Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Mawlamyine ou Moulmein : Infos

Carte d’identité de Mawlamyine ou Moulmein :

  • Distance depuis Rangoon : 290 km
  • Province : Etat Môn
  • Fleuve principal : Salouen River
  • Nombre d’habitants : plus 500 000
  • Activités principales : Agriculture – riziculture, fret, capitale administrative de la région.
  • Religion : Bouddhisme
  • Haute Saison : Novembre – Avril
  • Nombre de jour sur place : 2 à 3 jours
  • Principaux intérêts : carrefour économique et culturel de la région Môn
  • Comment s’y rendre : bus, train, bateau, avion

Présentation

Mawlamyine est une des principales villes du Myanmar. Déconcertante au départ, elle offre un charme suranné séduisant. Loin de l’agitation de Rangoon, elle possède un patrimoine qui se laisse découvrir aux grès des ballades ….

Myanmar, à la découverte de Mawlamyine

Une grande ville bien nonchalante

Mawlamyine ou Moulmein est considérée comme la 3ème ville du Myanmar, avec ses 500 000 habitants. Les ¾ des habitants sont des Môns. D’autres minorités ethniques birmanes, indiennes, chinoises, etc. cohabitent en toute quiétude.

La ville est cependant étalée. On ne ressent pas ce poids démographique. Elle parait même très calme à côté de l’ancienne capitale Yangon.

Une histoire coloniale …. Lire la suite …

Transports

Sans aucun doute Mawlamyine/Moulmein est une des villes de Birmanie qui est le mieux distribuée. Ces infrastructures ont été refaites et le voyageur dispose donc de plusieurs possibilités pour s’y rendre. Pour tout savoir sur les moyens de transport : bateau, train, bus et avion voir le post ci-dessous :

Myanmar, Les Transports depuis et vers Mawlamyine

Powered by 12Go Asia system

Se loger

Les touristes sont nombreux à s’arrêter à Mawlamyine. Les guesthouses et hôtels accueillants les étrangers sont parfois complets (voir plan ci-dessus). N’hésitez pas à réserver via un site ou à téléphoner, mais ce n’est pas obligatoire.

Vous pouvez aussi vous adresser aux chauffeurs de taxi-moto qui peuvent être de bons conseils.

Attention cependant, certains gérants d’hôtels ont compris que les touristes étrangers étaient une véritable manne tant pour les accueillir que pour leur proposer des services, des packs tout compris…. Nous pensons en particulier au Breeze Guest House, la palme des palmes mention je-me-fous-de-ta-gueule-paye-paye !! L’horreur !

Deux adresses sortent du lot :

Photo de cet établissement dans la galerie

Cinderella Hôtel

Des prix corrects et des prestations pas mal du tout pour un prix dans la moyenne. Possibilité de dormir dans un dortoir. Adresse très correcte sans trop de fioriture, sans doute une des meilleures adresse de Mawlamyine.

Hébergement de l'établissement Than Lwin Hotel

Than Lwin Hotel

Un peu éloigné du centre, chambre propre, bon rapport qualité/prix. Ce n’est pas l’hôtel qui laissera un souvenir indélébile mais un hôtel birman réunissant l’essentiel des critères pour passer une bonne nuit.

Conseil : 
les hôtels - guesthouses corrects sont rares à Mawlamyine, il est donc 
préférable de réserver à l'avance pour éviter de perdre du temps à 
rechercher une chambre.


Booking.com


A voir !

Bordée par le fleuve Thanlwin, Mawlamyine a séduit plus d’un voyageur et mérite une petite visite. On est cependant loin de la ville captivante qui a inspiré George Orwell, tant la modernité y laisse quotidiennement des traces de son développement. Si le coucher de soleil sur le Thanlwin reste intemporel, les déchets et autres détritus s’amoncellent peu à peu le long des berges… quel dommage.  Demeure les payas et les zedi qui témoignent d’un passé illustre et contrebalance les stigmates de son développement urbain.

Le centre-ville de Mawlamyine regorge de belles bâtisses coloniales, mais pour la plupart dans un triste état. Cependant les payas et les stupas surplombant la ville donnent un certain caractère à cette ville au patrimoine riche.

Toutes très proches les unes aux autres, les payas peuvent toutes être visitées dans la journée. Jolie ballade en perspective.

La paya Mahamuni

La plus grande et la plus imposante des payas de Mawlamyine, elle est un bel exemple de l’architecture de style môn. On y accède après avoir parcouru un escalier couvert, jalonné de nombreuses statues. A voir.

La paya Kyaikthanlan

Grand bâtiment, datant de 875, imposant aussi par ses dimensions, entourée de 34 petits stupas, non loin de la paya Mahamuni, c’est la fameuse pagode qui est évoquée dans le poème Mandalay de Rudyard Kipling. A voir.

Le kyaung Seindon Mibaya

Charmant monastère, où s’écoule tranquillement la vie de nombreux bonzes. Le long du chemin vous y menant de nombreuses statues et figurines, des portes méticuleusement sculptées. A voir.

Au sud de Mawlamyine

Win Sein Taw Ya

Vous apercevrez de loin ce bouddha couché, qui est sans aucun doute un des plus grands au monde. Cette construction récente toute en béton est géante : 170 m de long. A l’intérieur, de nombreuses statues représentant les scènes clés de la vie de Bouddha. Très kitch, parfois non terminés, la visite n’en est pas moins agréable. A voir absolument … toutes les informations sur ce site hors-norme c’est ici !

Kyauktalon Taung

En prenant à droite en sortant du Win Sein Taw Ya, et en traversant la route, à environ 400 mètres, un piton rocheux en plein milieu des champs et des rizières. Après une ascension de plus de 20 mn vous aurez une superbe vue de la campagne environnante. En haut deux stupas, l’un est interdit aux femmes. A voir.

Juste en face, un autre piton rocheux, moins imposant accueille un temple Hindou.


Manger/Boire … se Sustenter !

Il existe de nombreux restaurants le long des quais, tout comme une bakery.

Nous avons particulièrement apprécié les échoppes de nuits non loin du Than Lwin Hotel. Vraiment pas cher, vous pourrez gouter des pâtes, du riz et quelques galettes sucrées.


Météo

 

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
Enregistrer