Theo Courant

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Dawei – Tavoy : toutes les infos

Carte d’identité de Dawei – Tavoy

  • Distance depuis Rangoon : 603 km
  • Province : Tanintharyi
  • Fleuve principal : Tavoy River
  • Activités principales : Agriculture : bétel, cajou, hévéa et fruits (ananas, mangues, durian, etc.) et pêche.
  • Religion : Bouddhisme
  • Haute Saison : Décembre – Avril
  • Nombre de jour sur place : 2 à 3 jours
  • Principaux intérêts : le bouddha couché, la plage de Maungmagan et les Moscos Islands
  • Comment s’y rendre : Avion, bus, train et bateau

Présentation

Avec une population de plus de 140 000 personnes, Dawei ou Tavoy a un rôle de première importance de la région de Tanintharyi. Capitale administrative et économique de cette région, elle jouit d’une situation géographique singulière se trouvant à mi-chemin entre Yangon – 610 km – et la ville frontalière de Kawthoung. Entourée par la rivière Tevoy, elle doit faire front à ses nombreuses crues en saison des pluies. Elle possède un aéroport et évidemment un port se trouvant dans l’estuaire.


Transports

Bus et gare routière

La station de bus se trouve à quelques kilomètres du centre-ville, nécessité de prendre un tuk-tuk ou une mototaxi.

A noter que voyager en bus dans cette région est une épreuve. Les bus sont moyens, les routes pas terribles, les bus de nuit sont des boites de nuit ! Il faut donc s’armer de patience ou de petits trucs qui permettent de se simplifier la vie …

Il est donc théoriquement possible de faire le trajet depuis ou vers Yangon. Grosso modo, il faut compter  entre 12 et 20 heures de trajet en moyenne. Depuis Yangon

Yangon – Dawai

Il y a également des départs pour Ye (5 heures de trajet) et pour Mawlamyine (10 heures de trajet).

Des bus partent aussi pour le sud pour Myeik (6 heures de trajet) mais on descend dans le sud, plus la route devient éreintante.

Attention : 
En saison des pluies, il est fréquent que les routes en direction du 
sud deviennent impraticables ou endommagées sur quelques portions.
Aéroport

L’aéroport est un bâtiment dans la plus simple expression. On vient prendre l’avion pas pour autre chose ! La piste de l’aéroport a été refaite en avril 2014. Le reste demeure dans son jus … Il n’y a que des vols domestiques. L’avion reste le moyen le plus rapide mais le moins économique.

Myanmar National Airlines assure des vols quotidiens entre Yangon et Dawei ainsi qu’Air KBZ qui fait la liaison avec des vols tous les mardis, jeudis et samedi.

Toujours depuis Dawei, Air KBZ assure des vols tous les mardis, jeudis et samedis avec Myeik.

Enfin, depuis Dawei on peut également rejoindre la ville frontalière de Kawthaung. Myanmar National Airlines assure des vols quotidiens entre les deux villes et Air KBZ tous les mardis, jeudis et samedis.

Train et gare ferroviaire

Pour se rendre à Dawei :

Gare d’origine Temps du trajet en heure
Yangon 24
Kyaik Hto (mont d’or) 19
Mawlamyine 17
Ye 8

 

Pour rappel :
Le train dans le sud ne va pas vite mais surtout les wagons et les locomotives 
sont d'un autre temps... c'est un voyage endurant !

Powered by 12Go Asia system
Bateau

Sans doute le meilleur moyen de locomotion dans cette région.

Pour se rendre à Myek et Kawthoung : départ à 2 h 00 du matin, rdv sur la route principale ( Arzarni Road, angle de U Kyaw Road) où un camion (1h00 de route pour 35 km) vous conduira au port des speed-boats (départ vers 4H00). Après 4h de navigation en 1er classe, pour environ 10 000 kyats par personne vous arrivez à Myek pour le petit-déjeuner. Pour Kawthoung, ajoutez 15 000 kyats et 6h00 de trajet en plus. Vous arriverez pour le gouter !

A l’inverse, Dawei/Myeik, départ à l’embarcadère, 6h30 du matin.

Attention 
En raison de l’arsenal se situant non loin de Dawei, les autorités sont encore 
méfiantes envers les étrangers et procèdent à de nombreux contrôles. Pour 
tout achat de ticket pour le speed-boat, prévoir une dizaine de photocopies du 
passeport et du visa.

Se loger

Si les hôtels accueillants les étrangers étaient choses rares, il y a quelques années, ce n’est heureusement plus le cas. L’offre s’est étoffée et la qualité du service également.

Option : Central et idéal pour les couples

The Mandolis

Petit Hôtel au coeur de la ville avec jardin. L’établissement est récent et offre de très bonnes prestations. Les chambres et surtout le cadre sont parfaits pour se reposer… Y a plus qu’à !

