Asanha Bucha et Khao Phansa, la fête de la bougie

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB

Asanha Bucha et Khao Phansa, la fête de la bougie

Asanha Bucha et Khao Phansa sont deux fêtes religieuses se succèdant et qui marquent l’entrée dans le carême bouddhiste.

Chaque année lors de la pleine lune du huitième mois lunaire, pendant deux jours, les Thaïlandais fêtent Asalaha Bucha, jour anniversaire du premier sermon du Bouddha fait à ses cinq premiers disciples et le lendemain Khao Phansa, qui est le premier jour du carême bouddhique.

Ces deux jours sont fériés.

asalaha-bucha-khao-phansa-fête-bougie

Asalaha Bucha et Khao Phansa

Asalaha Bucha et Khao Phansa sont des fêtes religieuses très importantes pour le pays. Elles marquent tout à la fois l’entrée dans la saison des pluies et le retrait des moines dans les temples ou du moins la nécessité pour eux, de rester aux alentours des temples.

Cette retraite est alors un moment de méditation, d’apprentissage et de transmission des textes sacrés. Une autre raison bien plus matérielle explique également ce retrait : en saison des pluies, à l’époque, il était bien plus difficile de sortir et de parcourir la campagne sans difficulté ou sans endommager les cultures. La quête de nourriture étant réduite, ce sont donc les fidèles que se rendaient aux temples afin d’apporter différentes offrandes telles que nourriture et bougies.

asalaha-bucha-khao-phansa-fête-bougie

Le festival des bougies

Peu à peu ce don de bougies a pris une nouvelle dimension à travers des processions en l’honneur de Bouddha et des anciens. On est passé de la simple bougie à des bougies colossales, sculptées par des artisans. Depuis quelques années, on parle de festival de la bougie dans plusieurs villes de Thaïlande.

Ainsi, le célèbre festival d’Ubon Ratchathani en Issan est devenu depuis 35 ans le plus célèbre. Cette année plusieurs sculpteurs de différents pays viennent participer au concours qui se tiendra dans le parc Thung Si Mueang.

Autre festival, celui de Surin où l’on peut voir en parallèle des éléphants richement décorés porter des moines reconnus.

De même à Korat où l’on peut voir de très grosses bougies tout comme à Nakhon Ratchasima, etc.

Le festival des bougies est donc présent aux 4 coins du pays. Cependant, dans beaucoup de villes, on peut assister à de simples processions dans les temples, à des prières et à des dons de bougies. Tout ceci en tout simplicité et on peut voir, ci et là, quelques petits temples éclairés non pas par des néons blanchissant toutes les surfaces, mais par des chandelles, des lampions qui donnent une tonalité bien plus chaleureuse.

Le carême bouddhiste dure 3 mois, il se termine pour le jour du Ork Phansa qui signifie littéralement “sortir de la retraite à la fin de la saison des pluies”.

asalaha-bucha-khao-phansa-fête-bougie