Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Le vieux et remarquable Marché de Sam Chuk

Situé en plein cœur de la province de Suphanburi, à 150 km de Bangkok, le vieux marché de Sam Chuk est un des plus charmants et des plus pittoresques marchés de jour thaïlandais.

Premier épisode sur la province de Suphanburi. Peu éloignée de la capitale, il s’agit d’une région qui est dans l’ombre de la ville historique d’Ayutthay. Peu touristique, elle mérite pourtant plus d’intérêt. Assurément, plusieurs lieux sont à visiter tant pour leur héritage culturel/historique/cultuel que pour leur singularité propre, comme nous allons le voir avec le Vieux Marché de Sam Chuk.

Sam Chuk, la ville

Il s’agit d’une petite bourgade, coincée entre les rivières Tha Chin et Rahan. Les deux cours d’eau ont pendant longtemps favorisé les échanges commerciaux, transformant ainsi ce lieu simple en une place essentielle pour le commerce. En effet,le marché de Sam Chuk a  un passé très ancien et qui pendant longtemps a été un acteur essentiel pour l’économie de la région. Cependant, avec l’arrivée de nouvelles infrastructures dans le pays et l’aménagement des routes, le marché a peu à peu décliné et a perdu de son intérêt. La ville de taille modeste a également été impactée et a vu sa démographie fondre. Face à ce constat, les habitants ont su faire valoir un atout des plus pertinents, les maisons et les entrepôts traditionnels en bois du vieux marché.   Dans les années 90, un vaste travail de réhabilitation du centre historique du marché a commencé. Petit à petit, les vieux bâtiments de plus de 100 ans ont tous été remis en état pour redonner de la superbe à ce marché séculier. En 2009, la ville a reçu un prix de l’Unesco pour le travail accompli.

Le vieux marché de Sam Chuk

Longeant la rivière Tha Chin, le marché est en fait constitué de 4 ou 5 ruelles principales et de plusieurs venelles. Propres, avec une lumière tamisée par les grands tissus accrochés de chaque côté du passage, on découvre des boutiques riches en objets divers et variés contenant tout autant des ustensiles pour tous les jours que des produits artisanaux. Beaucoup de commerçants ont joué la carte création et ont su se démarquer des habituels bibelots et autres chinoiseries habituelles. En effet, l’une des productions les plus intéressantes concerne tout ce qui est lié au travail de l’osier ou du tissage. Pour l’anecdote, on trouve des chapeaux tissés avec des fibres issus des jonquilles d’eau qui envahissent régulièrement les cours d’eau thaïlandais. Une forme de cercle vertueux a ainsi été réalisée avec cette plante invasive. Les prix sont compétitifs et l’on peut faire quelques bonnes affaires.

Un marché, une ambiance

Il est important de savoir que le marché a répondu, en quelque sorte, à un cahier des charges plus ou moins dicté par l’Unesco. Par conséquent, ces critères ont eu comme effets de donner un marché d’une grande propreté, des bâtiments très bien conservés, un artisanat intéressant, une absence de voiture ce qui permet de flâner en toute sérénité. Bref, l’ambiance est décontractée et invite à une visite sympathique. Mais ce genre de critères va aussi faire bondir quelques esprits chagrins qui vont voir là, un marché trop rigide, trop enclin à respecter les attentes institutionnelles au détriment de la spontanéité et du KO de certains marchés d’Asie… Nous allons dire peut-être, mais il n’empêche, que nous avons bien aimé l’ambiance et que le moment passé a été fort agréable. On peut se restaurer et faire du shopping en toute tranquillité. Une bonne adresse.

Informations pratiques sur le Vieux marché de Sam Chuk

Comment s’y rendre ? Depuis Suphanburi, il y a des bus qui vous déposent juste à 200 m de l’entrée. Il faut compter une heure depuis Suphanburi. Des minibus assurent également la liaison depuis Bangkok. On peut prendre des minibus depuis Sam Chuk juste face du marché couvert. Il suffit de traverser le petit canal. Le marché est ouvert de 08h00 à 16h00.      

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :