Thaïlande : la période d'exemption de visa est réduite à 30 jours pour certains pays

THéo COurant

Voyager en Asie du Sud-Est

fr-FRen-GB
News

Thaïlande - Cannabis: mai 2024 : Débats et Délais sur La Législation interdisant le Cannabis en Thaïlande

Thaïlande - Environnment : 12 parcs maritimes fermés à cause du blanchissement des coraux

Thaïlande - Elections Européennes : Toutes les infos à connaître pour voter depuis la Thaïlande

Thaïlande - Calendrier: Mai en Thaïlande, Guides des festivals et des principaux événements

Thaïlande : Taxe touristique, Une solution contre le surtourisme ?

Thaïlande : la période d'exemption de visa est réduite à 30 jours pour certains pays

La Thaïlande réduit l’exemption de visa de 45 à 30 jours pour les visiteurs de 60 pays, ce qui pourrait affecter les plans de voyage de nombreux touristes souhaitant rester plus longtemps dans le pays.

Visa Thaïlande : une réduction à 30 jours

Le gouvernement thaïlandais a réduit la période d’exemption de visa de 45 à 30 jours pour les visiteurs de 60 pays, dont les États-Unis, l’Australie et l’Europe, qui peuvent entrer dans le pays sans visa préalable. Cette mesure est entrée en vigueur le 1er avril 2023 et devrait avoir un impact sur les voyageurs qui prévoyaient de rester en Thaïlande pendant plus de 30 jours. La modification de cette politique est une révision des réglementations précédentes qui étaient en place avant le 1er octobre 2022, date à laquelle l’exemption de visa de 45 jours avait été mise en place comme mesure temporaire pour attirer davantage de touristes jusqu’à la fin du mois de mars 2023.

Prorogation possible du visa touristique

Le Bureau du Tourisme de Thaïlande a tenté de prolonger la période d’exemption de visa de 45 jours, mais il n’a pas été possible de le faire pour les touristes de 60 pays autorisés à entrer sans visa. Cependant, ils auront toujours la possibilité de prolonger leur séjour une fois pour 30 jours supplémentaires s’ils passent par l’immigration, ce qui leur permettra de parcourir le pays pendant un maximum de 60 jours au lieu de 75.

Les pays bénéficiant de l’exemption de visa auront également une autre option pour obtenir une prolongation de 30 jours s’ils quittent le pays et y retournent brièvement. Cependant, les passages de frontière terrestres ne peuvent être effectués que deux fois par an. Bien qu’il n’y ait pas de restrictions officielles d’entrée par avion, les agents d’immigration peuvent refuser l’entrée aux touristes s’ils estiment qu’il est nécessaire pour les individus d’obtenir un visa formel auprès d’une ambassade thaïlandaise avant leur voyage.

Visa à 30 jours, une décision à venir

Le gouvernement thaïlandais n’a pas encore officiellement annoncé ce changement de politique, mais il devrait le faire après la réunion du Cabinet de mardi. Le Bureau du Tourisme de Thaïlande a l’intention d’aborder le nouveau gouvernement après les élections générales de mai pour éventuellement modifier à nouveau le programme de visas afin d’attirer davantage de touristes.

La réduction de la période d’exemption de visa de 45 à 30 jours pour les visiteurs de certains pays est susceptible d’affecter le secteur touristique thaïlandais, qui est l’un des principaux moteurs économiques du pays. Les autorités thaïlandaises doivent trouver des moyens de continuer à attirer les touristes tout en maintenant un certain niveau de sécurité et de réglementation dans le pays.

En complément