Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Un nouveau pont entre le Myanmar et la Thaïlande

Cette semaine va être inauguré un deuxième pont de l’amitié entre le Myanmar et la Thaïlande. Ce pont reliera les villes frontalières de Mae Sot et de Myawaddy.

Si l’annonce de cette ouverture fait grand bruit, ce n’est pas pour fêter l’ouverture d’un nouveau passage, mais pour la satisfaction d’avoir enfin une infrastructure digne reliant les deux pays.

Un pont entre deux rives, entre deux pays

En effet, jusqu’à présent la circulation était quelque peu compliquée entre les deux villes frontalières. Le passage de frontière était  des deux côtés lents et de plus en plus dans l’impossibilité de répondre aux exigences du fret international. File d’attente trop longue, promiscuité des bureaux de l’immigration, pont trop étroit ne pouvant faire face à la densité du trafic.

C’est maintenant chose faites. Pour le commerce c’est un nouveau pont et surtout une pierre de plus au grand axe routier prévu entre les deux pays. La Thaïlande va pouvoir ainsi profiter pleinement de ce pont qui permettra une meilleure fluidité du trafic. De même pour le Myanmar, c’est là aussi la dernière pierre concernant la fameuse route reliant Kawkareik.

Feu la vielle route en alternance

Il y a encore peu, la route entre Kawkareik et Myawaddy était un véritable cauchemar. La route était étroite, avec une absence de bitume à certains endroits, nids de poule et surtout des tournants extrêmement éprouvants pour les véhicules et les passagers.

La route en alternance avant les grands travaux

Ces conditions obligées donc à une circulation alternée entre les deux villes. Les jours pairs la route était ouverte vers  Kawkareik. Les jours impairs vers Myawaddy. Cette alternance était donc un point très important pour ceux et celles qui souhaitaient passer la frontière. Ne pas le prendre en compte, c’était s’assurer une nuit de plus d’un côté ou de l’autre.

C’est maintenant fini !

La route est neuve, large, les véhicules peuvent se croiser ! Le gain de temps est énorme. Ce n’est pas la fête au village mais presque. En effet la route reste une route birmane avec des absences de temps en temps de signalisation… Elle doit aussi passer l’épreuve de la mousson sur plusieurs années. Affaire ou du moins route à suivre et à surveiller. Dans tous les cas c’était pas mieux avant !

Le passage de frontière est donc maintenant avec ce nouveau pont, un passage comme un autre avec simplement ces obligations administratives.

Tout sur les visas au Myanmar : Quels sont les visas pour entrer au Myanmar ?

Myawaddy, on y reste ou pas ?

Il faut reconnaître que si du côté thaïlandais – avec la ville de Mae Sot – la question ne se pose pas tant il y a de choses à découvrir, pour Myawaddy cela pose question. Beaucoup de voyageurs préfèrent gagner du temps afin de rejoindre plus rapidement Hpa-an ou Mawlamyine. On doit reconnaître que cette option est de loin la plus pratique.

Cependant, toute cette région est peu habituée au tourisme, cela ouvre donc des perspectives qui peuvent vraiment valoir le coup pour ceux et celles qui veulent bien se donner le temps de les découvrir.

Pour réserver les bus au Myanmar

Powered by 12Go Asia system

Tagged under

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer