e-visa ou visa électronique :  infos pratiques

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - sortir : Retour de la foire annuelle de Ploenchit

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande – météo – alerte : De très grosses précipitations en prévision

Cambodge : des milliers d’esclaves détenus par des mafias chinoises

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Bangkok - ludique : Le retour des pédalos et des canoés au Lumpini Park

e-visa ou visa électronique : infos pratiques

Le visa électronique ou e-visa est de plus en plus répandu en Asie du Sud-Est. Petit guide pour tout savoir sur les démarches et les infos à connaître.

Le visa électronique est de plus en plus présent dans le tourisme moderne. Plusieurs pays ont maintenant donné leur accord à ce type de visa afin de faciliter le passage de frontière. Petit guide des infos pratiques pays par pays.

Avant de faire sa demande de e-visa :
Pour entrer dans un pays, il est nécessaire d’avoir : un passeport valide au moins 6 mois avant l’arrivée.

Les avantages/inconvénients d’un visa électronique

Les gros points positifs d’un visa électronique demeurent la facilité pour l’obtention. Il suffit de remplir la demande, la faire parvenir au prestataire après avoir au préalable scanné son passeport et une photo d’identité. Le visa électronique est délivré très rapidement et offre l’énorme avantage de ne pas se déplacer aux consulats ou dans les ambassades. Pas d’attente, gain de temps et de sérénité.

Ce service a évidement un coût mais il demeure peu prohibitif quand on prend en compte l’absence de déplacement et la commodité de la démarche - soir au matin, en semaine ou en weekend.

Au delà du coût , il faut savoir que selon les pays, l’e-visa ne fonctionne pas pour tous les postes frontières (nous les listons pays par pays).

thailand-e-visa

Cambodge

Le Cambodge a depuis longtemps adopté le visa électronique. L’e-visa ne peut être utilisé que si l’on entre dans le pays uniquement à l’aéroport international de Phnom Penh, à l’aéroport international de Siem Reap, à Cham Yeam (Koh Kong), à Poi Pet (Banteay Meanchey) ou à Bavet (Svay Rieng).

On ne peut pas l’utiliser si l’on entre par les frontières terrestres ou maritimes. On peut cependant quitter le pays par n’importe quel poste frontalier.

Infos pratiques sur l’e-visa cambodgien

  • L’e-visa est à entrée unique (on ne peut pas rentrer deux fois),
  • il est valide 90 jours (on dispose donc de 90 jours pour entrée dans le pays),
  • il donne la possibilité de rester 30 jours sur place.
  • La demande ne concerne que les e-visas pour tourisme.
  • La demande d’un e-visa se fait au minimum 7 jours avant le départ.

Myanmar

myanmar-e-visa

Pour se rendre au Myanmar le passage de frontière s’est beaucoup simplifié depuis quelques années. La seule condition est évidement d’arriver par les postes frontaliers traditionnels.

Le visa électronique est une bonne option car les demandes habituelles via l’ambassade demeurent toujours un peu chronophage (on ne parle pas ici de la demande que l’on peut faire à Bangkok qui demeure une expérience à part…).

La demande de visa électronique se fait donc en ligne et en un temps record (5 minutes si tous les documents sont prêts).

Le visa électronique pour le Myanmar

  • l’e-visa est à entrée unique (on ne peut pas rentrer deux fois),
  • il est valide 90 jours (on dispose donc de 90 jours pour entrée dans le pays),
  • il donne la possibilité de rester 28 jours sur place.
  • La demande d’un e-visa se fait au minimum 7 jours avant le départ.

Vietnam

Pour entrer au Vietnam il est nécessaire d’avoir un visa si le séjour dépasse 15 jours/14 nuits. Les Européens ont droit à 15 jours sur place à condition de disposer d’un billet retour que l’on doit présenter au passage de frontière.

Le Vietnam eVisa" est un visa entièrement numériquement qui se reçoit par courriel. Il n’est plus nécessaire d’acheter un “visa on arrival” à l’arrivée.

Le visa électronique pour le Vietnam

  • L’e-visa est à entrée unique (on ne peut pas rentrer deux fois),
  • il donne la possibilité de rester 30 jours sur place.
  • La demande d’un e-visa se fait au minimum 48 heures avant le départ.

Thaïlande

La Thaïlande offre une dispense de visa de 30 jours pour tous les voyageurs européens, canadiens et étasuniens (liste évidement pas exhaustive). Au-delà les voyageurs ont la possibilité :

  • soit de demander une prorogation de la dispense : il faut alors se rendre au service d’immigration et accomplir l’ensemble des démarches (il en coûte 1900 baht). Cette option offre un visa de 30 jours non renouvelable.
  • soit demander un visa touristique de 3 mois. Il est ici possible de faire une demande de e-visa.

Une demande de e-visa touristique de 3 mois

  • Avoir un passeport valide six mois après l’arrivée et disposer d’une page vierge afin d’apposer le visa.
  • Posséder un billet retour ou un billet pour une autre destination.
  • Faire la demande en dehors de la Thaïlande.
  • Le visa est à entrée unique.
  • Visa valable 2 mois après la date démission.

Remarque :
Les conditions d’obtention d’un visa en Thaïlande changent souvent. Il est nécessaire de bien s’informer bien si l’on souhaite passer plus d’un mois dans le pays.