Option : Petit prix, petite chambre mais beaucoup d’attentions

Best House Guest House

Située non loin du centre-ville, voilà une guesthouse comme on en fait plus. Simple mais parfait pour ceux et celles qui veulent faire un petit break dans un lieu accueillant et propre. Attention nombre de chambre limité.

Option : on va à la mer et c’est cool !

Coconut Guest House

L’un des premiers hôtels à s’être installé sur la côté,des bungalows et une ambiance sympathique. Même si au premier abord, il y a un côté roots, c’est vite balayé par l’accueil et la qualité du service… petit plus : ici on parle français, madame (ou monsieur!!)


Booking.com


A voir !

En centre-ville :

Les marchés  de Si Pin Tharyar et de Minagalar

Ces deux marchés sont situés l’un en face de l’autre. Si l’on trouve comme dans tous les marchés de Birmanie des denrées alimentaires, ces denier se démarquent par le fait que l’on trouve de nombreux longyis ou sarongs de toutes les couleurs. Des marchés où il fait bon se perdre.

Découverte de la ville

La ville avec ses grandes rues droites n’est pas l’endroit idéal pour de grandes balades. Cependant, on peut découvrir, ci et là,  dans le centre-ville quelques belles vieilles bâtisses d’inspiration coloniale.

La pagode Shwe Taung Zar.

Haut lieu cultuel des habitants. En son centre, on y découvre un Bouddha auréolé de guirlandes électriques, sur le côté un grand stupa doré. Visite idéale s’y vous êtes à Dawei juste en transit… sinon rien d’extraordinaire architecturalement, mais demeure un lieu potentiel de rencontres avec les locaux.

A l’extérieur de la ville !

Le Bouddha couché de Tavoy

L’un des plus grand Bouddha couché du Myanmar, 125 mètres de long. Sur la route de Tavoy à 30 mn, à environ 18 km du centre-ville. Accessible en moto-taxi. A voir.

Le village de pécheur de Maungmagan.

Atmosphère paisible et sympathique. On peut voir du possion séché et les bateaux… C’est ici que l’on peut trouver des infos relatives à la location de bateau pour la journée. En semaine, il y a peu de visiteurs, le weekend quelques curieux …

A ne pas louper ! Les plages :
La plage de Maungmagan.

En s y rendant (tuk-tuk ou mototaxi) on peut profiter d’un très beau paysage et  notamment d’une superbe vue sur la baie. Surtout fréquentée par les locaux, cette plage est une bonne occasion pour déguster fruits de mer et autres poissons grillés. Attention la mer peut parfois être un peu capricieuse. Mais n’hésitez pas à vous arrêter ici, car les occasions de baignades ne  sont pas si fréquentes dans le sud. C’est le lieu parfait pour faire une bonne pause. A voir.

Attention : 
Se rendre sur ces plages nécessitent d'être autonome. La location d'un moto 
est donc nécessaire. Il n'y a pas de transport en commun. La location d'un 
tuk-tuk avec chauffeur est possible (idéal en famille) mais nécessite une 
bonne négociation et un budget conséquent.

La plage de la Baie de San Maria (Myawyik)

A quelques kilomètres de Maungmagan, à environ 45 mn/ 1heure de là. Très bel endroit om l’on peut profiter d’une plage déserte en semaine.

Teyzit Beach

Toujours sur la route au sud de Dawei vers Launglon. Très peu de monde sur cette plage naturelle. Pas d’hôtel, pas d’infrastructure (jusqu’à quand ?) et une route que l’on ne peut emprunter qu’en saison sèche.

 Nabule Beach

A 18 petits kilomètres de Maungmagan, une longue plage déserte de sable blanc. Pas très large mais d’une longueur à décourager les aventuriers. De plus en plus, les investisseurs commencent à lorgner sur cette étendue encore préservée (doublement préservée les courants marins ne ramènent que très peu de plastiques…).

Les petites îles Moscos

Lieu qui a été interdit pendant des années aux étrangers, ces îles situées à un peu moins de 15 km des côtes sont maintenant accessibles. La seule condition est de louer un bateau à Maungmagan pour la journée. Il n’y a pas d’agence (ce qui ne devrait pas tarder) et l’île est dépourvue de la moindre structure (ce qui ne devrait tarder également). C’est une destination et une excursion parfaite pour la journée avec un programme composé de plages de sable fin et d’eaux turquoise.

Le truc : 
Pour visiter la région, il est préférable de télécharger les cartes de la région à 
l'avance sur son mobile. 
Peu d'antenne relais donc beaucoup de zones blanches.

Météo

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer