Thaïlande, le loto militaire

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Thaïlande - transports : 9 janvier 2023 lancement du permis de conduire à point

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Thaïlande, le loto militaire

En Thaïlande, chaque année, un loto est organisé au mois d’avril, pour tous les garçons de 21 ans. L’enjeu : le service militaire ou pas.

Thaïlande, le loto militaire

Au moi d’avril et dans chaque région de Thaïlande a lieu l’appel à la conscription ou plus généralement connu sous le nom de service militaire.

Des volontaires et des malchanceux

Tous les garçons ayant eu 21 ans ne peuvent y échapper. Tous sont obligés de venir au moins passer quelques examens de santé. Le plus surprenant dans « ces 3 jours » versions thaïlandaises est qu’il n’y a pas de place pour tout le monde. En effet, la plupart des postes sont automatiquement pris par des garçons voulant accomplir volontairement leur service pour la nation. Ces engagés forment le plus gros du peloton. Mais si le nombre est conséquent, demeurent encore des places vacantes. Du coup, au lieu d’étudier des dossiers et de prendre les meilleurs éléments, l’État thaï préfère laisser le hasard décider. La décision se fait donc par tirage au sort…

La présélection : normes et genre

Pour participer à ce loto un peu spécial, les garçons (les femmes ne sont pas concernées) doivent remplir quelques critères essentiels : être en bonne santé, ne souffrir d’aucun handicap, mesurer plus d’un mètre soixante, avoir un tour de poitrine minimal de 76 centimètres. Ceux qui répondent à tous les critères doivent donc participer au loto.

Concernant les transgenres, pendant des années les transgenres étaient obligées de suivre la voie normale de la conscription. Elles devaient donc participer au loto. Cependant d’une manière générale, l’armée reconnaissait que les transgenres étaient atteintes de psychoses/névroses et donc considérées comme folles. De nos jours, les choses ont quelque peu changé. L’armée reconnait les transgenres comme des individus confrontés à un problème d’identité de genre. Il s’agit toujours d’un problème aux yeux de l’armée, mais un problème qui les dispensent de faire l’armée (mais pas les 3 jours).

Thaïlande, le loto militaire

Les couleurs du destin

Le tirage est simple : deux couleurs – noir et rouge. Si le candidat tire une boule ou un billet noir, il saute très haut. Puis, il se met à crier très fort, serre les mains, embrasse ses proches, il remercie la bonne fée qui passait par là,… bref il rentre à la maison !

Si le jeune appelé tire une boule ou un billet rouge, normalement ses genoux se délitent, et son regard trahi un grand désarroi… le candidat a perdu. Il doit partir pour 2 ans de service militaire.

Pour celui qui serait tenté de donner en sous-main de l’argent, le risque est grand car la peine est lourde : 3 ans de prison et 2 ans de service militaire.