Theo Courant

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Bangkok

Bangkok, capitale de la Thaïlande, est le centre administratif, économique, culturel du pays du sourire. Elle est le cœur du pays, un modèle à suivre pour de nombreuses autres capitales tant sa croissance et son dynamisme lui confère une place majeure en Asie du Sud-Est.

Quelques infos à connaître :

Des noms et un défis

Bangkok est le nom que l’on utilise habituellement. Mais le vrai nom de la capitale thaïlandaise est :

Krungthep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prasit

Ce qui signifie :

« Ville des dieux, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn. »

Bref : Bangkok a donc le nom le plus long qu’une capitale puisse porter… On peut toujours utiliser le terme Bangkok ou le terme plus local : Krungthep (que l’on peut traduire par la ville des dieux ou des anges …).

La situation géographique de Bangkok

Bangkok est un hub ! La ville est au cœur de l’Asie du Sud-Est. De Bangkok, on peut donc facilement se rendre dans de nombreuses autres régions ou pays :

  • 532 km de la capitale cambodgienne, Phnom Penh
  • 577 km de Rangoon
  • 980 km de Hanoï ou 860 de Saïgon
  • 1490 km de Kuala Lumpur
  • 640 km de Vientiane
  • 1849 km de Singapour

Bangkok est traversé par le fleuve Chao Phraya. La rive droite – Thonburi – est la plus ancienne, mais son patrimoine est assez limité. Un monument sort cependant du lot le Wat Arun. La rive droite est assez populaire. Les grands ensembles y sont absents à l’inverse de la rive gauche.

La rive gauche, c’est la ville moderne. C’est là que l’on trouve les principaux grands points d’intérêt de la ville tels que le district de Rattanakosin qui regroupe les grands bâtiments religieux et royaux. La rive gauche c’est le Bangkok moderne avec un espace urbain dense en construction et en population. C’est sans aucun doute la zone la plus cosmopolite avec Chinatown ou bien le quartier indien de Phahurat.

Cartes et plans de la Thaïlande et des villes thaïlandaises

Capitale depuis quand ?

Bangkok n’a pas toujours été la capitale de la Thaïlande. Bien au contraire. Bangkok a une histoire assez récente en tant que capitale. Du royaume de Siam à la Thaïlande d’aujourd’hui, l’histoire du pays a été riche et a connu de nombreux bouleversements. Si l’Histoire ne peut se résumer en quelques lignes, l’histoire de Bangkok peut être résumée en quelques dates clefs :

  • Au début du XVeme siècle, Bangkok n’est qu’un petit comptoir commercial au bord du Chao Phraya. La capitale du Royaume de Siam se situe à 60 km de là à Ayutthaya.
  • L’essor du commerce, les conflits incessants avec le voisin birman, vont petit à petit profiter à Bangkok. Le petit comptoir devient au fur et mesure un comptoir de premier importance grâce à son emplacement sur le fleuve Chao Phraya. Le fleuve est une route commerciale plus sûre et plus rapide.
  • En 1768, Thonburi (rive droite de Bangkok) devient la capitale du pays.
  • En 1782, le général Chao Phraya Chakri, fondateur de la dynastie Chakri (qui est actuellement au pouvoir) devient roi sous le nom de Rama 1er. Souhaitant donner une meilleure situation stratégique au palais royal, il décide d’ériger un nouveau palais. Pour ce faire, il déménage la cour et s’installe sur la rive gauche – la rive à l’est du Chao Phraya. Il bâtira par la suite le Wat du Bouddha d’Emeraude et la War Pho. Cette nouvelle capitale sera nommée Khrungthep Maha Nakhon – Bangkok.

Histoire de la dynastie Chakri : de Rama I à Rama X

Démographie

Bangkok est la ville la plus peuplée de Thaïlande. Elle regroupe selon les estimations en 2020 un peu plus de 10 539 000 personnes. C’est de très loin la plus importante cité de Thaïlande – Chiang Mai : 1 166 000 personnes, Phuket : 432 000 personnes – et du bassin indochinois – Ho Chi Minh 8 500 000 individus, Vientiane : 680 000, Phnom Penh 2 500 000 et Yangon 5 300 000 habitants.

Si l’on prend en compte la région de Bangkok, les estimations situent la population en 2020 à un peu plus de 15 millions d’habitants.

La croissance démographique s’est essentiellement effectuée à partir de la moitié du XXième siècle. Des vagues successives d’immigration ont peuplé progressivement la région. La ville est du coup très cosmopolite.

Les dernières estimations ont ainsi donné :

    • Japonais : 82 000
    • Chinois : 56 000
    • Autres pays asiatiques : 117 000
    • Birmans : 303 000
    • Cambodgiens : 64 000
    • Laotiens : 18 000
    • Européens : 48 000
    • Amériques : 24 000
    • Australiens : 5 300
    • Africains : 3000
Les petits plus et les petits moins de la capitale thaïlandaise

Comme tout ville, Bangkok a des avantages et des inconvénients. Faire une liste exhaustive des plus et des moins est difficile, mais certains sont plus redondants que d’autres. Donc petites listes subjectives des bons points et des mauvais points de la Cité des Anges :

Les petits plus :
  • les transports : il est facile de venir à Bangkok et d’y circuler – les transports en commun sont variés et efficaces.
  • La faciliter pour se loger : le nombre d’hôtels, Resort et Guesthouse est très conséquents
  • une vie culturelle assez dynamique
  • une vie nocturne très dynamique
  • Des mall et des commerces en très grand nombre et très modernes
  • des hôpitaux gouvernementaux et privés très performants
  • une ville très cosmopolite
Les petits moins :
  • Destination très touristique : les rapports humains en sont souvent influencés
  • Pollution de l’air omniprésente
  • Insalubrité des khlong ou des canaux
  • Bruit
  • Ville assez chère par rapport aux autres villes thaïlandaises

 

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer