Où courir à Bangkok ?

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Thaïlande - transports : 9 janvier 2023 lancement du permis de conduire à point

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Où courir à Bangkok ?

Pas toujours évident de trouver un bon spot pour courir à Bangkok. La capitale thaïlandaise dispose de plusieurs lieux qui peuvent satisfaire de nombreux joggers. Voici des plans pour courir à Bangkok.

Bangkok souffre, comme toutes les grandes capitales, de nombreux inconvénients : un urbanisme galopant, une pollution atmosphérique omniprésente, une circulation effrénée, etc. Au premier abord pour les personnes voulant courir à Bangkok, la liste des inconvénients est grande. Il est alors facile de se tourner vers la course sur tapis en intérieur. Pourtant, il existe des lieux qui peuvent séduire et répondre aux exigences de tous les coureurs.

Courir en ville

Pour commencer, évacuons l’idée d’aller courir dans les rues de Bangkok. En effet, au-delà des inconvénients habituels des grandes capitales, Bangkok souffre de deux autres désagréments majeurs : le cocktail pollution/chaleur-humidité et des trottoirs encombrés et peu adaptés aux exigences du run. Il est préférable de choisir des lieux protégés de la circulation et de la pollution (toute mesure gardée).

Les parcs

Bangkok dispose de tout un éventail de parcs, mais tous ne peuvent pas accueillir les amoureux de la course soit parce qu’ils sont trop petits, soit parce qu’ils ne sont pas bien aménagé, soit parce qu’il y a trop de monde. Quatre sortent pourtant du lot :

Lumpini Parc

C’est évidemment le premier lieu que l’on pense aller quand on est à Bangkok. Le Central-Park de Bangkok dispose de solides avantages pour pratiquer du run dans de bonnes conditions :

  • Une piste avoisinant les 3 km,
  • Des agrès pour le sport,
  • Des vestiaires avec des douches
  • Des accès directs au MRT et au BTS
  • Une amplitude horaire très large : 04 h 30 à 22 h 00.

Beaucoup de personnes viennent courir dès 17h00. C’est peut-être l’inconvénient majeur du Lumpini Park. Cependant, le parc est grand et l’on peut courir sans se marcher dessus !

Le parc Wachira Benchathat - Rot Fai Park

Situé au nord de la ville le parc Wachira Benchathat - Rot Fai Park est en fait un des plus importants espaces verts de la capitale. Le parc, en lui-même, est grand, mais en fait il touche deux autres parcs : le parc Queen Sirikit et le parc Chatuchak. Ces trois espaces permettent aux coureurs de multiplier les parcours. En semaine, le parc n’est pas trop fréquenté, à l’inverse le weekend nombreux sont celles et ceux qui y viennent pour faire du vélo ou tout simplement se promener.
Ce parc présente plusieurs avantages pour le run :

  • Des parcours modulables,
  • Des vestiaires avec douches,
  • Des locations de vélos (pour ceux et celles qui veulent accompagner sans courir),
  • Un accès facile aux transports en commun (BTS et MRT).

Le parc Suan Luang Rama IX

Éloigné du centre-ville, le parc Suan Luang s’étend sur plus de 200 hectares de végétation avec en son centre un lac d’une belle superficie. C’est le lieu parfait pour faire de la course sans être dérangé. On y trouve également de nombreux agrès pour compléter la séance de run. Les gros plus du parc sont sa grandeur et son éloignement des grands axes de circulation. Le gros moins est qu’il est loin du centre-ville de la capitale.

Le Sri Nakhon Park sur la presqu’île de Bang Kachao

Bang Kachao est le lieu à visiter pour faire une coupure radicale de la capitale. En son cœur se trouve un parc : le Sri Nakhon Park. Le parc n’est pas très grand, mais il s’ouvre sur le reste de la presqu’île de Bang Kachao et ses nombreux petits chemins traversant la mangrove. C’est un cadre unique pour faire une course atypique, mais une course loin de la pollution du centre-ville.

Il existe un grand nombre de parcs à Bangkok. Pour avoir une idée plus complète, voir le guide ci-dessous :

La coulée verte au cœur de Bangkok

Pas très connu du grand public, la coulée verte permet de relier le Parc Lumpini au Parc Benchakitti. Ce chemin surplombant les habitations est une bonne option pour changer de l’habituel circuit autour du parc. Cela permet de sortir de la foule du Lumpini pour se rendre dans l’autre parc qui est beaucoup moins populaire. Dernièrement, deux nouvelles portions de parc ont été rajoutées au Benchakitti Park. Ces deux “nouveaux parcs” apparaissent comme une bonne option pour éviter les cyclistes qui tournent comme des fous autour du lac Benchakitti.
La Lumphini-Benchakitti Park Walkway est une très bonne option pour courir et voir la ville sous un autre angle.

True Digital Park (Sukhumvit Soi 101)

C’est la toute nouvelle piste de course qui vient d’ouvrir sur Bangkok. Cette piste à ciel ouvert permet de courir au-dessus des du nouveau complexe True sur 540 mètres. La piste du True Digital Park est à la fois à l’intérieur et à l’extérieur. La piste est divisée en trois zones : le gris pour les échauffements, le vert pour la marche et le bleu pour la course
L’avantage du True Digital Park est que l’on trouve sur place : des toilettes, des douches et des casiers.
Le parc est ouvert de 07 h 00 à 21 h 00. La station de BTS Punnawithi est juste à côté.

bangkok-run

Le complexe gouvernemental de Chaengwattana

Oui, la chose peut surprendre, mais le complexe gouvernemental de Chaengwattana, si connu pour son service immigration, possède une piste pour courir. En effet, au 3ᵉ étage a été aménagée une piste qui longe tout le bâtiment. Celle-ci est divisée en trois parties : l’une pour courir, une autre pour la marche rapide et enfin une troisième pour marcher. La piste est longue et est vraiment bien faite.
Le lieu est idéal pour celles et ceux qui arrivent à se sortir de la tête qu’il y a juste à côté le service d’immigration. À cela, s’ajoute également que le complexe est loin de tout… il faut soit habiter non loin, soit profiter de son attente à l’immigration pour aller courir et évacuer un petit peu !!

Courir dans le cimetière chinois de Teochew

Courir dans un cimetière peut paraitre étrange, mais la réalité est là, tous les soirs et tous les matins, de nombreuses personnes viennent faire leur petite course dans le cimetière. Le lieu est surprenant et mérite le détour.

Articles connexes