Thaïlande, the Big Mountain Music Festival

the Big Mountain Music Festival

 

 

Il y a les Francofolies de la Rochelle, les Vieilles Charrues dans le Finistère, le Sonar Music Festival de Barcelone, le Sziget Festival de Budapest et il y a surtout le Big Mountain Music Festival de Bangkok.

Quand on dit Bangkok, ce n’est pas tout à fait vrai, car ce dernier attire tellement les foules qu’il y a un besoin de places et pour cela le parc Khao Yaï est idéal. Situé à environ 2 heures de Bangkok, ce bel écrin accueille chaque année le festival de musique le plus prisé de la jeunesse thaïlandaise. On remarquera au passage que les autorités osent la tenue d’un festival de cette ampleur dans un parc considéré comme réserve naturelle… au diable l’écologie quand la musique est bonne !

Car du son et du monde, il y en aura. Tous les ans, c’est environ 30 000 festivaliers qui débarquent pour se dandiner sur de la musique pendant 2 jours et 2 nuits. Du son, de la musique répartit sur plusieurs scènes, avec une immense au cœur du festival pour accueillir les vedettes tant appréciées par la jeunesse dorée bangkokoise.

Le programme est chargé également. Les sets vont se succéder rapidement car il faut quand même accueillir lors du premier jour – le 6 décembre – pas moins de 9 groupes entre 17h45 et 00h15. Le lendemain – le 7 décembre – ce n’est pas moins 11 groupes entre 15h30 et 01h00 du matin. Le Big Mountain Music Festival, c’est un peu comme si un New-yorkais lisait la programmation des Francofolies de la Rochelle (nous exagérons un peu) que des chanteurs du cru, dont la renommée est surtout cantonnée aux frontières du Pays. Donc nous n’oserons pas de nous avancer sur une quelconque critique musicale. Dans tous les cas, le succès du festival est garanti, le public est présent.

A l’instar des teufs et autres festivals européens, la majorité du public vient sur deux jours et nombreux sont ceux qui viennent planter leur tentes dans le parc. C’est un bon compromis permettant à la fois de profiter de toute la programmation et d’un environnement des plus appréciable.
Mais ce petit break musical a quand même un prix, qui au regard du salaire moyen thaïlandais, n’est quand même pas donné, car il faut environ 2000 bahts pour un pass sur les deux jours.

Quelques infos pratiques :

 

 

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!