Theo Courant

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Bangkok : le Wat aux crocodiles

Le Wat Chakkrawadrajawas Woramahavihara ou Wat Sam Pleum ou Wat aux crocodiles est l’un des plus anciens Wat de Bangkok.  Sa spécificité : quatre crocodiles vivants dans sa cour.

bangkok wat crocodile

Un vieux temple …

Niché au cœur de la Cité des Anges le Wat Sam Plum est situé non loin de Chinatown. L’histoire du temple se perd un peu dans les différentes phases de constructions, de modifications et de réhabilitations qu’il a subi depuis plusieurs siècles. On lui prête pourtant une date 1819. C’est à cette période que des travaux de reconstruction ont été lancés sous l’aval du roi Rama III. A partir de là, il obtint la bénédiction et la reconnaisse royale.

bangkok wat crocodile

… une image volée

Pour accompagner cette nouvelle reconnaissance, on donna au temple une célèbre image de Bouddha : Phra Bang. L’histoire de cette statue avec la Thaïlande est assez cocasse. En effet, le Phra Bang est le palladium du Laos, c’est-à dire l’emblème mystique ou sacré d’un pays. Si la statue ne mesure que 83 cm, elle en est demeure pas moins un symbole d’une grande portée. Or en 1778, les Thaïlandais la volèrent et la ramenèrent à Bangkok. En 1782, en raison des malheurs qui frappaient le pays, on décida de la rendre pour attirer le bon œil. Mais en 1828, après une nouvelle invasion les siamois volèrent de nouveau le Phra Bang. Ils la placèrent alors dans le Wat Sam Pleum. Il faudra attendre 1867 pour que les thaïlandais rendent enfin l’image. Elle fut placée au nord du Laos et donna ainsi son nom à la ville qui l’accueillait Luang Prabang.

Un temple riche

Cette histoire procura une légitimité au temple. A partir de là le temple devint un centre important de formation. L’école monastique pris beaucoup d’importance dans la région. Le simple Wat se développa. De nos jours on peut encore constater que son essor ne faiblit pas. En effet, au-delà des structures habituelles (ubusot) on peut découvrir la tour Tripitaka, le Mondop Phra Buddhbat et surtout un sanctuaire avec une statue du fameux général Chao Phraya Bodin Decha. Militaire dévoué au roi Rama III, c’est lui qui saccagea Vientiane, Champassak etc. et fût le héraut de nombreuses batailles.

Actuellement des travaux se poursuivent. Un faux mur de grotte ou de montagne a été érigé dans lequel se trouve une incrustation en négatif de l’image de Bouddha (ombre de Bouddha). Il est certain que dans quelques années avec la patine du temps, le résultat pourra peut-être surprendre le visiteur.

L’autre grand intérêt du temple est évidemment un petit étang avec 4 crocodiles.

bangkok wat crocodile

Un étang et quatre crocodiles

Si l’on demande la raison de la présence de ces crocodiles dans le temple, les explications sont quelques peu alambiquées. L’officielle avance l’idée que les crocodiles sont les gardiens du temple. Ils sont les protecteurs et chassent en quelque sorte les mauvais esprits. La seconde explication, plus officieux, serait lié aux promesses de don. Avoir des crocodiles permet de singulariser le Wat et d’attirer les visiteurs et par conséquent d’augmenter les dons !

Dans tous les cas, dans un espace assez réduit, on peut voir quatre gros reptiles (un très gros). Ils se partagent un pauvre petit étang de 4 mètres sur 4. L’espace n’invite pas aux grandes balades et les bestioles ne bougent pas trop.

bangkok wat crocodile

Pour voir un peu d’animation, il faut se rendre vers 17h00 au temple. Cela permet d’assister au repas des reptiles.

Informations pratiques sur le temple aux crocodiles

  • Adresse : ถนน จักรวรรดิ Chakkrawat, Samphanthawong, Bangkok 10100 – voir plan ici
  • Ouvert 24h/24
  • Pour s’y rendre :
    • Bateau descendre à l’embarcadère Marine Department
    • MRT station Wat Mangkon ou station Sam Yot

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer