Bangkok, le musée des Barges Royales

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - sortir : Retour de la foire annuelle de Ploenchit

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande – météo – alerte : De très grosses précipitations en prévision

Cambodge : des milliers d’esclaves détenus par des mafias chinoises

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Bangkok - ludique : Le retour des pédalos et des canoés au Lumpini Park

Bangkok, le musée des Barges Royales

Regroupant une dizaine des plus belles embarcations, le musée des Barges Royales est un lieu à découvrir tant pour son contenu que pour les petites ruelles y menant. Présentation.

Le musée des Barges Royales

Un musée unique

Le lieu est quelque peu étonnant. Coincé entre le Bangkok Noi (khlong celui menant notamment à l’Artists House - voir complément) ) et le Chao Phraya cet énorme hangar se laisse découvrir non pas par le fleuve mais en empruntant de petites ruelles. En effet, loin du tumulte de la ville, le visiteur doit passer par un dédale de soi. Étroites avec des angles droits, c’est en fait un parfait moyen pour limiter toute tentation de vol d’une de ces majestueuses embarcations. Elles n’ont donc qu’un seul et unique chemin possible le Chao Phraya. Pour le visiteur, c’est aussi un bon moyen pour pénétrer en toute quiétude ces espaces qui sont normalement des chemins empruntés uniquement par les locaux.

Le musée des Barges RoyalesLe musée des Barges Royales

Le musée des Barges Royales

Un savoir-faire ancestral

Passer l’entrée, on découvre toute une enfilade de barges suspendue au-dessus des flots. Mesurant en moyenne pour les plus petites 28 m de long et pour les plus grandes plus de 45 mètres, on a ici un parfait exemple de la puissance royale. Les barges sont toutes d’une rare finesse que ce soit pour les peintures que pour leur architecture. C’est du grand art qui affiche tout un savoir-faire ancestral du travail du bois, de la laque et surtout de la navigation. Le meilleur exemple se trouve justement dans les proues. Chacune d’elles intègre un personnage mythique qui cache un canon aujourd’hui factice.

34.-2016-NOvembre-Dossier-1-Barges-Royale-marché-aux-fleurs-028

On remarquera que toutes les barges ont subi une restauration dans une même période, au milieu des années 60. Cette époque correspond à la volonté du souverain Rama IX de revaloriser un patrimoine thaïlandais moribond. Cette initiative permet encore de nos jours de voir ces œuvres et cette batellerie séculaire.

Le musée des Barges RoyalesLe musée des Barges RoyalesLe musée des Barges Royales

Le musée des Barges Royales

Des barges pour un défilé

Si les barges sont armées ce n’était pas pour faire la guerre, mais pour participer à des défilés royaux où était affiché, en quelque sorte, la puissance du dignitaire. 5 lignes de bateaux le composaient : les deux lignes extérieures comprenaient pas moins de 14 embarcations, les deux autres lignes 7 et enfin, en plein cœur où se trouvait le roi, 10 barges royales. Toutes se mouvaient dans un même tempo donné par des percussions. Chaque rameur suit encore de nos jours des formations très exigeantes qui demandent une discipline de fer.

34.-2016-NOvembre-Dossier-1-Barges-Royale-marché-aux-fleurs-080

La dernière procession

La dernière procession royale a eu lieu fin 2019. C’était la cérémonie finale qui parachevait le long processus du couronnement du roi Rama X. En 60 ans, on ne comptait jusqu’à là que 17 processions. Elles sont rares. Cette procession était la première du nouveau roi. Il pris place dans la barge Royale Suphannahong – la Barge du Cygne Royal.

Pour cette cérémonie historique, les gros moyens furent de sorti : les 52 barges royales que l’on voit au musées étaient présentes. Pas moins de 2200 marins en costumes traditionnels étaient à la manœuvre afin de conduire sur un parcours d’un peu plus de 4 km le monarque jusqu’au Wat Arun. Il put ainsi accomplir le rite bouddhiste - Kathin Ceremony - qui consiste à honorer les moines en leur offrant des robes et de recevoir en contrepartie  leurs bénédictions.

Entrainement procession barges royaleEntrainement procession barges royale

Informations sur le musée des barges Royales

  • Adresse : 80 1 Arun Amarin Rd, Arun Amarin, Bangkok Noi, Bangkok 10700 - Plan ici
  • Entrée payante : 100 bahts - Appareil photos (téléphone et tablette compris) : 100 bahts - Caméra : 100 bahts
  • Ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00
  • Fermé le 1er janvier, du 13 au 15 avril et le 31 décembre
  • Pour s’y rendre descendre à l’embarcadère 12 : Phra Pin Klao, prendre à gauche en sortant de l’embarcadère et puis longer le boulevard sur 200 mètres puis prendre à gauche. Suivre les indications.

A voir et à faire dans le coin

Le musée des Barges Royales