Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Tha Tian Pier Market, le marché aux poissons séchés

Le Tha Tian Pier Market est l’un des marchés les plus vieux de Bangkok. Sa spécialité les produits de la mer séchés. Attention marché qui a perdu de son importance mais pas de son fumet !

Un très vieux marché

Le Tha Tian Pier Market (plan) est situé juste en face du Wat Pho. Il donne directement sur le fleuve Chao Phraya. Quand on y vient pour la première fois, on ne peut se douter de l’importance de ce marché au XIXème siècle.

En effet, le Tha Tian Market était le cœur de la communauté Tha Tian surnommé également la communauté du “fleuve” ou de “l’eau”. Ce marché était le poumon économique de la région. Loin d’être le petit marché actuel, il occupait un très grand espace. En effet, il s’étalait tout le long de la Thanon Thai Wang – la rue qui longe le Wat Pho – jusqu’au milieu du fleuve. En effet, le marché avait tout une partie flottante où grossistes et détaillants venaient soit en barque soit en barge de bambous proposés nombre de denrées alimentaires et autres produits manufacturés ou artisanaux.

Dans sa largeur le marché était également conséquent. En effet, il allait jusqu’au marché Pak Khlong Talat plus connu sous le nom du marché aux fleurs.

Un marché prospère

De par sa position géographique, le marché était un centre majeur pour la distribution de marchandises pour le nord et le sud pays. A la fin du XIXème siècle, avec l’essor du commerce international augmenta encore plus son influence dans les échanges commerciaux de la région. Afin de répondre à une demande de plus en plus importante, on construisit un autre marché – le marché Morakot.

Un déclin et une tradition

En 1963, un feu ravagea le marché Morakot et une bonne partie du Tha Tian. Cet événement combiné à d’autres facteurs – développement du réseau routier, nouvelles pratiques dans le négoce, etc.- mit un terme à l’extension du marché. Son activité et son influence commence peu à peu à décliner.

Aujourd’hui, il ne reste que le principal bâtiment en U récemment réhabilité encerclant un vieux marché où se tassent des stands plus ou moins ouverts.

Le marché n’est plus un lieu où l’on trouve une variété de produits. Il est uniquement centré sur les produits de la mer séché et salé. Cependant si son activité semble être limitée, il n’en est rien. En effet, les produits qu’ils proposent demeurent des incontournables dans la cuisine asiatique. Et même si sa gloire d’antan est finie, nombre de famille de la communauté Tha Tian demeurent des acteurs indéboulonnables de la distributions de produits phares tels que le nuoc man, la sauce d’huitre, etc.

 

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer