Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Thaïlande, tout sur les visas touristiques

Les règles en termes de visas touristiques changent souvent et questionnent nombre de futurs visiteurs. Petite synthèse du visa touristique et des démarches pour son obtention.

Les règles des visas touristiques

Depuis l’arrivée des militaires au pouvoir en avril 2014, de nombreuses modifications ont eu lieu pour l’obtention des visas touristiques. Il semble que les décisions datant de novembre 2015 fassent maintenant consensus.
Attention que ce soit pour la dérogation de visa, le visa de 60 jours ou 
le visa à entrées multiples, il est nécessaire d’avoir un passeport valable
au minimum 6 mois à partir de la date de départ.

La dérogation de visa.

Les ressortissants de la Communauté Européenne sont autorisés à entrer en Thaïlande sans visa pour un séjour d’une durée ne dépassant pas les 30 jours. Il s’agit ici d’une dérogation de visa. Pour les personnes souhaitant rester sur le sol Thaïlandais au-delà de ces 30 jours, il est possible d’obtenir une autorisation de 30 jours supplémentaires. Pour cela, il est nécessaire de se rendre au service de l’immigration. Ce supplément coûte 1900 bahts et n’est pas renouvelable. Au-delà de cette période 30 jours + 30 jours, il est obligatoire de sortir du territoire. Les personnes voulant alors revenir en Thaïlande ont deux possibilités :
  • Soit rentrer de nouveau en Thaïlande et obtiendront une nouvelle période de 30 jours. Il s’agit d’un visa run. Cette pratique n’est maintenant accepté qu’une seule fois.
  • Soit obtenir un visa touristique

Les visas touristiques

Il existe deux types de visa touristique :
  • Le visa touristique de 60 jours
  • Le visa touristique à entrées multiples (METV)
Chacun de ces visas demandent des démarches particulières.

Le visa touristique de 60 jours

Ce visa, comme son nom l’indique, permet de rester 60 jours en Thaïlande à partir de l’entrée sur le territoire national. Pour l’obtenir, il est nécessaire de faire la demande dans une des ambassades thaïlandaises. Peu importe le pays. Dans tous les cas, il ne peut être obtenu sur le territoire national thaï. Le visa de 60 jours peut être prorogé d’une durée supplémentaire de 30 jours. Pour cela, il est nécessaire de se rendre dans un des bureaux de l’immigration. Coût 1900 bahts. Une fois entrée avec ce type de visa, il n’est pas autorisé de sortir du territoire. Si jamais il y a une sortie hors du territoire thaïlandais, le visa est annulé. Cependant, pour pouvoir sortir du territoire et conserver ce visa, il est donc nécessaire d’obtenir un re-entry permit. Attention : l’obtention d’un nouveau visa touristique de 60 jours ne peut se faire qu’après un délais de trois mois hors de Thaïlande.

Le re-entry permit

Pour obtenir un re-entry permit (afin de conserver son visa touristique), il est nécessaire de se rendre dans un des bureaux de l’immigration thaïlandaise (sur place donc). Il coûte 1000 bahts pour une seule sortie et 3800 bahts pour des entrées et des sorties multiples.

Le visa touristique à entrées multiples – METV

Attention la demande de ce visa ne peut se faire que dans le pays de résidence. Pour ceux et celles qui doivent le faire sur Paris, il est nécessaire de prendre RDV via leur site ici
La validité de METV est de 6 mois, mais la durée de séjour autorisé en Thaïlande 
ne peut dépasser 60 jours.
Cela signifie qu’il y a l’obligation de sortir du territoire thaïlandais tous les 60 jours soit  60 jours X 3 sorties = 180 jours (6 mois). Il n’est pas évident d’obtenir ce visa, les pièces justificatives sont nombreuses et exigeantes.

Les pièces à fournir pour obtenir le visa METV

  • Le passeport et photocopie de ce dernier
  • Une photo d’identité en couleur
  • Un justificatif de domicile (EDF, téléphone, etc.)
  • Le formulaire de demande
  • Une attestation de votre employeur ou un extrait K-Bis si vous êtes votre propre employeur.
  • Une photocopie de la réservation du billet d’avion avec les aéroports d’arrivée et de départ
  • Photocopies des réservations des chambres, adresses hôtels, etc. sur une période représentant la moitié du premier séjour (un mois).
  • Justificatifs de revenu, deux possibilités :
    • Soit les relevés bancaires des 6 derniers mois avec un solde créditeur mensuel minimum de 5 000 euros. Attention les relevés bancaires imprimés via Internet ne sont valable que s’ils sont tamponnés et validés par la banque.
    • Soit l’original d’une attestation bancaire justifiant le solde créditeur demandé pendant une période de 6 mois (5000 x 6 mois = 30 000 euros).
  • 150 euros en espèce pour payer le METV
   

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :