Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est : Thaïlande, Myanmar, Cambodge et Laos.



THeoCOurant

La promenade sur le Chao Phraya : 1er étape franchie

L’aménagement piétonnier des berges du Chao Phraya est un projet au long court. Les oppositions sont nombreuses mais une 1er étape vient d’être franchie.

Comme le rapporte le BangkokPost dans son édition de samedi, le chef adjoint du département des travaux publics de la BMA, Chiradeth Karunkitkul,vient d’annoncer que plusieurs étapes cruciales viennent d’être franchies pour le projet de la promenade le long du Chao Phraya.

Il demeure maintenant la toute dernière étape : l’accord final du gouvernement à cet aménagement. Si le feu vert est donné alors cela ouvrira au financement et au début des travaux.

Une étape significative : les sections

L’une des étapes concernait la grande question des partie des berges du Chao Phraya qui devaient être réaménagées. En effet, le projet prévoit d’agrandir ou de construite une voie piétonne et cyclable de 10 m de large de chaque côté du fleuve.

Les sections concernées sont maintenant connues. 4 ont été définies et représentent environ 14 km de pistes et de passerelles enfin d’enjamber les nombreux khlong se jetant dans le fleuve.

Comme l’illustre le plan ci-dessous, il y a 2 sections concernant la rive Est, 2 sections pour la rive Ouest. La première section (rive Est) part du pont Rama VII au Département Royal d’irrigation (RID). La deuxième va du Département Royal d’irrigation (RID) à Rop Krung soit 3,2km. Rive Ouest, la section 3 part du pont Rama VII au canal Bang Phlat soit environ 3 km et enfin la section 4 part du Khlong Bang Phlat-Bang au khlong Yi Khan (environ 2,8 km).

Un projet controversé

Si les oppositions sont nombreuses, c’est surtout que le projet pose question en de nombreux points. Le premier concerne son impact environnemental. Agrandir les voies sur berges de 10 mètres de chaque côté signifie que le fleuve ou le lit du fleuve se voit imputer une diminution de sa superficie. L’effet principal est de concentrer le débit et donc d’augmenter la puissance des courants.Quid lors des grandes marées et de l’augmentation du niveau de l’eau en saison des pluies, le développement des voies sur berges va-t-il avoir un impact significatif ou pas sur l’environnement ? Plusieurs associations pensent que oui comme Friends Of The River.

L’autre grand problème concerne son impact sur de nombreuses communautés. Nombreux sont ceux qui ont une habitation donnant sur le fleuve. Toucher les berges passe obligatoirement par la destruction de ces lieux de vie.

La controverse : Qu'en est-il du projet architectural de la promenade ? 
Pour rappel lorsque l'Institut de technologie de King Mongkut, Ladkrabang (KMITL), et l'Université de Khon Kaen (KKU), ont présenté leurs projets d'aménagement, il s'est avéré qu'il y avait beaucoup de points communs avec le projet du Moscow’s Crystal Island réalisé par le célèbre cabinet d'architecture anglais Foster. 

De même, il demeure comme toujours la question économique avec notamment les risques de dépassement budgétaire : que ce soit pour les travaux ou les dédommagements… Beaucoup dénoncent que cet argent pourrait être investi dans l’amélioration des conditions de vie de nombreuses communautés.

Enfin, demeurent plusieurs inconnus :  Ce projet d’aménagement de 14 km  serait une première étape à un projet bien plus ambitieux. En effet, le gouvernement avait en 2016 proposait d’étendre l’aménagement sur 140 km. Un calendrier allant de 2016 à 2060. Pour l’instant, les informations ne concernent que cette section… Le plan d’ensemble est donc encore assez flou.

Tagged under

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Partages
Partagez9
Tweetez
Partagez
Enregistrer