Koh Samet, le Guide infos et conseils

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - sortir : Retour de la foire annuelle de Ploenchit

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande – météo – alerte : De très grosses précipitations en prévision

Cambodge : des milliers d’esclaves détenus par des mafias chinoises

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Bangkok - ludique : Le retour des pédalos et des canoés au Lumpini Park

Koh Samet, le Guide infos et conseils

Tout savoir, toutes les informations sur l’île de Koh Samet, une île pour un break, un lieu pour se dépayser… Les infos et nos conseils.

  • Nom en Thaï : เกาะเสม็ด
  • Distance depuis Bangkok : 220 km
  • Superficie : 16 km²
  • Population :  2870
  • Province :  Rayong
  • Mer : Mer de Chine méridionale
  • Activités principales : tourisme
  • Haute Saison : Novembre – fin Avril
  • Nombre de jour sur place : 2 jours voire 3.
  • Principaux intérêts : Proche de Bangkok et idéal pour un break

Présentation

Koh Samet tout proche

Peu éloigné de Bangkok (en quatre heures, on peut être sur la plage), Koh Samet mérite le détour. Nombreux sont les thaïlandais à venir le weekend à Koh Samet pour profiter de ses plages de sable blanc fin, de ses petites criques.

Attention cependant à un trop grand enthousiasme. En effet, par rapport à d’autres îles thaïlandaises bien plus connues, elle est un peu limitée. Elle ne possède pas, par exemple, un fond marin extraordinaire comme à Koh Tao. Si l’on peut y faire la fête, cela n’a cependant rien à voir avec la folie des fullmoon party de Koh Phangan. Enfin si son cadre possède un certain charme, elle n’est pas isolée comme little Koh Chang.

Malgré cela, Koh Samet a quelques atouts. Elle est notamment située dans un parc naturel qui la préserve d’une urbanisation anarchique. Les arbres, la forêt y donnent un côté un peu sauvage notamment vers le sud de l’île. Elle est parfaite pour ceux et celles qui sont fatigués d’inhaler les vapeurs polluées de Bangkok. Du coup, elle offre un cadre reposant où l’on peut respirer à nouveau !

thailand-koh-samet

Transports

Koh Samet

Comment se déplacer dans l’île ?

Une route principale traverse l’île du nord au sud. Il y a peu de voitures. On peut louer des scooters (300 bahts la journée), des quads,  ou même des vélos.

Autres possibilités : le taxi (songthaew). Les prix sont fixes et affichés (200 baht la course), les songthaew faisant toujours le même trajet.

Enfin, il existe la possibilité de prendre un bateau pour aller sur une crique ou une plage isolée. Prix à négocier.

L’entrée dans l’île (Parc national) est payante :

200 baht pour les adultes étrangers - 60 pour les locaux. Enfant de moins de 3 ans gratuit. Enfant de 3 à 14 ans : 40 baht. 15 ans - 18 ans : 100 baht. Gratuit pour les plus de 60 ans.

Dormir

Koh Samet

Où se loger ?

De nombreuses guesthouses, resorts se trouvent à l’essentiel sur la rive Est de l’île le longs des plages d’Ao Phai, Ao Tubtin, Ao Lung Wun, ao Thian. Le choix est vaste et pour tous les budgets. Tous les établissements de l’île sont équipés Wifi et de restaurant alliant nourriture locale et western food.

Booking.com

Conseil 1 :

Pour les personnes ne voulant pas trop subir le son de certaines boites de nuit éviter la zone d’ao Phai, car la disco marche jusqu’à tard. On l’entend de loin, bouchons d’oreille recommandés.

Conseil 2 :

Pour les personnes ne voulant pas trop dépenser, il est possible de se loger dans des guesthouses situées non loin du port principal Nadan Pier. On peut trouver des chambres à partir de 250 bahts.  Le cadre est cependant peu idyllique.

A voir et à faire

Koh Samet est dans tous les cas, un endroit idéal :

  • pour le repos,
  • pour dévorer des bouquins sur la plage,
  • faire un peu la fête,
  • profiter de restaurants spécialisés en fruits de mer et autres poissons.

On peut louer des motos pour se balader, essayer le parachute ascensionnel, faire du jet-ski (qui par ailleurs demeure une belle pollution sonore et un danger relatif vis-à-vis des plongeurs et des nageurs) ou préférer une ballade en canoë.

On peut également plonger en masque et tuba pour apercevoir quelques spécimens de poissons multicolores. Pour les plus mordus, il est possible de faire de la plongée en bouteille. Demeure les habituels massages prodigués sur la plage qui ne sont jamais trop désagréables. Dans tous les cas, il y a de quoi s’occuper du matin jusqu’au soir !

thailand-koh-samet

Se restaurer

Koh Samet

Se restaurer à Koh Samet

Sur l’île, il y a de nombreux restaurants ouverts jusqu’à tard le weekend mais la grande majorité stoppe le service à partir de 22h en semaine. La plupart sont situés sur les plages et proposent également la location de chaises longues pour la journée. Cette option ne doit pas être négligée car il y a dans certains endroits la présence de mouches des sables.

Infos pratiques

Pour des petits prix : des vendeurs ambulants circulent toute la journée sur la plage. De même, des échoppes situées entre le Nadan Pier et Had Saikaew offrent des prix très concurrentiels. Attention : l’hygiène n’est pas toujours au rendez-vous.

thailand-koh-samet