Voyager en Thaïlande, Visas or not visa touristiques ?

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - sortir : Retour de la foire annuelle de Ploenchit

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande – météo – alerte : De très grosses précipitations en prévision

Cambodge : des milliers d’esclaves détenus par des mafias chinoises

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Bangkok - ludique : Le retour des pédalos et des canoés au Lumpini Park

Voyager en Thaïlande, Visas or not visa touristiques ?

Peut-on se rendre en Thaïlande sans visa ? Quel type de visa choisir ? Quelles sont les démarches ? Peut-on proroger un visa touristique ? Petite synthèse autour d’un sujet essentiel.

Les gouvernements se succèdent et les réglementations en matière de visas aussi : visas touristiques, visa business, visa étudiant, etc. tout change rapidement.

Les séjours sans visa

Les ressortissants de certains pays (comme les pays membres de l’Union Européenne) sont autorisés à entrer au pays du sourire pour une durée maximale de 30 jours. Il s’agit d’une exonération de visa. Cette dispense de visa peut être reconduite une deuxième fois. Pour ceux ou celles qui le désirent, il est possible de faire proroger ce séjour de 30 jours grâce à une extension de 30 jours.

Pour ce faire, il est nécessaire de se rendre au bureau de l’immigration thaïlandaise. Cette prorogation ne peut être renouvelable. Elle coûte 1900 bahts. Dans tous les cas, la période maximale de séjour sans visa en Thaïlande ne peut excéder 90 jours sur une période de 6 mois.

Pas de visa, attention

Le fait de venir sans visa en Thaïlande n’est pas un problème si le billet retour n’excède pas plus de 30 jours. En effet, les compagnies aériennes sont dans l’obligation de vérifier si les passagers sont en règles pour entrer dans le pays. Dans le cas où un passager a un billet retour excédent les 30 jours de la dispense de visa, la compagnie peut bloquer le passager à l’embarquement.

Pour éviter ce genre d’inconvénient, deux possibilités :

  • avoir une réservation d’un billet d’avion/bus pour un autre pays (Laos, Cambodge, etc.). Ceci justifiera une entrée et une sortie reconduisant les 30 jours.
  • avoir un visa d’entrée pour un des pays voisins tels que le Cambodge, le Laos, etc.

Il va de soi que les personnes se rendant avec un vol simple doivent obligatoirement fournir un des deux documents ci-dessous. Dans le cas contraire, ils prennent des risques.

Le visa-run

Le visa-run a pendant longtemps était une pratique très fréquente pour ceux et celles qui voulaient séjourner plusieurs mois dans le pays.

Le principe est simple. Avant la fin des 30 jours de dispense de visa, il suffit de sortir du pays, passer quelques heures à l’extérieur de la Thaïlande et rentrer de nouveau pour obtenir un nouveau visa de 30 jours.

Le visa-run est maintenant toléré à une ou deux sorties. Au-delà le personnel de l’immigration peut refuser de donner la totalité du temps. Il peut accorder par exemple 5 jours voire moins.

Cependant, une personne qui voyage et qui passe plusieurs jours dans des pays voisins n’aura, en principe aucune difficulté à repasser par la Thaïlande.

Pas un, mais des visas

Au-delà de cette dispense de visa, il existe 2 visas touristiques.

Le visa touristique de 60 jours

Celui-ci donne droit à rester dans le pays pour une durée maximale de 60 jours à partir du premier jour sur place. Si l’on désire sortir de Thaïlande pendant cette période, il est nécessaire d’obtenir auprès de l’immigration un Re-entry permit.

Cette autorisation de sortie de territoire permet ainsi de conserver le visa de 60 jours Le re-entry permit coûte 1000 bahts pour une seule sortie et 3800 bahts pour plusieurs sorties. On l’obtient soit à la frontière (aéroport) soit dans un bureau de l’immigration. Un second visa touristique de 60 jours ne peut être obtenu que dans un service consulaire extérieur à la Thaïlande. De plus on ne peut en obtenir qu’un. Il est impossible de le renouveler directement. Pour en avoir un second il est nécessaire d’attendre 3 mois.

Le visa touristique à entrées multiples (METV)

Il ne peut être obtenu que dans le pays de résidence auprès de l’ambassade Thaïlandaise. Si sa validité est de 6 mois, on ne peut dans les faits que rester 60 jours en Thaïlande. En effet, après 60 jours, il est obligatoire de sortir du pays (il n’y a pas de temps minimum, un aller-retour suffit aux autorités). Les sorties sont cependant illimitées.

Obtention d’un  METV

  • Il est parfois nécessaire de se rendre sur le site Internet de l’ambassade pour prendre rendez-vous pour le dépôt du dossier
  • La demande ne se fait pas au dernier moment
  • Un passeport valable 6 mois après le date départ (avec des pages disponibles pour les visas à venir).
  • Un justificatif de domicile
  • Le formulaire de demande
  • Une photo d’identité
  • Une attestation de travail
  • Une photocopie de la réservation du billet d’avion
  • Les réservations des hôtels pour les premières nuitées
  • Les relevés bancaires des 6 derniers mois avec un solde créditeur de 5000 euros ou un justificatif de solde créditeur égal aux 6 mois demandés…
  • La somme de 150 euros.

Attention. Suite à la pandémie de Covid de nombreuses règles ont été mis en place avec des justificatifs spécifiques à cette période. Il est donc nécessaire de bien s’informer auprès de l’ambassade au préalable.