Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Balade autour du Khanika Phon – épisode 18 – un Wat de petites vertus

Le Wat Khanika Phon est le prototype du Wat classique, mais l’histoire de sa construction l’est beaucoup moins …

Balade autour du Khanika Phon– épisode 18 – un Wat de petites vertus

Dans Chinatown, il est plus fréquent de trouver des temples chinois que des Wat. Pourtant, en plein cœur de ce quartier bouillonnant se trouve le Wat Khanika Phon, un lieu de culte un peu à part à la vue de son histoire.

C’est en 1833, sous le règne de Rama III, que les premières pierres du Wat Khanika Phon sont posées. Ce n’est pas un grand édifice, son Ubosot est assez simple et sa devanture respecte les canons habituels. Sur le côté, se trouve une petite cour couverte qui protège une quantité conséquente de niches pour les urnes funéraires.

Le Wat Khanika Phon a également une école bouddhiste où de nombreux enfants viennent apprendre les préceptes de Bouddha. C’est un lieu vivant où se déroulent quotidiennement des cérémonies.

L’édification du Wat Khanika Phon est le résultat d’un désir un peu particulier. En effet, s’il a vu le jour ce n’est pas sous l’impulsion des autorités religieuses, royales ou de la communauté mais de la demande d’une femme, Khun Yai Faeng.

Khun Yai Faeng était en fait une des plus célèbres tenancières de maisons closes de Bangkok. Rongée par la culpabilité d’avoir vendu, exploité de nombreuses femmes pendant plusieurs décennies, Khun Yai Faeng obtint, par on ne sait quelle relation, l’autorisation de construire un temple en l’honneur de Bouddha. Paradoxalement, personne ne retrouva à redire à cette initiative, même si ce principe est quelque peu contradictoire avec les principes du bouddhisme. Peu importe, Khun Yai Faeng pu par le financement de cette construction garder l’espoir de racheter ou de rattraper une moralité controversée. La femme de petites vertus s’acheta ainsi un temple et une conscience plus respectable.

Le Wat Khanika Phon se trouve à l’angle de la thanon Phlab Phla Chaï et la soi Itsarananuphap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :