Le Lumpini Parc, le Central Park de Bangkok

De l’air, de la verdure, du calme, voilà les 3 mots qui reviennent dans la bouche de celui ou celle qui reste trop longtemps à Bangkok ! Heureusement, la ville dispose en son cœur d’un bel écrin de 58 hectares, ce qui n’est pas de trop dans cette mégalopole parfois plus que polluée.

Le Lumpini Parc, le Central Park de BangkokUn parc et des sports

A deux pas des stations du MRT et du BTS, on peut se rendre facilement au parc Lumpini ou Lumphini. Ouvert de 4h30 à 21h00, le parc offre de nombreuses possibilités pour s’occuper. En effet, on y peut faire du sport (jogging, vélo – uniquement à certaines heures – natation, fitness, etc.), se balader, jouer la carte farniente ou profiter du cadre.

Le truc à savoir  et à connaitre :

Du parc on peut rejoindre la coulée verte qui rejoint  le parc Benjakiti
Balade sur la coulée verte de Bangkok

Découverte d’un animal emblématique

Dans tous les cas, cet espace est un vrai bonheur pour lire, se reposer de l’agitation urbaine. Mais on y vient aussi pour observer les animaux. Car ici, les chats, les chiens errants sont nourris gracieusement par des âmes charitables qui leur distribuent croquettes et autres petites délicatesses.

L’autre animal à guetter est le fameux varan de Thaïlande. Il n’est pas agressif et dangereux comme son cousin de komodo. Même si la bestiole est d’une taille conséquente, il n’en demeure pas moins peureux. On en trouve habituellement un peu partout dans les khlong de Bangkok. Ici, ils sont un peu plus habitués à voir des gens et l’on peut s’approcher d’eux sans grand problème. Attention cependant, l’animal est sauvage ! Il n’aime pas les câlins ou les caresses.

Tout savoir sur le varan thaïlandais :
Varan : viens ici mon gros lézard thaïlandais…

Une balade en pédalo : so romantic !

L’autre attraction qui attire quelques couples est le pédalo mais pas n’importe quel pédalo ! Ici c’est le romantisme kitch, le romantisme thaïlandais, c’est donc un énorme pédalo blanc en forme de cygne que vous pouvez louer pour quelques minutes pour profiter pleinement du lac.

Le gros avantage de ce plan d’eau, au-delà de la fraîcheur qu’il apporte et des tortues que l’on peut y voir, c’est qu’il donne de la profondeur, une ligne d’horizon où enfin le regard peut se perdre. Car le problème des grandes villes est souvent le même : un champ visuel restreint, le regard toujours bloqué par un building, une rue, un pont, etc. Ici, l’espace s’ouvre, le vert prédomine, le bruit des voitures s’estompe !

Pour les tout-petits des jeux sont disposés à plusieurs endroits du parc. Les enfants peuvent jouer à l’aise, galoper, monter, descendre des toboggans, des bascules et autres trébuchets. Bref de quoi occuper votre enfant quelques heures, pendant que vous lisez tranquillement les différents post de theo-courant.com sur votre mobile !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.