Su-Ngai Kolok, passage vers la Malaisie

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok - sortir : Retour de la foire annuelle de Ploenchit

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande – météo – alerte : De très grosses précipitations en prévision

Cambodge : des milliers d’esclaves détenus par des mafias chinoises

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Bangkok - ludique : Le retour des pédalos et des canoés au Lumpini Park

Su-Ngai Kolok, passage vers la Malaisie

Ville frontière avec la Malaisie, la ville de Su-Ngai Kolok dans la province de Narathiwat est un lieu bien étrange. Engluée par les tensions communautaires, avec une présence militaire forte Su-Ngai Kolok présente un autre visage de la Thaïlande loin des clichés.

  • Nom en Thaï : สุไหงโกลก
  • Distance depuis Bangkok : 1200 km
  • Population : 39000 habitants
  • Province : Narathiwat
  • Activités principales : agriculture et commerce
  • Haute Saison : Décembre – début Avril
  • Nombre de jour sur place : 1 jour
  • Principal intérêt : Ville étape/ville frontière pour se rendre en Malaisie.

Une ville et un contexte géopolitique

La Malaisie est un pays immense située entre le golf de Siam et la mer Andaman. Elle partage avec la Thaïlande une frontière qui est la source de nombreuses anicroches militaires et de revendications meurtrières. Malgré le contexte géo-politique, il est assez facile de se rendre d’un pays à l’autre.

Frontière-thaïloande-Malaisie

Sungai Kolok, une ville à l’extrême sud

Pour rejoindre la frontière entre la Thaïlande et la Malaisie, direction la ville de Su-Ngai Kolok dans la province de Narathiwat. La frontière avec la Malaisie  est à moins d’un kilomètre. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour vous y rendre, dans tous les cas, quel que soit le transport que vous avez choisi la route va être longue. Que ce soit en bus – 15h de trajet – ou en train, Sungai Kolok se mérite.

Opter pour le train est sans aucun doute la meilleure des solutions car il est le moyen de transport le plus pratique et le plus agréable sur autant d’heures. Et surtout, il ouvre une belle fenêtre sur les paysages thaïlandais.

Transports

Aller à Su-Ngai Kolok en train

La gare ferroviaire se trouve au cœur de la ville. Petite, elle possède le strict minimum pour le voyageur.

De Bangkok, plusieurs départs par jour sont, théoriquement, possibles : 8h05, 9h20, 13h00, 15h10, 16h40 et 22h50. La durée du trajet est d’environ de 22/24 heures. Il faut savoir que, dans la pratique, le chemin de fer thaïlandais a quelques soucis d’infrastructures en raison d’une vétusté générale et que dans le sud la rénovation des lignes est extrêmement parcellaire.

Aller ou partir de Sungai Kolok en Bus

Quelques bus font la route jusqu’à Su- Ngai Kolok - Narathiwat - mais la route est très longue et très fatigante. La gare routière n’est pas très loin du centre-ville. On peut s’y rendre à pied.

Un climat et des retards

Au retard structurel, il ne faut pas oublier un climat capricieux, surtout en saison des pluies, qui peut provoquer des dégâts sur les lignes de chemin de fer. Enfin, il est bon de savoir que les régions du sud, notamment celle de Sungai Kolok connaissent régulièrement des tensions sociales fortes avec une présence militaire impressionnante.

Il faut donc comprendre qu’arriver à l’heure est une chose presque impossible sur le réseau ferroviaire thaïlandais. Ajouter minimum 2 heures à 5 heures à l’horaire initial, le retard est chose normale dans la région, tout comme l’annulation de certains trains. Il est donc fortement recommandé de bien s’informer avant de programmer son départ. Pour une indication sur le coût, le trajet en couchette – 2ème classe – coute autour de 650 bahts par personne.

Su-Ngai-Kolok-passage-vers-la-Malaisie

Le passage de frontière

Une fois arrivée à Su Ngai Kolok, il est possible de se rendre directement à la frontière. Elle se trouve à moins d’un kilomètre sur votre gauche en sortant de la gare, prendre la direction de l’hôpital. Attention, cependant, aux horaires de fermeture de la frontière … après 18 heures, il se peut qu’elle soit fermée du côté thaïlandais.

Ne pas oublier :
il y a 1 heure de décalage horaire entre les deux pays : quand il est 15h en Thaïlande, il est 16h en Malaisie.

Une fois les démarches administratives faites, des bus publics font des allers-retours vers Kota Bharu toutes les heures (nous verrons cela dans notre prochain article). Comptez une bonne heure de trajet avant d’arrivée au centre-ville.

Où dormir ?

Si vous arrivez tard à Sungai Kolok ou que vous êtes épuisés par la route parcourue, vous pouvez toujours y dormir, même si l’ambiance de la ville est peu chaleureuse en raison de la présence remarquée des militaires. Mais rien de stressant.

Quelques hôtels se trouvent non loin du nouveau marché (qui est lui-même à 150 mètres de la gare, traversez la Main Road et prenez la rue qui est se trouve devant la gare, parcourez 100 m et vous y êtes).

Pas de grandes adresses, des prix partant de 250 à 450 bahts pour des chambres doubles sommaires. Vous pouvez vous restaurez soit au marché de nuit se trouvant sur la Main Road (où se trouve également le traditionnel Severn/Eleven), soit dans un autre petit marché couvert non loin du Marina Hôtel. Les soupes de pâtes y sont savoureuses et l’ambiance sympathique.

Booking.com

Que faire et quoi voir ?

Pour ce qui est des visites, peu de choses à voir et à faire à Su-Ngai Kolok, il faut reconnaître qu’il s’agit surtout d’une ville étape … mais on ne sait jamais, les rencontres sont toujours possibles, tout comme les surprises !