Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Ye (Yai), un ville birmane à découvrir

Carte d’identité de Ye ou Yai ou Ye Myo 

  • Distance depuis Rangoon : 437 km
  • Province : Etat Môn
  • Fleuve principal : Ye River
  • Activités principales : Agriculture (bétel et hévéa) – riziculture
  • Religion : Bouddhisme
  • Haute Saison : Décembre – Mai
  • Nombre de jour sur place : 2 à 3 jours
  • Principaux intérêts : la ville pour son atmosphère et le Banana Mountain Monastery
  • Comment s’y rendre : bus ou train

Présentation

Ye est une ville peu touristique situé aux abords du golfe de Martaban. C’est une ville étape que certains voyageurs choisissent afin de faire une pause sur la route de Dawei. D’autres encore s’y arrêtent pour se rendre au magnifique Banana Mountain Monastery. De culture Mon, elle possède une gare ferroviaire et un port. La ville d’une manière générale commence à s’ouvrir au tourisme. Il y a peu d’infrastructures mais peu à peu  les choses changent …. Il s’y dégage une atmosphère bien singulière que l’on ne peut qu’espérer qu’il demeure encore longtemps.


Transports

Bus et gare routière

La gare routière de Ye se trouve à 2.5 km du centre-ville. Il faut compter une trentaine de minutes à pied pour s’y rendre. Autre possibilité, les moto-taxis qui font la route en un peu plus 5 mn.

Le bus est le plus pratique depuis Yangon. Il faut compter environ 8h00 de trajet. Les bus de nuit en direction de Dawei s’y arrêtent. Pour aller à Dawei des bus partent quotidiennement et il faut compter un peu plus de 3h00 pour y arriver.

La réservation ou l’achat de billet se fait le plus souvent via les hôtels ou, pour les plus courageux, à la gare routière. Il est préférable d’acheter la veille de son départ.

Aéroport

Oui il y a un aéroport à Ye selon Google Map et quelques guides qui n’ont jamais mis les pieds sur place. Mais d’aéroport, il n’y a qu’une piste en terre. L’aéroport est de fait une piste que seuls les militaires ont utilisé il y a bien longtemps… Maintenant; c’est idéal pour faire du cerf-volant ou s’exercer avec son drone.

Train et gare ferroviaire

Il y a un départ quotidien pour Ye depuis Yangon (18h25). Il faut compter 16 heures de trajet avant d’arriver à bon port ! De Ye à Dawei, il faut environ 9 heures de route supplémentaire. Le train est charmant mais demande beaucoup de temps…

La gare se trouve en plein centre-ville. On peut donc facilement se rendre à son hôtel à pied.

Pour rappel :
Le train dans le sud ne va pas vite mais surtout les wagons et les 
locomotives sont d'un autre temps.

Powered by 12Go Asia system

Se loger

Ye s’ouvre petit à petit au tourisme. Les hôtels ou guesthouses pouvant accueillir les étrangers ne sont pas très nombreux. Nous listons ici les deux principaux :

Shwe Taung Gyar

Bon rapport qualité/prix. On ne se fait pas prier et l’on réserve pour ne pas avoir de mauvaises surprises !

May Shan 2 Guest House

Ce n’est pas un hôtel, c’est un lieu qui dépanne car on est en galère ! En photo, le point le plus positif : la vue !


Booking.com


A voir !

Banana Mountain Monastery – Ko Yin Lay

A 15 km du centre-ville de Yai se trouve ce très beau monastère aux charmes incontestables. Une construction domine l’ensemble : quatre statues de bouddha dos à dos regardant chacune un des points cardinaux  encerclent un bâtiment de plus 25 mètres de hauts dans lequel on peut accéder. En haut un stupa avec quatre autres bouddhas accueillent le visiteur. Une terrasse permet d’avoir une superbe vue sur la campagne environnante de Tenasserim. Ambiance singulière. A voir absolument.

 

Balade en vélo dans la ville

Ye/Yai est une ville qui se laisse facilement découvrir en vélo. On peut ainsi déambuler dans les rues quelque peu poussiéreuses pour voir quelques vieilles bâtisses témoignage d’un âge d’or révolu. Les monastères sont aussi très nombreux, mais la balade mène obligatoirement au lac qui est au cœur de la ville. Lieu sacré, on peut y voir des carpes géantes se prélassant à l’ombre de la Sasana Pagoda (Shwe San Daw). Plusieurs temples jalonnent ci et là la ville, sans oublier la His Golden Hair Pagoda, dans le pur style birman, elle possède un joli Bouddha couché.

A ne pas louper ! Les plages :

Kabyar Wa Beach

A 30 km de Ye/Yai, une plage fréquentée uniquement par les locaux… C’est un site en devenir. En effet, elle est juste située en face de l’île de Kyungyi qui est pour l’instant pas ouvert aux étrangers. C’est l’une des plages les plus sympatiques de la région. Peu de monde, quelques échoppes, quelques bouées et l’étendue de la plage devant soi. Pas d’eau turquoise, mais une plage où il fait bon de se prélasser sans souci.

 

Asin Beach

En restant sur la rive nord et en longeant la Ye River, on tombe sur la plage la plus fréquenté par les locaux. On n’y vient pas pour se baigner – la plage se situe non loin de l’estuaire de la rivière – mais pour les nombreux restaurants qui jalonnent la plage… L’ambiance est conviviale, idéal pour se reposer même si la mer n’est pas dès plus avenante.

 


Manger/Boire … se Sustenter !

Entre le marché et les berges de la rivière Ye, se trouvent des petites maisons de thé et quelques échoppes où il est facile de se restaurer.

Au bord du lac se trouvent également quelques restaurants. Tous proposent de la cuisine Mon. Bon rapport qualité/prix.

Petit truc : Dans les restaurants ou maisons de thé à Yai, il y a peu voire pas de carte en lettres romanes donc pas de menu en anglais. Peu de personnes parlent également anglais… Petite astuce : les photos sur portable sont d’une grande aide que ce soit pour montrer ou faire savoir : un aliment, un plat que l’on aime, soit les photo des ingrédients. La commande se transforme alors en un sympathique jeu !


Frontières : Myanmar -Thaïlande

Non loin de Ye se trouve le poste frontière de Kyondaw. Il est actuellement impossible aux voyageurs occidentaux de s’y rendre. La frontière entre Kyondaw (Myanmar) Sangkhlaburi (Thaïlande) est actuellement fermée. De plus l’état de la route laisse à penser qu’il va encore falloir attendre longtemps pour que cette porte d’entrée se rouvre.

De Ye/Yai deux solutions s’offrent aux voyageurs voulant passer la frontière terrestre entre le Myanmar et la Thaïlande : aller au nord jusqu’au poste frontière non loin d’Hpa An (Myawaddy) ou descendre à la pointe sud pour traverser entre Kawthaung et Ranong.


Météo

Tagged under

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Partages
Partagez8
Tweetez
Partagez
Enregistrer