San Lak Mueang, City Pillar Shrine

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Thaïlande - Visa: la dérogation de visa passe de 30 jours à 45 jours

Thaïlande: l’avortement légalisé jusqu’à 20 semaines

Thaïlande: Le cyclone tropical Noru affectera de nombreuses régions de la Thaïlande du 27 au 30 septembre.

Thaïlande : un automobiliste tombe nez à nez avec un crocodile pendant un gros orage - voir la vidéo

Thaïlande - Phuket: Ouverture d’un nouveau parc d’attraction, le Carnival Magic

Bangkok : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

San Lak Mueang, City Pillar Shrine

Le City Pillar Shrine San Lak Mueang, le Pilier central de la Cité, est sans doute un des monuments les plus ignorés de Bangkok. Pourtant il est un élément central dans l’Histoire de Bangkok.

City Pillar Shrine San Lak Mueang

Ignoré et pourtant si important

Architecturalement parlant le San Lak Mueang est en soi sans grand intérêt. De fait, juste à côté se trouve le Grand Palais qui attire tous les regards. Il ne fait pas partie des tours, il n’est pas monumental et présente donc peu, à première vue, d’intérêts pour le tourisme. Malgré cela, le San Lak Mueang a un aspect anthropologique des plus remarquables.

Il est rare de trouver, encore de nos jours, une pièce maîtresse et déterminante dans la l’organisation et la construction d’une cité. Il est le point zéro par lequel on a commencé à planifier, organiser la ville. En France par exemple, après la Révolution, les lois républicaines et laïques ont gommé l’aspect religieux de la chose, mais ont élaboré d’autres symboles républicains comme les bornes kilométriques reprenant la même logique.

L’axis Mundi

Le pilier de la cité est, un peu, ce que Mircéa Eliade nomme l’Axis Mundi, l’axe du monde. C’est le centre sacré, le lieu où le spirituel et le matériel se rencontre, un axe de passage, un lien entre deux domaines. Le pilier de la Cité des Anges n’échappe pas non plus à cette dimension spirituelle.
Ce n’est donc pas un hasard si tout autour de ce petit bâtiment, on trouve tous les édifices incarnant le pouvoir royal.
Il est difficile de savoir la date exacte du 1er pilier, celui que l’on voit actuellement date de 1752 (il a été restauré en 1980) sous le Régime de Rama 1er. La ville a également rénové le pavillon en y ajoutant un prang (une flèche) dans le style d’Ayuthya.

City Pillar Shrine San Lak MueangCity Pillar Shrine San Lak Mueang

Sciences et légendes

Le pilier, en bois, contient en son cœur un horoscope de la ville élaboré par les plus grands cartomanciens. Ainsi ce pilier planté en plein centre de la ville donne tout à la fois les directions des points cardinaux, un point de repère pour établir des mesures, mais également l’avenir de la Cité à travers le thème astral de la ville. Il donne du sens.

L’histoire de San Lak Mueang ne serait pas complète sans une légende populaire. Lors de son érection, une rumeur a couru qu’il était nécessaire de sacrifier quatre personnes, une personne pour chaque point cardinal. Les captifs auraient été enterrés vivant afin que leur esprit demeure à chaque entrée de la ville. Ainsi les portes au Nord, au Sud, à l’Est et à l’Ouest seraient chacune garder et protéger par un esprit bien veillant …

Infos pratiques San Lak Mueang City Pillar Shrine :

  • Adresse : Lak Muang Rd, Khwaeng Phra Borom Maha Ratchawang, Phra Nakhon, Bangkok 10200 - Plan ici
  • Ouvert tous les jours de 06h30 à 18h00.
  • Entrée gratuite
  • Pour s’y rendre : en bateau arrêt à Tha Phra Chan + moto-taxi ou marche (15 mn). En MRT station Sanam Chai + moto-taxi ou marche (10 mn)