Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Hpa-An, Pa-An : toutes les infos

Carte d’identité de Hpa-An ou Pa-An

  • Distance depuis Rangoon : 280 km
  • Province : Etat Karen
  • Fleuve principal : Salouen River
  • Nombre d’habitants : 50 000
  • Activités principales : Agriculture – riziculture
  • Religion : Bouddhisme
  • Haute Saison : Novembre – Avril
  • Nombre de jour sur place : 3 à 4 jours minimum
  • Principaux intérêts : toute la région
  • Comment s’y rendre : bus.

Présentation

Hpa-An est de plus en plus visité par les touristes occidentaux. En effet, nombreux sont les voyageurs qui arrivent directement de la Thaïlande voisine. Après avoir franchi la frontière et enduré les 6/8 heures de route, Hpa-An apparaît comme la ville étape indispensable. Pour beaucoup alors la ville-étape devient un arrêt qui va durer quelques jours car la ville, la région recèlent de nombreuses et agréables surprises. Entre les pagodes, les grottes, la campagne, les montagnes, la ville, les ballades en vélo ou en moto, il y a beaucoup à faire et à découvrir. Un conseil, prendre son temps !

Même si la population est plus habituée à voir des touristes-voyageurs que dans de nombreuses villes de la région, elle n’en demeure pas moins sympathique et ouverte à la rencontre.


Transports

Bus et gare routière

Les agences se trouvent à côté de la Tour de l’horloge. Ils desservent Yangon/Bago – 3 fois par jour et Mawlamyine toutes les heures.

Pour les petites distances, les camionnettes ou les pick-up sont garés le long du marché en face de la mosquée. Départ toutes les heures pour Thaton.

Ferry

On peut se rendre à Mawlamyine en bateau. Pour les renseignements sur les horaires –variables selon la saison, mais départ le matin –  et les tarifs se rendre à l’embarcadère – juste à côté  Pagode Shweyinhmyaw.

Si le voyage en bateau vers Mawlamyine permet de voir quelques beaux paysages, il faut savoir que parfois le brouillard peut empêcher toute observation !

Voiture/pick-up pour la frontièreThaïlandaise – Myawaddy

Certains sont garés non-loin du marché, mais il est vraiment nécessaire de prendre un maximum d’informations auprès de son hôtel bien avant.

Powered by 12Go Asia system

Se loger

Plusieurs guesthouses et hôtels sont autorisés à recevoir les touristes étrangers. Quelques établissements viennent récemment d’ouvrir, avec literie neuve, climatisation, wifi, etc. notamment dans la Thida Street. On ne peut que s’en réjouir, vu que certains ont profité allègrement pendant des années de leur monopole pour accueillir les voyageurs dans des conditions plus que limites. Nous pensons entre autre aux guesthouses à proximité du marché. Faites jouer la concurrence même si les prix sont assez proches, la qualité du service doit faire la différence. Allez en visite quelques-unes, elles sont toutes dans un périmètre restreint. Demandez à voir les chambres, inspectez bien la literie (punaises de lit) !


Booking.com


A voir !

Hormis les deux pagodes du centre-ville, les principales attractions sont situées à l’extérieur de la ville et nécessite la location d’une moto. Tous les hôtels ou guesthouses en proposent pour la journée ou la demi-journée. Attention casque obligatoire.

Il y a beaucoup beaucoup de sites à visiter. Il faut prendre son temps afin de profiter pleinement de la richesse de la région.

Les grottes

Grotte de Kawt Ka Thaung

Situé à 11 km de Hpa-An sur la route de Eindu, ce site comprend trois grottes dont deux sont ouvertes au public. La première contient de nombreuses statues de Bouddha, de quelques centimètres, encastrées dans la roche, la seconde est totalement inondée pour le plus grand plaisir des amateurs de baignades… mais la grotte Kawt Ka Thaung n’est pas le principal centre d’intérêt, le plus important ici est le village Karen de Lakkana et le magnifique paysage environnant. A voir

Grotte de Kawt Gone

Une des rares grottes payantes, 3000 kyats, elle se situe à quelques encablures de la grotte de l’ermite. A l’inverse de sa voisine, elle n’a pas eu la chance d’être aussi bien préservée. En effet, les explosions répétées provoquées par l’exploitation de ciment  ont provoqué de nombreux dommages. Cependant, elle garde un grand intérêt notamment pour ses milliers de petits bouddhas et les gravures pariétales. Le charme opère. A voir.

A ne pas louper !

Autres lieux à ne pas louper

Le Mont Hpa-Pu

Face à Hpa-An, le Mont Hpa-Pu avec ses trois stupas. Après avoir traversé la rivière en prenant une barque – embarcadère juste à côté de la pagode Shweyinhmyaw, dernier bateau à 18 h 00 – vous arriverez dans un petit village de maraîchers – pour les amoureux des plantes, vous observerez les compositions et les surprenants assemblages des plantes et autres légumes. En prenant sur votre droite, vous trouverez l’escalier permettant de gravir le Mont. Belle vue, jolie promenade.

Mont Zwe Ka Bin

A plus de 10 km de Hpa-An, et juste à côté du jardin de Lonepanyi, le mont Zwe Ka Bin, haut de plus de 700 mètres, offre un des plus beaux panoramas de la région. C’est une belle ascension qui attend le voyageur. Prévoir de l’eau ! Y aller tôt, car au déjeuner les bonzes nourrissent les singes. Attention, ces derniers peuvent montrer une curiosité envers votre personne un peu trop pressante !

La pagode Kyauk Kalap

Située à quelques kilomètres de la charmante ville d’Hpa-an, la pagode Kyauk Kalap est un des lieux les plus photographiés du pays. Loin de l’esprit mercantile et du surcoté Rocher d’Or, le mont Kyauk Kalap est un lieu simple et magique.

Quand on le voit de loin, on est tout d’abord surpris de trouver un piton rocheux d’une cinquantaine de mètres en plaine vallée. En effet, rien ne laisse présager qu’un tel phénomène géologique va apparaître dans … Lire la suite


Manger/Boire … se Sustenter !

Le marché de nuit offre de nombreuses possibilités de plats peu onéreux. Pour le petit-déjeuner quelques maisons de thé du côté Zaydan Street ou de la Paya Street.

Une adresse en particulier : San Ma Tau, sur Bogyoke Street (la seule rue avec un feu de circulation). A l’entrée, un ensemble de gamelles renfermant des préparations de légumes, poissons, viandes au curry ou autres herbes aromatiques, … N’ayez pas peur de lever les couvercles ! Vous n’avez plus qu’à choisir ! Le tout est accompagné de riz, de légumes frais et de petites sucreries – tels que l’Aunn Hta Nyink… très bon !


Frontières : Myanmar -Thaïlande

 

Un nouveau pont entre le Myanmar et la Thaïlande


Météo

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
Enregistrer