Theo Courant

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Wat Paknam et le plus grand Bouddha de Bangkok

Le Wat Paknam Bhasicharoen est depuis quelques années connu pour son immense stupa dans lequel se trouve une voûte aux couleurs psychédéliques. Mais depuis peu s’ajoute une statue de Bouddha qui est la plus grande de Bangkok. Petite balade autour du Wat qui grossit qui grossit …

Wat Paknam Bhasicharoen est un Wat royal situé sur la rive ouest du Chao Phraya (District Phasi Charoen juste à côté de Thonburi). Il est coincé entre deux khlongs : le Khlong Dan à l’est et le Khlong Phasi Charoen à l’ouest (voir plan ici). Il jouxte un autre temple que nous avions déjà présenté le Wat Khun Chan et qui mérité une petie visite !

Petites et grandes histoires

Si le temple apparait de nos jours comme un temple relativement récent, il n’en est rien. En effet, le Wat Paknam a été construit en 1610. Pendant plusieurs siècles, il a fait office de référence pour son enseignement. Nombreux sont les rois qui l’ont soutenu, malgré leurs intérêts, l’affluence des fidèles c’est petit à petit étiolée. Au début du XXème siècle, le Wat était en ruine et son activité en déclin total.

Le renouveau du temple est associé à l’arrivée d’un futur maître de la méditation Luang Pu Sodh Candasaro en 1916. Lors de l’entre-deux-guerres et la seconde guerre mondiale il a redécouvert une vieille technique de méditation. Elle aurait été utilisée par le Bouddha : le Vijja Dhammakaya. Il va ainsi fonder la fameuse école de tradition Dhammakaya. Son approche et son enseignement vont avoir une influence majeure dans l’introduction du bouddhisme Theravâda en Occident. Il est à noter que lorsque Luang Pu est nommé à la tête du Wat Paknam, le Wat a une congrégation constituée de 500 moines et d’un nombre conséquent de Maechi. Il s’agit de femmes bouddhistes qui consacrent leur vie au Bouddhisme et suivent un ensemble de préceptes. Luand Pu décède en 1959. Son corps est toujours conservé dans le temple et n’a toujours pas été incinéré.

Un Wat au cœur de l’actualité

Après la disparition de Luang Pu, le temple va traverser une période agîtée avec 7 ans d’attente pour la nomination du nouvel abbé. Après de nombreuses pérépéties, on désigne Somdet Chuang comme le successeur. À partir de cette nomination, on peut noter que le temple va être régulièrement dans l’actualité thaïlandaise. En raison de l’importance et de l’influence du temple, de nombreuses histoires vont faire jour et vont illustrer à leur manière la complexité de la vie politique thaïlandaise. Le temple n’est pas qu’une simple école, il est aussi un acteur important du fait politique thaïlandais.

On retiendra cependant que c’est par l’intermédiaire et l’initiative d’une Maechi du Wat Paknam qu’a été construit le fameux temple Dhammakaya. Ce Wat, objet de nombreux débats animées et passionnés, à lui aussi fait les choux gras de la presse pendant plusieurs années (plus d’infos voir ici).

Il est à noter que le Wat Paknam accorde une place plus que significative aux femmes à l’inverse de la très grande majorité des Wat. On l’oublie souvent, mais nombre d’écoles monastiques sont ouvertes uniquement aux garçons.

wat palnam bangkok

Plus qu’un temple, un complexe

Le Wat est un ensemble de temples qui s’étalent sur plus de 32 000 m2 (soit 4,3 terrains de foot). Les parties les plus anciennes sont au cœur du complexe.

En 2004, les travaux d’un énorme stupa ont commencé pour finir 8 ans plus tard. Le stupa “Maharatchamongkhon” mesure 80 mètres de haut. Il a une forme de polygone à 12 côtés sur 5 étages. Dans le stupa, on trouve plusieurs pièces intéressantes telles que la salle aux reliques ou bien encore la pièce contenant des images de moines respecté. Cependant, c’est surtout le dernier étage qui attire de nombreux touristes.

En effet, cette salle comprend un stupa en verre et surtout une voûte aux couleurs très psychédéliques. Les dessins ne sont en rien révolutionnaires puisqu’ils reprennent des scènes de la cosmogonie bouddhiste. Ce qui attire c’est surtout ce mélange des genres entre tradition et couleurs très pop culture …

wat palnam bangkok

Si le stupa peut apparaître aux yeux de beaucoup comme une construction massive et peu attrayante, la construction de l’énorme statue de Bouddha laisse songeur.

La plus grosse statue de Bouddha sur Bangkok

Les travaux de cette gigantesque statue ont débuté en mars 2017 (fin des travaux fin 2020). Il mesure 69 mètres de haut et 40 mètres de large. Il s’agit d’une image représentant le Bouddha en posture de méditation. En effet, cette position rappele la méthode de méditation enseignée par Luang Pu Sodh. Le matériau principal de la statue est le bronze. Le bourgeon de lotus sur la tête du Bouddha devrait contenir une relique et de l’or…

wat palnam bangkok

Si le Wat Paknam depuis l’édification du stupa attirait de plus en plus de touristes, il est fort à parier que dans les années à venir, la construction d’une telle image aux abords d’un canal en fera une attraction majeure de la capitale.

En complément

Balades autours des Wat et des temples Bouddhistes

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 Partages
Partagez14
Tweetez
Partagez
Enregistrer