Les 10 comportements les plus énervants des chauffeurs de taxi à Bangkok

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Thaïlande - Cannabis: Avril 2024 : Débats et Délais sur La Législation interdisant le Cannabis en Thaïlande

Thaïlande - Calendrier: Avril en Thaïlande, Guides des festivals et des principaux événements

Thaïlande : Bilan du Festival de Songkran 2024, Impact Positif sur le Tourisme

Thaïlande : Taxe touristique, Une solution contre le surtourisme ?

Les 10 comportements les plus énervants des chauffeurs de taxi à Bangkok

Vous avez sûrement entendu parler des comportements peu scrupuleux des chauffeurs de taxi à Bangkok. Mais quels sont les stratagèmes les plus fréquemment utilisés ? Voici les 10 pratiques les plus répandues de ces conducteurs, susceptibles de vous énerver.

Selon les informations du site web thaïlandais du Department of Land Transport’s, le Centre de protection des passagers (Passenger Protection Center) a reçu un total de 10 687 plaintes spécifiquement liées à l’utilisation des services de taxi au cours de l’exercice 2024, qui s’étend d’octobre 2023 à février 2024. Voici les 10 comportements les plus énervants des taxi le plus souvent répertoriés.

Les 10 comportement les plus énervants chez les chauffeurs de taxi à Bangkok

taxi-bangkok
Un taxi Hello Kitty au centre-ville de Bangkok
  • Refus de prendre des passagers :

Cette pratique est très frustrante pour les personnes qui attendent depuis de longues minutes un taxi et que celui-ci ne daigne même pas s’arrêter. La frustration est encore plus grande lorsque vous êtes sous la pluie ou lorsque vous êtes pressés.

Solution : Soyez patient ou optez pour un concurrent via les applications Bolt ou Grab.

  • Comportement impoli ou peu avenant :

Il faut le reconnaître, ce n’est pas le plus fréquent, mais il y a toujours un petit nombre qui font exception. Rien de tel que des mots désagréables ou un manque de considération et un comportement discourtois pour assombrir une journée.

Solution : Gardez le sourire et prenez en photo le numéro d’immatriculation du chauffeur. Sa plaque se trouve à l’avant.

  • Conduite imprudente :

La conduite de certains chauffeurs peut provoquer des appréhensions voire des peurs plus ou moins justifiées. La vitesse excessive conjuguée à l’état de certains véhicules forme une belle combinaison d’angoisse.

Solution : Demandez poliment au chauffeur de lever le pied.

  • Non-utilisation du compteur :

Ne pas mettre en route le compteur est la tactique habituelle, la tactique n°1 des taxis à Bangkok. C’est aussi l’erreur la plus courante pour beaucoup d’accepter un prix annoncé pour ne pas se prendre la tête. C’est une ruse efficace pour les chauffeurs qui peuvent ainsi augmenter leur marge.

Solution : Exigez qu’il mette le compteur en route ou changez de taxi.

  • Non-respect des destinations convenues :

Vous aviez précisé votre destination, mais le chauffeur décide de prendre un chemin différent. Pour cela, le chauffeur va avoir une foison d’excuses… si parfois, effectivement, il y a des travaux ou un vrai empêchement de toute autre nature, c’est l’excuse pratique et efficace pour rallonger la course.

Solution : Suivez avec votre mobile le trajet et corrigez le chauffeur avec des indications basiques telles que « à droite » (K̄hwā), « à gauche » (Ŝāy), ou « tout droit » (Trong pị).

  • Facturation excessive :

Il peut y avoir des malentendus sur le montant final, surtout sur les longues distances et lorsque vous empruntez l’autoroute. Le péage de l’autoroute n’est pas compris dans le prix. Des surcharges sont également appliquées lorsque vous prenez un taxi depuis l’aéroport. Au-delà, il n’y a pas d’éléments pouvant justifier une augmentation de la facture finale.

Solution : Exigez que le compteur soit en marche dès le début de la course et payez au fur et à mesure le péage.

  • Choix de trajets plus longs que nécessaire :

Il arrive parfois que le chauffeur choisisse un chemin plus long que nécessaire, ce qui peut rallonger le temps et surtout la longueur du trajet.

Solution : Suivez avec votre mobile le trajet et corrigez le chauffeur avec des indications basiques telles que « à droite » (K̄hwā), « à gauche » (Ŝāy), ou « tout droit » (Trong pị).

  • Divergences dans la lecture du compteur :
    Demander à mettre le compteur en marche, c’est bien, mais cela ne suffit pas. Payez votre taxi avant de récupérer, par exemple, vos bagages dans le coffre. Car si vous tergiversez, le compteur ne s’arrêtera pas seul, il continue de tourner.

Solution : Soyez attentif et payez le chauffeur dès que la course est finie.

  • Affichage incorrect de la plaque d’immatriculation :

Il s’agit d’une pratique douteuse qui peut être utilisée pour éviter les contraventions.

Solution : Ce n’est pas de votre ressort !

  • Stationnement illégal/blocage de la circulation :

Déposer ou prendre des clients peut être problématique. Il nécessite dans tous les cas un arrêt plus ou moins long qui peut gêner voire paralyser la circulation. Laisser le moteur tourner pendant des minutes interminables pendant que le chauffeur règle ses affaires peut être agaçant pour les autres usagers de la route, surtout si le véhicule bloque ou gène la circulation.

Solution : Essayez de prendre un taxi dans un lieu gênant le moins possible la circulation.

taxi-bangkok
Des taxis à la sortie d'une station de BTS à Bangkok

La réponse du Gouvernement face aux taxis récalcitrants

Face à ces comportements, le ministère des Transports de Thaïlande a récemment dévoilé des mesures visant à lutter contre ces comportements et à améliorer la qualité des services de taxi à Bangkok. En effet, plus de 10 600 plaintes ont été enregistrées concernant les services de taxi en 2023. Ce chiffre en nette augmentation à pousser les autorités à agir rapidement pour résoudre ces problèmes persistants.

Parmi les actions entreprises, le ministère a chargé le Department of Land Transport’s d’identifier les causes du refus des chauffeurs de taxi de prendre des passagers et de mettre en place des mesures correctives telles qu’une amende allant jusqu’à 1000 Thb et des stages obligatoires. De plus, des efforts sont en cours pour améliorer la qualité des services de taxi en collaboration avec l’Institut de recherche sur le développement de la Thaïlande, afin de proposer des tarifs équitables et transparents qui reflètent les coûts de la vie actuels.

Grab – Bolt Heureux

Cette mauvaise publicité fait des heureux. S’il y a encore quelques années, les taxis pouvaient jouir d’une position de monopole sur Bangkok, c’est maintenant terminé. Même si la ville s’étend toujours autant, les transports en commun font maintenant un très bon maillage. La demande en taxi demeure, cependant, les applications Grab, Bolt, etc. permettent de trouver des voitures plus rapidement et surtout avec un prix fixé dès le départ.

Les autres infos sur les taxis à Bangkok