Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Bangkok – Phnom Penh en train

Après plus de 45 ans d’arrêt, la ligne ferroviaire reliant les capitales cambodgienne et thaïlandaise va rouvrir.

Sakaeo – Poipet

Le mois d’avril a donc vu la réouverture officielle de la ligne entre la ville thaïlandaise Sa Kaeo et la ville cambodgienne Poipet. Si les deux villes ne sont distantes que de 62 km, il aura fallu de très gros investissements pour remettre en route cette liaison.

Abandonnée pendant 45 ans en raison de problèmes internes pour chacun des pays et  de petites anicroches entre les deux nations, cette restauration sera restée longtemps dans les cartons. Mais la raison économique a permis de relancer cette liaison pour le plus grand bonheur des futurs voyageurs et acteurs économiques de la région.

Une raison économique

Il est certain que cette nouvelle liaison va offrir de nombreuses opportunités économiques. En effet, que ce soit pour le fret ou pour le tourisme, c’est toute une région qui se désenclave du côté thaïlandais. Pour les cambodgiens, cela va permettre de relier la capitale à un autre pays et de s inscrire dans une dynamique souhaitée par l’Asean. Le lien entre les deux pays va permettre une meilleure collaboration et à stabiliser une bonne entente.

La route entre Poipet et Phnom Penh

Du côté cambodgien la remise en état des lignes ferroviaires était une priorité du gouvernement. Depuis une dizaine d’années, les 385 km ont été petit à petit remis en état. Hormis, la fermeture de la fameuse ligne du Bamboo Train de Battambang, la restauration n’a semble-t-il que des aspects positifs…  Ainsi l’ensemble des infrastructures ont été modernisées et vont permettre au pays de se projeter vers de nouveaux projets.

Cependant, le trajet entre la ville frontalière et la capitale demande encore une certaine endurance pour les voyageurs. Les 385 km se parcourent en une dizaine d’heures et dans des conditions encore éprouvantes. Il est certains que cela va changer d’ici quelques années. Affaire à suivre.

La ligne Bangkok – Sa Kaeo

Si les infrastructures ferroviaires en Thaïlande semblent plus modernes, la ligne reliant Bangkok à Sa Kaeo a pendant longtemps été mis de côté. Ne faisant pas partie des lignes prioritaires, elle a pendant longtemps végété. Il suffit de voir le nombre de train la reliant à la capitale. Ce retard va donc devoir être vite rattrapé si les autorités veulent vraiment exploiter cette nouvelle liaison.

  Bangkok – Sa Kaeo Sa Kaeo – Bangkok
Départ 05h55 13h05 07h33 14h50
Arrivée 10h34 16h50 12h05 19h40

Pas de souci pour le bus et l’avion !

Cette ligne fait sans doute beaucoup rêver mais va demander aux passagers un gros volontariat. En effet, si l’on additionne les 4h30 de trajet Bangkok – Sa Kaeo, le temps pour rejoindre Poipet et les heures de trajet jusqu’à Phnom Penh … la route est longue. L’avion et le bus ont encore de beaux jours devant eux ! Mais demeure l’aventure …

Un calendrier à surveiller

La ligne entre Sa kaeo et Poipet a donc officiellement était ouverte le 22 avril 2019, cependant la liaison entrera pleinement en activité et sera ouverte à tous les passagers que d’ici la fin de l’année. En effet, ce décalage provient de la difficulté des services d’immigration de chacun des pays pour trouver un protocole commun pour les contrôles et plus généralement de trouver une réglementation commune sur les transports ferroviaires. Une ouverture à tous qui ne serait donc tarder si l’administration y met maintenant un peu du sien…

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer