Transports Chang Mai : bus, train, avions

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB

Transports Chang Mai : bus, train, avions

Chiang Mai est l’une des grandes cités de Thaïlande. Considérée comme la capitale du nord grâce à son patrimoine naturel et culturel, elle attire chaque année de nombre touristes. Infos pratiques sur tous les transports.

Chiang Mai est dotée :

  • d’un aéroport international,
  • d’une gare ferroviaire
  • de deux gares routières.

Il est facile de rejoindre la capitale du nord. Que ce soit en avion, en train ou en bus, le voyageur a le choix. Il peut privilégier soit la rapidité de l’avion, le romantisme du train ou soit encore jouer la carte économie avec le bus de nuit.

Tour d’horizon des différents moyens de transport.

chiang-mai

Aéroport International de Chiang Mai

Situé à 6 km au sud-ouest de la ville, l’aéroport international de Chiang Mai reçoit plus de 2 millions de visiteurs par an (avant Covid). Il est composé d’un terminal pour les vols domestiques et un terminal pour les vols internationaux.

  • Les vols domestiques sont essentiellement de/vers Bangkok, Krabi, etc.

  • Les vols internationaux distribuent Singapour, Taïwan, le Laos (Luang Prabang) et le Myanmar (Mandalay, Yangon).

Les principales compagnies sont :

  • Thai Airways,
  • Singapore Airlines,
  • Bangkok Airways,
  • AirAsia,
  • Nok Air.

Dans l’aéroport, on trouve :

  • des bureaux de change,

  • des ATM pour le retrait d’argent,

  • restaurants, cafés, fast-food,

  • agences de location de voiture,
  • épicerie et échoppes de souvenir,
  • un petit duty-free en zone internationale.

Pour se rendre ou partir de l’aéroport de Chiang Mai :

L’aéroport est peu éloigné du centre-ville. Il existe plusieurs moyens de locomotion :

  • A l’extérieur de l’aéroport : on peut soit prendre un songthaew soit un tuk-tuk. Le premier étant le moyen le plus économique. Le second, celui demandant le plus de négociation.
  • Les taxis se rendent au centre-ville (160 baht vers le centre-ville, retour aéroport 100 baht).
  • la location de véhicule (le moyen donnant le plus d’autonomie),
  • Commander une voiture via l’application Grab ou Bolt.
  • les bus publics : 2 lignes desservent l’aéroport. La ligne B2 qui va directement au bus terminal () et la ligne R3 (06h00 à 23h30) qui va dans le vieux Chiang Mai.

Astuce : Pour prendre le bus sans prise de tête, il suffit de télécharger l’application CM Transit sur son mobile.

De Bangkok

chiang-mai

En train

La gare de Chiang Mai est le terminus de la ligne nord depuis Bangkok. Cette ligne est la ligne la mieux entretenue du réseau. C’est aussi sur cette ligne que l’on peut profiter des nouveaux wagons relookés. Il sont surtout adaptés aux nouvelles demandes des voyageurs (prises électriques, banquettes beaucoup plus confortables, lits et cabines plus confortables, etc. ).

Prendre le train de nuit est une belle expérience. Au-delà du temps gagné (pas de chambre à louer), cela permet de vivre un moment à part du voyage. Il est fortement recommandé de réserver plusieurs jours à l’avance.

Attention : le trajet Bangkok - Chaing Mai en train fait partie des classiques. C’est un trajet très couru. Il est très fortement recommandé de réserver plusieurs jours à l’avance surtout pour les trains de nuits (couchettes supérieures ou de secondes).

Pour se rendre à la gare :

  • tuk-tuk ou songthaew. il va falloir négocier dur. Ils ne lâchent rien.
  • Grab. Il suffit de sortir de la gare. Les chauffeurs viennent vous prendre au niveau du seven/eleven. C’est le plan le plus pratique surtout après une nuit dans le train.
  • Taxi. Pratique mais faut-il en trouver un.
  • Marcher pour les plus sportifs. Le centre-ville se situe grosso-modo à 2-3 km.

En bus

Il existe deux gares routières à Chiang Mai, l’une au nord, Bus terminal 1 - Chang Phuak, qui dessert toutes les petites villes proche de Chiang Mai. Il s’agit à l’essentiel de songthaew (jaune). Une autre, plus grande à l’est de Chiang Mai, le Bus Terminal 2 - Arcade dessert les villes les plus importantes du pays.

Pour se rendre aux gares routières ou en partir :

  • tuk-tuk ou songthaew. il va falloir négocier dur. Ils ne lâchent rien comme toujours.
  • Appeler une voiture via Grab.
  • Les petits bus bleues un peu à l’extérieur de la gare routière.
  • Taxis. Toujours pareil, il faut les trouver.
  • Les moto-taxis : à la condition de ne pas être trop chargé