Le guide des îles thaïlandaises

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Thaïlande : Attention si Vous Prenez un Avion depuis Bangkok : Risque de Gros Retard

Thaïlande - Cannabis: mai 2024 : Débats et Délais sur La Législation interdisant le Cannabis en Thaïlande

Thaïlande - Environnment : 12 parcs maritimes fermés à cause du blanchissement des coraux

Thaïlande - Elections Européennes : Toutes les infos à connaître pour voter depuis la Thaïlande

Thaïlande - Calendrier: Mai en Thaïlande, Guides des festivals et des principaux événements

Thaïlande : Taxe touristique, Une solution contre le surtourisme ?

Le guide des îles thaïlandaises

L’un des principaux atouts de la Thaïlande sont ses îles. Le pays peut s’enorgueillir d’un grand nombre d’îles et de parcs nationaux répartis entre le golf de Siam et la mer Andaman. Toutes les infos.

Quelle est la meilleure période pour visiter les îles thaïlandaises ?

La meilleure période pour visiter les îles thaïlandaises dépend des préférences personnelles et des activités que vous souhaitez réaliser.
Généralement, la Thaïlande a trois saisons principales :

  • Saison sèche (haute saison) :
    La période de novembre à février est considérée comme la meilleure pour visiter les îles thaïlandaises. Le temps est généralement sec et moins humide, avec des températures plus fraîches, ce qui en fait une période agréable pour les activités en plein air, la baignade et les visites touristiques.

  • Saison chaude :
    De mars à mai la Thaïlande connaît une saison chaude avec des températures élevées et une humidité accrue. C’est idéal si vous préférez des températures plus élevées et des plages moins bondées.

  • Saison des pluies (basse saison) :
    De juin à octobre, la Thaïlande connaît une saison des pluies, avec des averses fréquentes et parfois de fortes pluies. Certaines îles peuvent être moins accessibles pendant cette période, et les activités nautiques peuvent être restreintes. Cependant, il peut également y avoir moins de touristes, et les tarifs des hôtels et des activités peuvent être plus bas.

Il est essentiel de se rappeler que le climat peut varier d’une île à l’autre en Thaïlande en raison de leur position géographique. Par exemple, les îles de la côte ouest de la Thaïlande (Phuket) ont souvent des saisons de pluie différentes de celles des îles de la côte est (comme Koh Samui et Koh PhanGan). Il est donc conseillé de vérifier les prévisions météorologiques spécifiques à la région que vous souhaitez visiter.

beaches-best-period-year

Quel est le coût de la vie sur les îles thaïlandaises ?

Le coûts de la vie sur les îles thaïlandaises peut être appréhendé en observant cinq variables :

  • Hébergement :
    Environ 30 % à 50 % du budget total. Des options économiques comme les auberges de jeunesse coûtent environ 15 à 30 euros par nuit, tandis que les hébergements de luxe peuvent être plus chers.

  • Nourriture :
    Environ 25 % à 35 % du budget total. Les repas dans les restaurants locaux et les stands de rue sont abordables, avec des plats coûtant environ 5 à 10 euros par repas.

  • Transport :
    Environ 10 % à 20 % du budget total. Les coûts de transport varient en fonction de la distance et du mode de transport choisi.

  • Activités :
    Environ 10 % à 20 % du budget total. Les coûts des activités dépendent des choix individuels, comme les visites guidées, les excursions en bateau, etc.

  • Boissons et divertissements :
    Environ 5 % à 15 % du budget total. Les boissons locales sont plus abordables que les boissons alcoolisées importées.

Ces pourcentages sont des estimations et peuvent beaucoup varier en fonction de vos préférences personnelles et de la durée de votre séjour.

Les îles thaïlandaises de la mer d’Andaman

Les îles du golfe de Thaïlande

Transports : Comment se rendre sur les îles thaïlandaises ?

12Go

Comment préserver l’Écosystème des Îles thaïlandaises

Pour protéger l’écosystème des îles thaïlandaises, il suffit de quelques gestes simples qui permettront de respecter l’environnement lors de son voyage. Voici quelques conseils pratiques :

  • Respecter la faune et la flore :

Cela peut être une évidence, mais il est important d’éviter de déranger les animaux sauvages, de prélever des plantes ou de collecter des coraux. Le voyageur est là pour observer la vie marine tout en maintenant une distance suffisante pour ne pas perturber les habitats naturels.

  • Réduire son Impact :

La chose la plus complexe, mais la plus importante, est de ne laisser aucune trace de son passage. Là aussi, des gestes simples permettent d’y arriver comme en évitant de laisser des déchets plastiques, des piles, etc.

  • Utiliser des Produits Respectueux de l’Environnement :

Optez pour des produits biodégradables, notamment les produits de protection solaire sans composants chimiques nocifs pour les récifs coralliens.

  • Préserver l’Eau :

L’eau est une ressource précieuse sur les îles. Il est conseillé de l’utiliser avec parcimonie pour éviter le gaspillage.

  • Soutenir les Initiatives Locales :

Encouragez les entreprises et les activités qui s’engagent dans des pratiques durables et respectueuses de l’environnement.

  • Respecter les Règles et les Réglementations :

Les parcs nationaux sont gérés par des professionnels qui préconisent des règles simples. Il est donc primordial de les respecter afin de préserver l’environnement. Ces règlements permettent de délimiter des zones protégées, définissent des restrictions de plongée et régissent les règles de pêche.
Il est de ce fait essentiel de prendre en compte les zones sensibles et d’éviter de marcher sur les coraux, par exemple.

  • Économiser l’Énergie :

Geste simple : éteindre les lumières, la climatisation et les appareils électroniques lorsque l’on quitte son hébergement. Cela permet de limiter son empreinte carbone.

  • Faire Preuve de Responsabilité lors des Activités Nautiques :

Lors de la plongée, du snorkeling ou d’autres activités nautiques, il est préférable de ne pas toucher les coraux, même si l’on a fortement envie. Le moindre contact peut causer des dommages irréparables.

A savoir sur les îles Thaïlandaises

Tarifs

Depuis octobre 2022, cinq parcs nationaux thaïlandais ont décidé d’augmenter de 100% le prix d’entrée pour les étrangers. Le prix d’entrée pour les thaïlandais ne bouge pas. La différence entre les deux tarifs est multipliée par cinq en moyenne (voire plus).
Les cinq parcs sont :

  • Parc national de Khao Yai (adulte 400 Thb /enfant 200),
  • Le Parc national de Khao Laem Ya comprenant les îles de Koh Talu, Koh Kudee, Koh Kham – Koh Kruai (adulte 300/enfant 150),
  • Parc national marin de Mu Koh Ang Thong avec les îles de Koh Wua Ta Lab et Koh Mae Koh (adulte 300/enfant 150),
  • Hat Nappharat Thara-Mu Parc national de Ko Phi Phi comprenant les îles de Koh Phi Phi Don, Koh Phi Phi Lay et Koh Mai Phai (adulte 400 Thb /enfant 200),
  • Parc national de Mu Koh Lanta comprenant les îles de Koh Rok, Koh Ngai, Koh Ha et Koh Hin Daeng – Kong Hin Muang (adulte 400 Thb /enfant 200).

Pour les personnes vivant et travaillant en Thaïlande (et payant leurs impôts en Thaïlande), les tarifs restent le tarif étranger. Pour appliquer le tarif "étranger"pas de démarche nécessaire, il suffit d’aller au guichet !!!