Conseils de pro : louer un scooter ou une moto en Thaïlande

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - sortir : Retour de la foire annuelle de Ploenchit

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande – météo – alerte : De très grosses précipitations en prévision

Cambodge : des milliers d’esclaves détenus par des mafias chinoises

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Bangkok - ludique : Le retour des pédalos et des canoés au Lumpini Park

Conseils de pro : louer un scooter ou une moto en Thaïlande

Louer un deux roues ? Où ? Comment ? Quels papiers ? Quelle assurance ? Les dangers ? Facile ou pas ? Dans une île oui, mais à Bangkok ? Des questions et des réponses par un professionnel de location.

Louer-un-scooter-ou-une-moto-en-Thaïlande-conseils-et-infos-avec-un-professionnel

Si louer un scooter s’avère évident pour certaines destinations (les îles par exemple), louer un deux roues dans les grandes cités thaïlandaises interrogent beaucoup de voyageurs. C’est le cas par exemple à Bangkok. La mégalopole est active, la circulation plus que conséquente et la conduite peut apparaître anxiogène.

Les gérants ou les professionnels de la location des deux roues ne sont jamais très bavards sur leur business et particulièrement sur les conditions de location. Pourtant nous en avons trouvé un qui sans problème a répondu à nos sollicitations. Benjamin patron de Rent a Scooter  qui a ouvert en 2013 nous a donc fait part de sa riche et instructive expérience.

Louer : questions administratives

Quelles sont les papiers obligatoires à fournir pour louer un scooter ?

Benjamin : « Pour louer un scooter, les papiers obligatoires à fournir sont : le passeport original, la plupart du temps pour que l’entreprise fasse et garde une copie. Le permis de conduire est aussi demandé, ici plus à titre informatif. Si vous disposez d’un permis international ou Thaïlandais celui-ci vous donnera le droit à une assurance ».

Est-il nécessaire de souscrire une assurance pour louer un deux roues ?

Il est effectivement nécessaire d’avoir une assurance avant de partir. Celle-ci doit prendre en charge les montants occasionnés en cas d’accidents ou de dégâts corporels. Cependant, une assurance aux tiers est incluse dans le prix de la location. Il s’agit de ce que l’on nomme dans le jargon le POLOBO qui est en fait  la taxe pour rouler sur les routes thaïlandaises. Cette dernière couvre le conducteur et le passager pour un montant allant de  50000 à 200 000 bath selon la gravité des faits. Il est nécessaire pour l’obtenir de présenter le permis international ou le permis Thaï. Le scooter en lui-même n’est jamais assuré donc les clients doivent vraiment y faire attention.

Assurance voyage

Assurances et voyages, conseils et comparatifs

Toutes les infos pratiques et utiles en un clin œil sur les assurances : prendre ou ne pas prendre ? Quel type d’assurance ? Combien de temps ? Mon assurance habituelle suffit-elle ? Pour tout savoir sur les assurances, notre synthèse pour vous guider et pour trouver les meilleures options sans prise de tête.

La caution est-elle obligatoire ? Et en moyenne, elle s’élève à combien ?

La caution est demandée dans tous les magasins de location en Thaïlande. Elle est généralement de 2000 ou 3000 Bath

rent-moto-bangkok

Les choses à savoir impérativement

Faut-il avoir un permis moto pour louer un 2 roues ?

Non, le permis moto n’est pas nécessaire pour louer un deux roues en Thaïlande.

Quels conseils peux-tu donner pour louer un 2 roues en Thaïlande ?

Les conseils que l’on peut donner aux personnes voulant louer un scooter en Thaïlande sont assez simples mais vraiment importants :

  • tout d’abord essayer le scooter pour voir s’il fonctionne correctement (freins, lumières, pneus).
  • Nous conseillons toujours aussi de prendre des photos du véhicule. Il faut ainsi faire attention aux rayures et évidemment aux parties endommagées.
  • Il est important de bien lire le contrat et de poser des questions si des parties du contrat ne sont pas claires.
  • Enfin nous le disions précédemment il est nécessaire de se renseigner sur l’assurance.

Le casque est obligatoire pour le conducteur ? Le passager ?

Le casque est obligatoire pour le conducteur et le passager. La police sanctionne les conducteurs mais est plus laxiste sur le passager.

Quels sont les grandes différences entre Thaïlande et l’Europe ?

La première chose à comprendre et à faire est de rouler à gauche et de penser que les priorités sont sur votre gauche aussi. Il est important de savoir que lorsqu’on est sur des voies multiples, il faut rouler sur la voie la plus à gauche. La circulation à Bangkok est différente et beaucoup plus dense mais reste sécurisée. Il faut penser à adapter sa vitesse en fonction de la situation et le mieux est de suivre le flux de circulation des scooters. Les rues sont faciles à repérer et mémoriser grâce aux noms et aux axes principaux.

En ce qui concerne l’alcool au volant, il est fortement déconseillé de boire avant de conduire. La limite est de 0,5 mini-grammes par litre d’air expiré, au-delà de cette limite le conducteur doit passer une nuit en cellule et est exposé par la suite à un tribunal où les sanctions peuvent être très graves (emprisonnement, amende, retrait de permis définitif).

Pour les petites infractions (non-port du casque, pas de permis de conduire ou encore ne pas rouler sur la voie de gauche), celles-ci peuvent être réglées par une amende qui varie entre 400 et 1000 Bath soit sur place, soit au poste de police

Conduire à Bangkok et en Thaïlande ?

Bangkok est une ville avec beaucoup de trafics c’est sûr. Cela signifie juste qu’il faut faire attention et être vigilant lorsqu’on conduit un scooter, que ça soit ici à Bangkok ou partout dans le monde. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de suivre la circulation des autres chauffeurs de scooters et de faire attention lors des passages de voitures ou des bus car des scooters ou des piétons peuvent soudainement apparaître derrière. A part ça, rouler à Bangkok est clairement le moyen le plus pratique et économique pour se déplacer, en particulier pour éviter le trafic.

Quand vous sortez de Bangkok, il y a beaucoup moins de trafics et il devient plus facile de conduire en sécurité. Il faut faire tout de même attention, car ici il n’y a pas de ronds-points mais des zones à « demi-tour » pour changer de direction.

rent-moto-bangkok

Pourquoi louer un scooter ou un deux roues à Bangkok ?

Premièrement vous économiserez de l’argent, les transports en commun « pratiques » (BTS, MRT) restent chers à utiliser au quotidien. De plus si vous voulez vous rendre à un endroit précis il faudra utiliser un autre moyen de transport comme le taxi ou un moto-taxi ce qui vous coûtera cher au final.

Deuxièmement, vous gagnerez en rapidité par rapport à un trajet effectué en voiture ou en taxi. Vous pourrez donc partir plus tard le matin de chez vous et rentrer plus tôt le soir. En règle générale le temps de trajet est divisé par deux. En scooter vous pouvez aisément doubler les voitures dans les longues files d’attentes. A l’inverse des taxis qui restent bloqués dans les bouchons. Le moto-taxi peut apparaître comme une bonne solution mais reste cher et ce n’est pas vous qui conduisez, les chauffeurs peuvent parfois conduire brusquement.

Enfin,  vous serez libre de vous déplacer où vous voulez et quand vous voulez sans avoir de contrainte. Si vous vous déplacez régulièrement d’un endroit précis à un autre plusieurs fois dans la journée le scooter sera idéal. Vous n’aurez pas besoin d’attendre un moyen de locomotion.

rent-moto-bangkok