Thaïlande - cannabis : CBD et THC les infos essentielles à connaitre !

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - Concert : Tom Jones Live à Bangkok en Mars

Thaïlande - Cannabis: Février 2024 : Débats et Délais sur La Législation interdisant le Cannabis en Thaïlande

Thaïlande - Calendrier: Février en Thaïlande : Guides des festivals et des principaux événements

Thaïlande - Songkran: Les Dates pour l’édition 2024. Un long weekend en perspective

Thaïlande - cannabis : CBD et THC les infos essentielles à connaitre !

Depuis le 9 juin 2022, la Thaïlande a dépénalisé le cannabis. Mais peut-on en consommer librement ? Oui et non, attention aux petits détails et aux confusions qui peuvent avoir de grosses conséquences ! Explications.

Article mise à jour le 14 février 2024

Flou Flou, la légalisation du cannabis est accompagnée de différentes interprétations ! Les textes de loi ne sont pas tout à fait clairs sur certains aspects, ce qui amène à de nombreuses confusions. Le débat sur le cannabis, comme souvent, cristallise les positions des uns et des autres. Les oppositions sont nombreuses et poussent pour délimiter un cadre clair afin d’encadrer de manière plus stricte la consommation et la production de cannabis. Ce post est régulièrement mise à jour. Les infos concrètes y sont données. Pas de conditionnel, que des faits !

thailand-cannabis-thc-cbd

La révolution du cannabis thaï

Le 9 juin 2022 restera une date importante dans l’histoire de la dépénalisation du cannabis en Thaïlande. Depuis cette date, les habitants sont autorisés à consommer librement du cannabis. Derrière ce revirement politique se cache une vision plus pragmatique qu’idéologique. La Thaïlande a compris que le marché du cannabis était une opportunité économique qu’elle ne pouvait pas laisser passer. Le modèle californien n’est sans doute pas étranger. Le changement de politique pour la libéralisation du cannabis lui a rapporté plusieurs milliards de dollars ces dernières années. On comprend qu’après les conséquences de la pandémie, nombreux sont les états qui ont cherché de nouvelles ressources. La Thaïlande a bien compris que sa situation géographique et son climat jouaient en sa faveur. À cela s’ajoute que le cannabis a toujours fait partie de sa pharmacopée traditionnelle. Il n’y avait plus qu’à !

Autre facteur important, en dépénalisation la plante, nombre de procédures judiciaires pour trafic et consommation ont été annulées. Cette décision a permis, dès juin 2022, de libérer 4000 détenus.

Pour fêter ce changement, dès le lendemain de la dépénalisation, les autorités ont donc eu l’initiative de proposer des milliers de plans de cannabis. Le but était que chaque foyer thaïlandais puisse avoir deux pieds à la maison. Pour les obtenir, rien de plus simple, le gouvernement avait tout prévu grâce à une simple application à télécharger pour s’enregistrer (Plook Ganja - Food and Drug Administration) et, ainsi, obtenir le droit de cultiver ses petits pieds à la maison !

A noter : Le 9 juin 2022 signe la dépénalisation du cannabis et kratom (Mitragyna speciosa).

Cannabis THC ou cannabis CBD ?

Si la décision de légalisation est une bonne nouvelle pour beaucoup, il ne faut pas trop croire que la Thaïlande va se transformer en Ganjaland, l’autre pays de Bob ! Non ! Comme souvent, la confusion est de mise quand il s’agit de cannabis. Pour les non-initiés, le cannabis est une seule et unique plante ! Hélas ou heureusement, comme on veut, non ! Cette confusion se fait sentir pour la plupart des législateurs. Beaucoup confondent les deux et n’arrivent pas à saisir la différence entre les deux produits.

Grosso modo, on considère qu’il y a deux grands « cultura » (espèces) de cannabis, le cannabis Indica et le cannabis Sativa. La différence physique entre les deux est peu évidente, mais leurs compositions chimiques ne sont pas du tout identiques. Le cannabis Indica contient un taux de THC élevé. Le THC ou le delta-9-tétrahydrocannabinol est la molécule qui produit des effets psychoactifs, que plus familièrement, on nomme la défonce ou le high ! Le cannabis Sativa a un taux élevé de CBD et des traces, en principe, résiduelle de THC. Le cannabis Sativa fait partie de la grande famille du cannabis thérapeutique. Il en existe beaucoup et pour les plus curieux voici un petit lien sympa pour tout comprendre !

thailand-cannabis-thc-cbd

La Thaïlande et le CBD

La légalisation du cannabis a été strictement encadrée. Si au premier abord, on croit que l’on va pouvoir arriver dans le pays du sourire et se coller un gros spliff, attention… c’est possible … mais à la maison !

En effet, il est bien précisé que l’on peut consommer du cannabis sous certaines conditions :

  • On peut utiliser (fumer, manger, boire, etc.) toutes les parties du cannabis. La consommation des tiges, des branches, des feuilles et des racines sont donc autorisées, ainsi que les fleurs.
  • Les produits à base de CBD, c’est-à-dire les produits finis et concentrés, ne doivent pas contenir plus 0,2 % de THC.
  • Les produits contenant du CBD sont autorisés.
  • L’utilisation de cannabis doit être motivée pour raison de santé et surtout pas pour des fins récréatives.
  • Il est interdit de fumer dans les espaces publics.
  • La vente est autorisée aux personnes de plus de 20 ans. Elle est interdite aux femmes enceintes ou allaitant.

thailand-cannabis-thc-cbd

Les coffee Shop en Thaïlande

État des lieux

Les coffee shop ont ouvert comme par magie dès le 9 juin à 10 h 00. Les commerces se sont alors multipliés (plus de 5000 licences ont été accordées). Le 11 novembre 2022, une nouvelle loi encadrant la vente de cannabis a été votée. Le but, plus ou moins avoué, est de diminuer la consommation récréative pour augmenter la consommation à titre médical.

Cette nouvelle loi stipule que la vente de cannabis ne peut se faire que dans les lieux fixes : c’est la fin des camionnettes pop-up et des stands de rue. De même, la vente en ligne se voit également plus encadré. La publicité est interdite que ce soit en ligne ou en magasins.
Les bars vendant du cannabis sont interdits (la consommation ne pouvant pas se faire sur place).
Les restaurants doivent bien préciser dans leurs menues quels sont les plats cuisinés avec du cannabis.

Les coffee shop thaïlandais, qu’est-ce que c’est ?

Beaucoup ont choisi la discrétion et offrent un cadre assez cosy à leurs clients. De petites chaines ont aussi vu le jour. On va retrouver ainsi certains coffee à Bangkok et à Pattaya.
99% des établissements établissent un menu qui est plus ou moins mise à jour toutes les semaines. Le choix est vaste… très vaste : Pineaple Express, Blue Dream, Gorrilla Glu, Girl Scout Cookies, etc. Les prix sont assez variés allant de 100 baht le gramme à 900.

Depuis novembre 2022, il est strictement interdit de consommer dans un coffee shop. La consommation se fait dans un cadre privé.

thailand-cannabis-thc-cbd

Peut-on fumer des buzz en Thaïlande ?

La réponse est assez simple : oui. Il est possible de fumer du CBD ou de le consommer comme on l’entend, tout comme le THC., mais dans un cadre privé.
Les seuls produits qui semblent être concernés par une restriction sont les produits finis ou transformés qui ne doivent pas dépasser le taux de 0,2% de THC.Comme on le voit avec la nouvelle réglementation de novembre 2022, le cadre légal concernant la vente et la consommation de THC et de CBD évoluent, mais dans quel sens ? Vers une consommation légale encadrée par une loi non répressive et surtout pragmatique ou alors les enjeux politiques obligeront à un retour en arrière ?

Il y a actuellement de grosses lacunes qui laissent le champ à de nombreuses interprétations. Les conservateurs sont en train de mettre la pression pour limiter la consommation de THC. Vont-ils y arriver ? Nous tenons donc de post à jour et notons toutes les évolutions dans la rubrique ci-dessous.

thailand-cannabis-thc-cbd

Infos et news cannabis

Février 2024 : Retard dans l’Approbation du Projet de Loi sur l’interdiction du cannabis

Le gouvernement thaïlandais a retardé l’approbation d’un projet de loi visant à interdire l’usage récréatif du cannabis, nécessitant plus de temps pour recueillir des avis supplémentaires des parties prenantes, notamment du public et des groupes d’intérêt pro-cannabis.
L’intention initiale derrière la dépénalisation du cannabis en Thaïlande, principalement pour un usage médical et non récréatif, est mise en avant. Cependant, des questions ont été soulevées quant à la formulation vague du projet de loi concernant une interdiction totale de l’usage récréatif, ainsi que sur les amendes proposées pour cet usage.
Ces débats sur la différenciation entre l’usage récréatif et médical du cannabis ont retardé l’introduction d’une législation sur le cannabis pendant près de deux ans.

Perspectives d’un Compromis et d’une Alternative Pro-cannabis

Dans ce contexte, des activistes pro-cannabis prévoient de proposer leur propre version du projet de loi, qui limiterait l’usage récréatif aux espaces privés et prévoirait des sanctions pour les fumeurs dans les lieux publics.
Ce retard dans l’approbation du projet de loi est perçu comme un signe encourageant vers un compromis, évitant ainsi une confrontation au Parlement ou des protestations des propriétaires d’entreprises de cannabis.

Les infos en Novembre 2023

Au 30 novembre 2023, la question de la légalisation et de la libre consommation du cannabis suscite toujours le débat. Le secteur du cannabis englobe un peu plus de 6000 boutiques, mais la pression des conservateurs s’intensifie. Actuellement, le gouvernement demeure en phase d’écoute, bien qu’il ait l’intention de légiférer dans les semaines à venir.

Initialement prévu comme un texte de lois comprenant 90 points, le projet a été réduit à 70 points au cours des deux dernières semaines. Les mesures envisagées incluraient la légalisation du cannabis médical (CBD) et des restrictions significatives sur le cannabis récréatif (THC). Ces mesures reposeraient sur l’interdiction de la vente de têtes (fleurs) et sur l’interdiction de tous les produits contenant plus de 0,3% de THC.

Cependant, pour l’instant, le statu quo persiste, permettant toujours la consommation légale de cannabis. Nous mettrons à jour ce post en fonction des développements actuels.

Il est à espérer qu’aucun événement majeur, tel que l’incident impliquant deux touristes irresponsables tirant des bangs sur une moto au cœur de Bangkok, ne viendra accélérer le calendrier et influencer des décisions malencontreuses.

Nouveau gouvernement, nouvelle approche ?!

L’édition du Bangkok Post du 21 septembre 2023, nous apprend que le secteur touristique thaïlandais accueille favorablement la promesse du Premier ministre de combattre l’usage récréatif du cannabis. Les acteurs de l’industrie applaudissent l’engagement du Premier ministre Srettha Thavisin à éliminer la consommation récréative de cannabis dans les six prochains mois, arguant que les boutiques de cannabis non réglementées ont fait plus de tort que de bien au tourisme au cours de l’année précédente.

Ils estiment que la prolifération de ces boutiques et l’augmentation de la consommation récréative ont engendré des problèmes majeurs, notamment des cas de touristes nécessitant une hospitalisation en raison d’une surconsommation de cannabis. De plus, des visiteurs en provenance de pays où le cannabis est illégal ont acheté des produits contenant du cannabis sans en être informés.

Les professionnels du secteur touristique soutiennent l’idée de limiter l’usage du cannabis à des fins médicales, plaidant en faveur d’une réglementation stricte pour assurer la sécurité des touristes. La décriminalisation initiale avait pour objectif de promouvoir le cannabis à des fins médicales et économiques, mais l’absence de réglementation appropriée a également favorisé l’usage récréatif.

En somme, l’industrie touristique en Thaïlande soutient l’idée de restreindre l’usage du cannabis à des fins médicales, ce qui pourrait contribuer à résoudre les problèmes découlant de la multiplication des boutiques de cannabis non réglementées.

Complément : le CBD en Thaïlande