Theo Courant

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

Les taxis bangkokois s’adaptent au covid-19

Alors que la pandémie a remis en question les modes de transports, les taxis bangkokois s’adaptent afin de préserver au maximum leurs clients.

L’industrie de l’aviation est venue au secours des taxis qui souffrent depuis plusieurs semaines de la baisse continue du nombre de client. En cause, les risques de contamination qui sont plus significatifs dans les transports. Afin de relancer ce pan de l’économie thaïlandaise, la Royal Thai Air Force (RTAF) a proposé à plusieurs gros opérateurs une cloison afin de séparer le chauffeur et les passagers à l’arrière.

Inspirée d’un modèle utilisé dans certains avions, cette cloison totalement hermétique permet de scinder l’espace en deux et de préserver tous les passagers du véhicules.

Cette cloison en polycarbonate est presque transparente comme le précise le Bangkok Post. Elle dispose de 6 ventilateurs avec filtre à air à particules et d’un sas pour pouvoir payer la course. C’est un modèle peu onéreux (2700 baht) et qui va sans aucun doute équipé très rapidement de nombreuses flottes de taxis dans la capitale thaïlandaise.

Avec cet équipement, les taxis ne disposent plus que des places à l’arrière. Si la RTAF a garanti l’efficacité contre la propagation du virus, peu d’informations ont été données concernant l’isolation sonore et donc de la communication avec le chauffeur. Affaire à suivre…

Dans tous les cas, il est certain que cette innovation ne peut que redonner confiance dans le fait de prendre le taxi, cependant l’idée soulève une question essentielle. En effet, si la séparation avec le chauffeur est un plus, rien ne protège la propagation du virus côté passagers. De fait, si le chauffeur ne désinfecte pas après une course la banquette, les poignets de porte … bref l’habitacle, le client entre dans un espace potentiellement infecté. Par mesure de précaution, il est alors nécessaire d’avoir sur soi un gel désinfectant et de toucher le minimum de chose dans le taxi …

En complément :

Bangkok, les taxis : infos et conseils

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer