Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Les 15 fruits thaïlandais les plus emblématiques

Visiter la Thaïlande c’est aussi faire l’expérience de nouveaux goûts. Si l’on connaît certains fruits tropicaux, il faut reconnaître que la liste est longue et parfois totalement méconnus… Voici les 15 fruits les plus emblématiques du pays du sourire.

Noix de coco
(Ma-prao)

La noix de coco est présente dans de nombreux plats thaïlandais qu’ils soient salés comme le Kaeng Phed Kai ou sucrés comme les fameux Kanom Krok. Très désaltérante, on peut boire son “lait” directement ou en shake en y ajoutant sa chair. Elle rentre également dans la composition de nombreux produits cosmétiques. De fait la noix de coco est l’un des fruits les plus cultivés au monde. La Thaïlande est le 4ème exportateur de la zone Asie.

 

Dragon Fruit

(Gao Mung Gorn)

Que ce soit avec sa chair blanche ou rouge parsemée de petites graines, le goût du fruit du dragon varie de l’acidité du kiwi au fruit mûr ayant un goût terreux. Ce fruit originaire du Delta du Mékong a de plus en plus de succès. On le trouve sous de nouveaux conditionnement, comme en chips pour l’apéro !  C’est un fruit à découvrir même si son parfum demeure assez léger. Sa texture rappelle le kiwi mais en moins juteux.

Fruits de la passion

(Sawaros)

Ce n’est pas un fruit asiatique à l’origine, mais il est de plus en plus présent sur les étals. Un fruit que l’on doit manger à maturité, il incarne l’équilibre entre acidité et sucré. Il est mangé frais, en confiture et surtout en shake. Le mélange mangue – fruit de la passion en fait  un must des petites pauses.

Mangue

(Ma Mouang)

Très appréciée en Thaïlande, la mangue se mange verte (avec un peu de sucré épicé) ou mûre. Les thaïlandais ont une préférence pour la verte, plus croquante, plus forte. Elle est un des trois ingrédient de base du fantastique dessert Khao Niao Magmuang ou plus connu sous le nom de riz gluant à la mangue et au lait de coco. La pleine saison de la mangue va de janvier à avril.

 

 

Papaye

(Malako)

La papaye est très populaire en Thaïlande. Il en existe plusieurs variétés. On l’a mange mûre ou verte comme dans la salade de papaye verte – Som Tam. La chair de la papaye mûre est filandreuse et a un gout légèrement sucré. Ce n’est pas un fruit très parfumé sauf si l’on ajoute, dans un shake par exemple, les graines. Elles acidifient et donnent au mélange, un caractère bien plus prononcé presque poivré.

Longan

(Lam- Yai)

On le confond souvent avec le lychee, mais de fait son goût diffère. Plus parfumé et plus doux, on le mange frais. Après l’avoir pelé, on découvre un fruit avec une chair blanche cachant en son cœur une grosse graine. On l’utilise pour parfumer certains alcools de riz. Il est vendu en grappe.

Mangoustan

(Mang-Kut)

D’une circonférence d’environ 18 cm, à maturité, il a une peau épaisse noir violacée non comestible.  Cette gangue – péricarpe – contient des quartiers de chair blanche ressemblant aux quartiers de mandarine – arille. L’arille contient deux à trois graines. Si le goût du mangoustan attire pour la plupart du temps de nombreux amateurs de fruit acidulé, sa texture peut en déranger quelques-uns surtout quand celui-ci est bien mûr.

 

 

Lychee

(Linjee)

Le lychee est souvent associé aux fêtes de fin d’année en Europe – fruit d’hivers. Mais en Thaïlande c’est le contraire car c’est un fruit qui annonce le début de la saison sèche. Il a été introduit en Thaïlande grâce à la communauté chinoise. Très riche en vitamine C, sa chair est légèrement parfumée. Au centre une graine qui ne doit surtout pas être consommée en raison de sa toxicité.

 

Jackfruit

(Khanoon)

Le jackfruit ou fruit du Jacquier est souvent confondu avec le durian. Si leur couleur est similaire, la comparaison s’arrête là. Le fruit peut atteindre 40kg. Il s’agit du plus gros fruit comestible au monde.Sa chair jaune est très fibreuse, son parfum est assez fort selon sa maturité. Cependant son goût est assez neutre, très légèrement sucré, il est surtout consommé frais. Remarque : le Jacquier fait partie des arbres qui produisent du latex.

Goyave

(Farang)

Très présente dans les marchés, elle est surtout appréciée quand elle est coupée en quartiers et saupoudrée de sucré pimenté. C’est un fruit très populaire qui est mangé surtout dans la journée. Elle est le parfait adjuvant aux confiture car elle est très riche en pectine. Sa teneur en vitamine C est supérieure aux agrumes.

 

Tamarin

(Makham)

La gousse du tamarin est marron claire de 7 à 10 cm de long. A l’intérieur une chair rouge entoure 3 à 4 graines. Son goût est assez acidulé et très sucré. Le tamarin est très présent dans la cuisine thaïe. On en trouve dans de nombreux curry et des sauces assez relevées. Il parfume également des desserts ou des sucreries. Remarque : Les feuilles du tamarinier ont la caractéristique de se rétracter la nuit, quant au fruit, il a comme vertu d’être un excellent laxatif.

 

Pomme cannelle

(Noi Na)

 Très étrange fruit. On le coupe facilement et à l’intérieur on peut découvrir une chair blanche avec de nombreuses graines. Son goût est très caractéristique, c’est un mélange de pomme et de cannelle – certain diront de gâteau à la pomme. Cependant, sa texture – selon la maturité – peut réfréner beaucoup. Môle, elle peut parfois donner en bouche un aspect ou une consistance visqueux. 

Ramboutan

(Ngor)

Sous sa gangue rouge poilue se trouve une chair blanche, légèrement fibreuses avec en son cœur un gros noyau. Le ramboutan est très parfumé, suave et doux. Il fait partie de la famille des lychees. En Thaïlande on en trouve de deux sortes : rouge à poils verts (la plus commune) et jaune à poils rouges. On le mange généralement frais. A savoir : la fleur du ramboutan est très parfumée et elle attire de nombreux pollinisateurs ce qui en fait la joie des apiculteurs locaux. La Thaïlande est le premier producteur mondial de ramboutan.

A lire en complément, un fruit pas comme les autres : Le Durian

Le Durian ça pue et ça tue !

Tagged under

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :