Le Festival Végétarien en Thaïlande

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Thaïlande - transports : 9 janvier 2023 lancement du permis de conduire à point

Thailande – environnement : Huit cétacés rares aperçus dans le golfe de Siam

Thaïlande - Cannabis : Nouvelle réglementation sur la marijuana, des restrictions sur la vente et la consommation

Bangkok - transports : Augmentation du prix des taxis

Bangkok - Art : The Art of Banksy, Without Limits sera exposé du 26 octobre au 31 décembre au MOCA

Le Festival Végétarien en Thaïlande

Chaque année se tient en Thaïlande l’un des plus importants Festival Végétarien au monde. Très populaire dans certaines régions (Phuket) le festival a lieu le 9e mois lunaire du calendrier chinois. Cette année il se déroule du 26 septembre au 4 octobre

thailand-festval-vegetarian

Le Festival végétarien ou le Festival des Neufs dieux empereurs ou Jay Festival met à l’honneur la nourriture végétarienne et végétalienne, mais aussi des festivités très ritualisées marquées par des processions dans les rues où certains participants vont s’automutiler…

L’Histoire du festival

L’histoire de la création du festival n’est pas très explicite. Deux choses sont sûres : elle prend ses origines dans la communauté chinoise et dans la ville de Phuket. Le festival prendrait sa source suite aux déboires qu’aurait subis une troupe de théâtre chinoise. La troupe qui arrivait sur Phuket pour faire ses traditionnelles représentations, fut touchée par le paludisme. Les crises se succédant les unes après les autres, la troupe se trouva rapidement dans l’impossibilité d’honorer leurs représentations. Pour y remédier, ils se tournèrent en premier lieu vers la médecine traditionnelle chinoise qui, de fait, n’apporta pas une grande aide. Un ancien leur conseilla alors de suivre un régime végétalien strict et de prier les neuf dieux empereurs. À cela s’ajouta également la nécessité d’accomplir des rituels de purification. À la surprise générale, la troupe guérit. La communauté chinoise très implantée dans l’île accorda donc un intérêt majeur à cette pratique qu’ils considérèrent rapidement comme La solution à ce mal endémique.

Petit truc

Pour se fondre dans la foule, il est recommandé de s’habiller en blanc comme la plupart des fidèles. Une tenue évidemment respectueuse est souhaitée surtout si l’on se rend dans les temples.

Le Festival végétarien de Phuket

Par son origine historique, le festival végétarien est le plus important à Phuket. Les célébrations y sont importantes et très spectaculaires. Tous les fidèles se regroupent autour des temples chinois de la ville pour se stimuler et se conditionner pour les processions religieuses. Les processions prennent bien souvent des tournures très spectaculaires. En effet, afin d’éprouver leur foi, nombre d’entre eux vont pratiquer l’automutilation : perçages de joues avec des couteaux, des épées, des crochets, etc. sans oublier les passages pieds nus sur des charbons ardents. La dévotion est telle que la douleur est tue et les rituels de plus en plus éprouvants (pour le fidèle et le spectateur).

Le festival végétarien est une célébration taoïste où l’on prie les neuf divinités du ciel. À travers le festival, les fidèles viennent y chercher la purification, la santé, des mérites, la prospérité et surtout une longue et heureuse existence. Le festival dure 9 jours pendant lesquels les fidèles se plient à un régime végétalien strict. Au-delà du régime végétalien, ils doivent également s’abstenir :

  • De manger des légumes à fortes odeurs tels que l’ail, l’ognon, la ciboulette, etc.,

  • De boire de l’alcool,

  • Ne pas avoir de relation sexuelle,

  • De garder des pensées pures en respectant les 5 préceptes bouddhistes : ne pas tuer, ne pas voler, de pas mentir, ne pas se droguer, ne pas avoir de relation sexuelle.

thailand-festval-vegetarian

Les célébrations du festival végétarien à Phuket

Symbole du festival végétarien : le drapeau jaune. On en trouve un peu partout dans l’île, mais aussi dans les autres régions fêtant le végétarisme pendant cette période. À Phuket, les temples se préparent longtemps à l’avance pour fêter dignement l’évènement. L’un des autres symboles marquant la période et l’érection d’un grand mât en bambou dans les temples chinois de l’île. On dresse ainsi ces mâts afin d’inviter les neuf dieux empereur à descendre sur terre. S’accompagne également dans la rue, l’installation de stands de nourritures végétariennes et végétaliennes. Le soir, des feux d’artifices sont tirés et beaucoup défilent dans des tenues très colorées. Le dernier soir est l’apothéose où l’on assiste aux dernières cérémonies et surtout des processions vraiment spectaculaires (attention aux âmes sensibles).

Où voir les processions à Phuket ?

Phuket possède plus de 40 sanctuaires chinois qui participent à l’évènement. Les célébrations les plus remarquables sont au sanctuaire Put Jaw, au sanctuaire Jui Tui, au sanctuaire Bang Neow, au sanctuaire Kathu, au sanctuaire Sam Pai Kong, au sanctuaire Cherngtalay et au Wat Sri Sunthon.

Les plus grandes processions et surtout les plus spectaculaires se déroulent autour du sanctuaire Jui Tui ou Bang Neow. Éviter la présence d’enfant, car certaines manifestations peuvent être choquantes pour les plus jeunes.

Les autres villes fêtant le festival

Deux villes en dehors de Phuket célèbrent à leur manière le festival végétarien : Bangkok et Chiang Mai. Les manifestations y sont moins spectaculaires (pas de mutilation) mais c’est le moment de découvrir de nombreux stands de rue proposant entre autres du tofu frit, des rouleaux de printemps frits et du taro frit.

À Bangkok, il faut se rendre à Chinatown - Yaowarat. Tous les soirs, de nombreux stands prennent place pour proposer différents mets. Dès 18 h 00, il est possible d’assister à un opéra chinois.

À Chiang Mai, on trouve un grand nombre de stands végétariens et végétaliens dans le vieux marché de Warorot.

thailand-festval-vegetarian