Chiang Rai : le temple bleu - le Wat Rong Suea Ten

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Bangkok: nouveaux camions pour le trie sélectif

Thaïlande: Nouvelle loi sur la ceinture de sécurité à l’avant et à l’arrière à partir du 5 septembre

Thaïlande - Visa: la dérogation de visa passe de 30 jours à 45 jours

Ambassade de France en Thaïlande: Appel à la prudence concernant le consommation de cannabis

Thaïlande: Bien trop gros pour être un varan

Pattaya: énormes inondations dans toute la ville

Chiang Rai : le temple bleu - le Wat Rong Suea Ten

La région de Chiang Rai possède des Wat peu communs se caractérisant par l’omniprésence d’une couleur. Moins connu que le temple blanc, le temple bleu mérite un arrêt. Visite d’un lieu très singulier.

blue temple wat rong suea ten chiang rai

Récit d’un temple

Le Wat Rong Suea Ten a pendant des années été à l’abandon. Situé au cœur d’un petit village, le Wat était connu en raison de l’intrusion régulières de tigres qui trouvaient dans ce lieu un parfait endroit pour se reposer et jouer, ceci au grand dam des villageois. Le nom du Wat Rong Suea Ten peut être traduit grosso modo par le temple des tigres qui dansent. Cette présence provoqua petit à petit l’abandon du temple. Il fallut attendre 1996 pour que les habitants réinvestissent le lieu. Après plus de cent ans sans présence humaine la réhabilitation du temple commença. L’ancien Wat a fait place au fameux temple bleu, construction donc toute récente et qui s’accompagne de quelques transgressions par rapport au temple d’origine.

Le temple bleu ou Wat Rong Suea Ten est situé à 3 km du centre-ville de Chiang Rai. Comme son nom l’indique sa principale singularité est sa couleur : bleue. Elle est omniprésente et donne à l’ensemble un caractère tout à fait particulier. Le bâtiment principal d’une architecture toute traditionnelle devient du coup un monument avec un cachet unique.

Les statues à l’intérieur ou à l’extérieur sont mises en avant par le jeu des contrastes des couleurs. Que ce soit le grand bouddha de l’Ubusoth ou bien encore le bouddha blanc à l’arrière de l’Ubusoth tous deux imposent une majestueuse présence et une sacralité peu commune. Il en est de même pour les peintures murales qui bouleversent les canons habituels.

Pourquoi le bleu ?

Si pour le célèbre Temple Blanc de Chiang Rai, il est facile de comprendre la signification du blanc comme symbole de pureté, la couleur bleue est moins explicite.

En effet, plusieurs interprétations semblent possibles. Le bleu en Thaïlande est généralement associé à la couleur de la monarchie et plus spécifiquement à la reine. Cependant le bleu présent dans le temple n’est pas un bleu clair comme on peut le voir dans le drapeau de la reine Sirikit. Il s’agit plus d’un bleu foncé proche de la pierre lapis lazuli. Cette couleur rappelant le ciel nocturne a dans le bouddhisme comme principale signification la rareté et la purification. On lui attribue le pouvoir d’éloigner et donc de se libérer des pensées négatives. Elle apporte la paix intérieure. C’est pourquoi la pierre de lapis lazuli est souvent portée en pendentif. Elle est ainsi en relation directe avec le chakra de la gorge et permet une meilleure communication en apaisant le discours de toutes velléités négatives.

blue temple wat rong suea ten chiang rai

Infos pratiques sur le Wat Rong Suea Ten :

  • Ouvert tous les jours de 07h00 à 20h00. Entrée gratuite.

  • Adresse : 306 หมู่ที่ 2 Maekok Rd, Tambon Rim Kok, Mueang Chiang Rai District, Chiang Rai 57100 – Wat Rong Suea Ten - Blue Temple

  • Pour s’y rendre :

    • Il n’y a pas de transport en commun pour le Wat Rong Suea Ten. Il est facile de s’y rendre en scooter et en voiture.
    • Pour les plus sportifs, le vélo est aussi un excellent moyen.
    • L’autre possibilité est aussi de prendre un tuk-tuk ou un taxi ou bien encore faire appel à Grab via l’application.