Thaïlande : Songkran, la fête de l’eau

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok: nouveaux camions pour le trie sélectif

Thaïlande: Nouvelle loi sur la ceinture de sécurité à l’avant et à l’arrière à partir du 5 septembre

Thaïlande - Visa: la dérogation de visa passe de 30 jours à 45 jours

Ambassade de France en Thaïlande: Appel à la prudence concernant le consommation de cannabis

Thaïlande: Bien trop gros pour être un varan

Pattaya: énormes inondations dans toute la ville

Thaïlande : Songkran, la fête de l’eau

Songkran, le nouvel an bouddhique, est sans doute la fête la plus impressionnante en Thaïlande. Fête du nouvel an, ou la tradition côtoie les plus grandes batailles d’eau d’Asie.

thailand-songkran

Songkran, nouvel an bouddhique

Songkran est le nouvel an Bouddhique. Il est fêté en Thaïlande, au Laos, au Cambodge et en Birmanie.

L’évènement a toujours lieu en avril (autour du 12 avril). La date peut varier d’une ville à une autre et les manifestations liées à la fête varient également d’une région à l’autre. Songkran dure 3 jours normalement, mais la fête est plus longue dans certaines villes.

Songkran correspond à la période la plus chaude de l’année. Cela marque, normalement, la fin de la période chaude pour basculer vers la saison des pluies. Mais entre la tradition et la réalité, il y a de plus en plus d’écart et il faut reconnaitre que la saison sèche perdure bien après Songkran.

P_20170413_153931-1

Songkran et la tradition

Les festivité de Songkran sont de fait de deux ordres, celles gardant et respectant l’aspect traditionnel. Ici il y a une primauté donnée à la famille et à l’aspect religieux de la fête. On se rend aux temples et l’on va honorer Bouddha. L’autre concerne surtout des fêtes un peu plus “vulgus pecus”, c’est-à dire des moments totalement ludiques et festifs comme l’illustrent parfaitement les batailles ou les fêtes d’eau. Elles sont souvent mémorables, et il faut le reconnaître, à faire au moins une fois … bref à ne pas les louper !

Songkran et la tradition familiale

Beaucoup d’évènements sont organisés pour fêter Songkran, mais la vraie fête est avant tout dans les familles.

C’est pendant cette période que l’on honore les anciens et que l’on vient chercher leur bénédiction. Par leur longévité, ils montrent le chemin à suivre, la sagesse à acquérir et la force vitale qu’ils possèdent en eux. Songkran est donc un moment propice pour réunir la famille autour des anciens. Selon les familles, le rituel est plus ou moins respecté.

Songkran et les rituels bouddhistes

La tradition veut également que les thaïlandais se redent au temple pour faire des dons aux bonzes. Il est courant, également, de relâcher des poissons, des tortues d’eau ou bien encore des oiseaux afin d’acquérir des mérites. Le but étant de faire de bonnes actions pour commencer la nouvelle année le plus positivement possible.

Une autre tradition consiste à ériger des stupa de sable. En effet, l’édification de ces constructions éphémères rappellent la fragilité de l’existence. Ce témoignage prendrai également sa signification dans le fait que chaque fidèle quand il rend dans un temple emporte chaque fois avec lui une part même minime du temple. Cette poussière ou cette terre est ainsi rendue au temple sous la forme la plus respectueuse qui soit un stupa symbole de la mémoire et de l’expérience du Bouddha.

Songkran et les cérémonies

Plusieurs cérémonies sacrées ont lieu dans les temples. Pour beaucoup de pratiquants, Songkran est synonyme de pèlerinage. Nombreux sont ceux et celles qui se rendent au Wat Arun par exemple.

Le Wat Arun fait partie des 9 temples sacrés pour le pèlerinage bouddhiste de nouvelle année : Wat Pho, le Temple du Bouddha d’Emeraude, Wat Suthat Thepphawararam, Wat Chana, Wat Boworn, Wat Benchamabophit, Wat Rakhang Khositaram et Wat Kanlaya sont les temples qui habituellement chaque années offrent des cérémonies religieuses classiques.

songkran-thailandsongkran-thailand

Songkran loin du centre-ville

Songkran n’est jamais aussi bien que lorsqu’on se balade dans les quartiers, non pas touristiques, mais les quartiers populaires. En effet, on assiste alors à des défilés joyeux de dragons chassant les mauvais esprits et de groupes musicaux fêtant une nouvelle année et l’arrivée des futures pluies. C’est le moment où les communautés se fêtent et se perpétuent à travers des rituels qui construisent un évènement fédérateur et exorcisant les mauvaises augures de l’année passée.

songkran-thailand

songkran-thailandsongkran-thailand

Songkran, catalyseur social

L’évènement n’est pas anodin en Thaïlande. Tout le monde l’attend avec impatience, les uns car c’est synonyme de jours fériés, d’autres de fin d’année scolaire et pour d’autres encore, Songkran signifie la fin de la saison sèche.

En tout cas autour de Songkran, il y a toujours de la ferveur. Les grandes surfaces se préparent des semaines à l’avance en faisant le plein de fusils, de pistolets à eau, de bassines, de seaux, etc.

Songkran n’est plus seulement un évènement traditionnel c’est aussi une fête commerciale et surtout une fête de batailles d’eau géantes. Dans toutes les villes de Thaïlande, des batailles d’eau géantes sont organisées. C’est un moment unique dans l’année et il ne faut pas louper ça !

Dans tous les cas, pendant Songkran, on n’échappe pas à un petit arrosage en règle. Dès que l’on sort, on y a droit. Même dans les quartiers que l’on estime sans danger, une voiture peut arriver pleine de monomaniaques du pistolet ou de la bassine d’eau… Sans oublier qu’un petit adjuvant entre également en compte : le talc.

Le résultat est que l’ensemble des participants est totalement détrempé et coloré avec du talc.

L’ambiance est souvent bon-enfant, mais dans certaines villes il peut y avoir des débordements causant des mouvements de foules. Le vrai danger reste l’alcool et la conduite. Chaque année, la Thaïlande déplore une grande quantité d’accident pendant les 4 jours de la fête.

songkran-thailandsongkran-thailand

Conseils pour Songkran :

  • Sortir avec le strict minimum.
  • Protéger le tout avec un sac étanche.
  • Attention à la climatisation du BTS ou du MRT.
  • Vouloir se rendre à Khao Sand ou à Sala Deang, sans être mouillé est un leurre !
  • Attention beaucoup de commerces et toutes les administrations sont fermés…

songkran-bangkoksongkran-bangkoksongkran-bangkok

songkran-thailand