Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Santa Cruz, les gâteaux, la communauté portugaise

Bangkok est comme nombre de capitales marquées par l’implantation de communautés. Certaines se sont installées et demeurent encore de nos jours bien présentes, comme la communauté chinoise. D’autres sont venues un temps, puis se sont peu à peu effacées ou ont totalement été intégrées. Cependant, même si on ne constate plus de membre actif d’une communauté donnée, il est rare que celle-ci ne laisse pas une trace, une spécificité culturelle de son passage.

C’est le cas de la communauté portugaise. Arrivés au cours du XVIIème siècle, pour établir un comptoir commercial, les Portugais ont laissé ci et là quelques souvenirs.

Deux sont exemplaires et illustrent parfaitement l’influence même minime d’un petit groupe de gens sur une culture.

une cathédrale comme héritage

La première de ces traces est la Cathédrale Santa Cruz. Après avoir aidé le roi Taksin dans la bataille d’Ayutthaya en 1767, les portugais furent autorisés à ériger une cathédrale au bord du Chao Phraya, dans le quartier royal de Thomburi. La concession que le roi accorda est datée du 14 septembre. Date importante pour le calendrier catholique car il s’agit du jour où l’on fête la Sainte Croix ou l’Exaltation de la Sainte-Croix, ce qui donne en portugais la fête de Santa Cruz. La cathédrale fut terminée en 1770 et fût entièrement détruite en 1883 par un incendie. Une nouvelle vit le jour en 1916. C’est celle que l’on peut voir de nos jours.

les gâteaux l’autre héritage

La cathédrale est donc un bel héritage de la présence portugaise. Mais ce n’est pas le seul. Pour en trouver un autre, il suffit d’aller dans les petites ruelles longeant la place Santa Cruz pour découvrir plusieurs artisans qui fabriquent quotidiennement des petits gâteaux inspirés des friandises portugaises, les fameux kudee Jee. Si nous ignorons l’étymologie exacte de cette nomination, nous connaissons cependant ces petits gâteaux… Ils ressemblent fortement à des gâteaux à base de génoise avec quelques raisins secs sur le dessus pour la décoration. C’est assez spongieux, sucré et idéal avec un autre adjuvant : une crème anglaise, de la confiture, des îles flottantes, etc…

Informations

Pour visiter la cathédrale et goûter les petits gâteaux, se rendre à l’embarcadère Tha Rajinee (N7) et de là prendre le petit bateau faisant office de bac. 5 bahts la traversée. Une fois débarqué, on peut faire une petite balade sur la berge surélevée par des pilotis le long du Chao Phraya.

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :