Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Une nouvelle année chinoise sous le signe de la chèvre

Le 19 février, c’était le nouvel an chinois et nous sommes officiellement passés sous le signe de la chèvre. Bonne année !

Une nouvelle année chinoise sous le signe de la chèvre La chèvre, bon signe ? Mauvais signe ? C’est la grande question à chaque fois que l’on passe d’un signe à l’autre. Est-ce que l’année de la chèvre est plus propice que l’année du cheval (l’an dernier), que le rat, etc. Pas évident, mais il y a toujours son lot de rumeurs qui accompagne tout changement. En tout cas, comme tous les 12 ans, l’année de la chèvre pose un problème majeur de traduction, car officiellement nous sommes entrés dans l’année du « Yan » qui se traduit (difficilement) aussi bien par chèvre que par mouton …

Si l’on se réfère à l’horoscope chinois et aux propriétés attribuées à chaque signe, on se rend compte que le signe chèvre/mouton apparaît comme un animal moins dynamique et puissant que certaines autres espèces comme le dragon et le cheval… Du coup des histoires circulent sur des femmes enceintes qui auraient tout fait pour accoucher avant l’arrivée de ce signe moins opportun pour leur enfant. Rien d’avéré, nous sommes plus dans le registre de la rumeur, qui s’est sans doute nourri de l’histoire singulière d’une ou deux femmes, mais qui ne constitue pas  une généralité.

Mais revenons sur du concret et sur le déroulement de la fête qui s’est tenue à Bangkok. Chinatown s’est paré de rouge, de lampions, et autres objets décoratifs typiques tels que dragons, tambours, etc. Beaucoup de monde était là pour profiter des nombreux stands qui étaient ouverts et qui étaient achalandés en nourriture : petits pains soufflés chinois, raviolis, brochettes, canards laqués, etc. Comme chaque année, un membre de la famille royale est venu saluer la communauté et accomplir quelques rituels dans les temples. Les autorités ont donc bouclé une bonne partie de la journée (voir photos), l’avenue principale de Chinatown, ce qui a, obligatoirement causé quelques embouteillages et difficultés de circulations tant pour les piétons que pour les voitures…

Si habituellement, chaque parade de dragons est ponctuée par le fracas de pétards afin de chasser les mauvais esprits, cette année, rien. Pas un bruit, hormis, les tambours et musiques traditionnelles. Grâce à la scène principale une large partie du public a pu profiter de dizaines de groupes de danses et de numéraux acrobatiques venus de Chine, de Mongolie, etc. Tous ont revisité leurs répertoires et leur mise en scène afin de « moderniser », avec plus ou moins de réussites, leurs productions (voir la vidéo ci-dessous, avec le remix d’un chant traditionnel mongol). Bref, une bonne journée, riche en images, rencontres et découvertes !

Toute la team Théo Courant vous souhaite donc une bonne année sous la signe de la chèvre, qui, on vous le garantit, sera une superbe année.

Tagged under

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :