Chumphon le guide

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB

Chumphon le guide

Chumphon est une ville étape assez tranquille. Cest aussi une ville étape avec sa gare, son aéroport et ses embarcadères permettant de rejoindre les îles de Koh Tao ou de Koh Phangan. Son autre gros atout est le parc National de Mu Ko, haut spot pour la plongée…

  • Nom en Thaï :เชียงใหม่
  • Distance depuis Bangkok : 466 km
  • Fleuve principal : Tha Taphap
  • Population :  500 575 (région) - ville environ 35 000
  • Province :  Chumphon
  • Activités principales : tourisme, raffinerie/production huile de palme
  • Haute Saison : Novembre – Avril
  • Nombre de jour sur place : 2 jours.
  • Principal intérêt : idéal pour se rendre sur les petites îles de Koh Samet, Koh Ngam Yai, etc. du parc national de Mu Ko Chumphon

Les transports

Pour aller  à Chumphon, on a le choix : le train – la gare est à quelques centaines de mètres du centre-ville et non loin du marché de nuit – le bus – de nombreuses compagnies la desservent depuis le sud et le nord – et enfin l’avion – l’aéroport est à quelques kilomètres. Il est préférable de prévoir un peu de temps pour en venir ou pour s’y rendre.

Bus

Moyen de locomotion le plus économique, beaucoup de voyageurs le choisissent pour gagner du temps en voyageant de nuit. Même si le confort se veut optimal, il n’est pas aussi reposant que le train.

Train

Sans aucun doute le plus confortable, il est facile de réserver une couchette et de profiter de l’ambiance unique des trains thaïs. On ne se passe pas du charme du train, de son atmosphère parfois surannée mais tellement authentique.

Rejoindre les embarcadères pour les îles :

A la gare, juste en sortant sur la gauche se trouve un petite guitoune où il est possible d’acheter un billet pour rejoindre une des îles. Les billets comprennent alors le trajet en bus et la traversé en bateau/ferry.

Avion

Plusieurs compagnies desservent Chumphon. Le vol est rapide et permet d’arriver frais et dispo pour prendre le ferry si l’on souhaite aller sur les îles. C’est le moyen de locomotion le moins économique, mais de loin le plus rapide. Des bus relient l’aéroport au centre-ville de Chumphon. Toutes les infos sur l’aéroport :

Rejoindre les embarcadères pour les îles

Depuis l’aéroport, des bus et des minibus font la liaison. De fait, en arrivant, il est possible d’acheter un billet directement pour une des îles. Les billets comprennent alors le trajet en bus et la traversé en bateau/ferry.

En haute saison, il est préférable de réserver son billet aller pour éviter d’attendre inutilement à l’aéroport. Pour le retour, il est très recommandé de réserver. Beaucoup de voyageurs rentrent en avion et les bateaux sont rapidement plein.

chumphon guide

Ferry/bateaux pour les îles

Les embarcadères

Il y a 3 embarcadères autour de Chumphon :

Rejoindre les embarcadères pour les îles :

Depuis le centre-ville, le plus pratique est de se rendre à la gare ferroviaire. Il est possible d’acheter un billet directement pour une des îles. Les billets comprennent alors le trajet en bus et la traversé en bateau/ferry.

Horaires des ferry/speed boat pour les îles :

En direction de Koh Tao :

Pour Koh Samui :

Pour Koh Phangan :

Chumphon-son-port-ses-plages-ses-gares-la-ville…

A faire et à voir

La ville ne recèle pas un grand patrimoine. Il n’y a pas ici de grands temples ou de grands bâtiments. La cité est en soi assez moderne et n’a pas de charme particulier. Cependant, non loin quelques belles plages peuvent contenter les amoureux de la baignade. Essentiellement fréquentées par les touristes thaïs, ces plages sont peu avenantes en basse saison. Elles le sont plus en haute saison en raison d’un nettoyage et d’un entretien plus régulier.

Bangkok

La plage d’Hat Sai Ri

C’est sans doute la plage plus pratique. Peu éloignée de Chumphon, on y trouve de nombreux bungalows et chambres à louer donnant directement sur la plage (entre passe une route). Pas d’un grand charme, mais la plage est agréable quand ce n’est pas la saison des mouches de sable. Beaucoup de facilité pour loger et se restaurer. Plan ici

Bangkok

Thung Makham Noi Beach

Un peu plus éloignée que la précédente, un endroit qui a dû avoir son heure de gloire, son charme. Il y a maintenant un bord de plage sale, de nombreux baraquements abritant des commerces. Il y a quelques hôtels louant des bungalows. Lors de notre passage, la plage était vraiment peu avenante… dommage car le cadre est quand même pas mal du tout. Plan ici

Bangkok

Thung Wua Laen Beach

Nombreuses prestations sur place, mais toujours les mêmes maux : saleté et négligence. Cependant, elle nous paraît plus entretenue que Thung Makham Noi Beach. Plan ici

Pour se rendre sur ces plages, toutes les heures un songthaew – un camion-taxi collectif avec 2 (song) bancs (taew) – fait la route pour chacune d’elles.

Où manger à Chumphon ?

Il y a comme partout en Thaïlande de nombreux restaurants, mais le marché de nuit est vraiment riche et offre un grand choix de plats à manger sur place ou à emporter. Le marché se trouve sur l’avenue face à la gare (200 m.) sur Krumluang Chumphon.

Chumphon-son-port-ses-plages-ses-gares-la-ville…-2

Où dormir ?

Les hôtels et les guesthouses en centre-ville sont en grand nombre, mais peu offrent un bon rapport qualité-prix. Pour une nuit ça peut passer, sinon soit trouver la perle rare et réserver, soit sortir de la ville pour aller dans des resort offrant de meilleures prestations, mais à un prix bien plus supérieur.

Booking.com

En complément