En l’an 2566 en Thaïlande - histoire de calendriers

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - Concert : Tom Jones Live à Bangkok en Mars

Thaïlande - Cannabis: Février 2024 : Débats et Délais sur La Législation interdisant le Cannabis en Thaïlande

Thaïlande - Calendrier: Février en Thaïlande : Guides des festivals et des principaux événements

Thaïlande - Songkran: Les Dates pour l’édition 2024. Un long weekend en perspective

En l’an 2566 en Thaïlande - histoire de calendriers

En 2023, en Thaïlande, nous serons en 2566. Pas de saut temporel entre l’Europe et le Pays du Sourire, mais un calendrier propre à de nombreux pays bouddhistes. Explications pour comprendre cet écart de plusieurs centaines d’années.

Des dates de péremption bien longues

Pour les nouveaux arrivants, lire une étiquette d’un produit de consommation courante, tel qu’un brick de lait, peut être étonnant. La date affichée est quelque peu décalée. Ainsi, on peut lire sur ce fameux brick de lait que la date de péremption est le 12.09.66. Là, soit, on se dit que les industriels locaux ont trouvé un moyen de conservation hyper-efficace, soit qu’il y a un problème de compréhension.

En fait, que ce soit en Thaïlande, au Cambodge, au Laos ou au Myanmar, l’année 2022 est passée depuis 543 ans. Il y a donc un décalage énorme entre calendrier grégorien – celui appliqué en Europe – et le calendrier bouddhiste.

L’année zéro

thailand-date-year-calendar

Le point commun entre tous les calendriers est qu’il marque pour chaque culture l’évènement fondateur de la société. L’occidental part donc de la naissance du prophète Jésus Christ (JC). Pour le bouddhisme theravada, le calendrier est basé sur le parinirvâna du Bouddha. Il s’agit en fait de la fin de l’existence physique du Bouddha et de son accession à l’éveil, c’est-à-dire à son entrée dans le nirvana. Là où l’occident choisi un repère basé sur la naissance physique d’un prophète, le bouddhisme le place à la mort physique et la naissance spirituelle d’un sage.

Des calendriers solaires et luni-solaires

Au-delà de l’année, il est à préciser que le calendrier bouddhiste est un calendrier luni-solaire datant du IIIe siècle (après JC) alors que le calendrier grégorien est un calendrier solaire conçu à la fin du XVIe siècle. La différence entre luni-solaire et solaire est que le premier a des dates (comme le nouvel an) qui ne sont pas fixes puisqu’elles sont dépendantes des évolutions des cycles de la lune. Ainsi, le nouvel an en Thaïlande, par exemple, peut être à la fin avril ou au début du mois de mai. A l’inverse, le calendrier solaire ne connaît pas de fluctuation, il est composé de 12 mois de durée égale. Le nouvel an est, par exemple, le 1er janvier, que nous soyons en 1956 ou en 2022, la date, le jour ne bouge pas.

Gregorian Calendar202220232024202520262027202820292030
Thai Year256525662567256825692570257125722573

Des calendriers qui cohabitent

Dans tous les cas, quand on se trouve en Asie du sud-est, on se rend compte que les deux calendriers sont utilisés couramment. En effet, le calendrier grégorien est présent dans toutes les sociétés et que de manière générale on l’utilise pour les usages civils, il est un peu celui qui est compris par tous. Quant aux autres calendriers, comme le bouddhiste, ils sont utilisés pour les usages plus traditionnels ou pour marquer une spécificité culturelle.

Remarque : l’administration thaïlandaise utilise le calendrier bouddhiste. Permis de conduire, contrat de travail, factures, etc. sont donc datées avec 543 ans de plus. Il peut être utile d’apprendre son année de naissance !

Moralité : pas besoin de machine à remonter le temps, pas besoin de Tardis et de Docteur Who, venez en Thaïlande et vieillissez de 543 ans sans prendre une ride !

tardis

Complément