Les 10 choses à faire et à voir à Vientiane

Il Si Vientiane est la capitale du Laos, elle l’est surtout pour l’aspect économique et non patrimonial. Luang Prabang est sur ce point beaucoup plus riche qu’elle. Cependant, pour les voyageurs qui doivent passer quelques jours à Vientiane, il y a de quoi s’occuper agréablement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un peu comme une liste à la Prévert, voici un petit condensé des principales choses à faire et à voir à Vientiane et dans les environs proches. Nous en avons listé 10, dans un ordre totalement aléatoire :

Le Pha Thuat Luang

Le Pha Thuat Luang : bâtiment emblématique du Laos est un lieu sacré et vénéré par la population. Son image est bien connue, car elle est présente sur les billets de banque. Les 1ers vestiges du temple dateraient du IIIème siècle, on aurait construit par-dessus au XVIème siècle le premier stupa. La sacralité du lieu vient surtout du fait qu’il contiendrait en son sein une relique de Bouddha. Bel édifice.

Le Vat (Wat) Sisaket

Construit en 1819 dans un style Thaï, il est composé de plusieurs bâtiments dont un sanctuaire ayant de superbes fresques et bas-reliefs. Le cloître contient une collection de statues de Bouddha.

Le Vat Simuong

Le temple est une charmante bâtisse rénovée suite aux destructions du siège des Thaïs en 1828. A l’extérieur, on peut voir (deviner) les restes d’une statue aux dimensions notables du roi Sisavang Vong.

Le Haw Pha Kaeo

Construit au XVIème siècle, puis reconstruit en 1936, cet édifice devait contenir la fameuse statue du Bouddha d’Emeraude. Volée pendant le siège et la mise à sac de la ville par les Thaïs en 1779, le Haw Pha Kaeo est maintenant un musée d’art religieux.

La visite du Buddha park

Le parc est situé à l’extérieur de Vientiane, à 25 km. Le lieu est étrange. On peut découvrir un peu plus de 200 statues de bouddha et de divinités hindoues. Elles sont toute en béton. Loin de la ville, plus au calme, une visite décalée.

Une balade à vélo

Découvrir la ville avec ses nombreuses bâtisses à l’architecture coloniale, les berges du Mékong, les rues parallèles au fleuve qui ont toutes un stupa plus ou moins bien conservé comme le That Dum Stupa. C’est un beau moyen pour découvrir la ville.

Le Patuxai

L’Arc de Triomphe Laos ou Portes de la Victoire. Victoire surtout contre la colonisation, c’est un bâtiment érigé en l’honneur des Résistants. L’histoire de sa construction peut prêter à sourire : au lieu d’utiliser l’argent et le béton fournit par l’aide américaine pour poursuivre la construction de l’aéroport, le gouvernement de l’époque (1957) a décidé de bâtir le Patuxai.

Le marché de Vientiane

Situé dans un bâtiment sans âme, sans grand attrait, propose cependant de nombreuses denrées et idées de souvenir.

Le marché de nuit

Il se tient tous les soirs sur les berges du Mékong, est plus riche et plus sympathique.

Les berges du Mékong

Enfin, pour vraiment profiter pleinement du Laos et du Mékong, allez manger ou tout simplement boire l’apéro dans un des bars ou restaurants sur les berges du Mékong. On peut ainsi profiter d’un super coucher de soleil, parfait pour les romantiques, pour les amoureux des soleils couchants ou les amateurs de belles photographies …

Les 10 choses à faire et à voir à Vientiane

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

 

 

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.