Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Suphanburi, une ville et une région à découvrir

Loin des grands axes touristiques, dans l’ombre de l’ancienne capitale Ayutthaya, Suphanburi possède un beau patrimoine et une ambiance bien particulière. A voir.

Une ville à dimension humaine

Suphanburi est une petite ville avec une population de moins de 30 000 habitants. Chef-lieu de la région éponyme, elle se love le long de la rivière Tha Chin. L’ambiance est vraiment calme et les habitants sont peu habitués à recevoir des touristes. Du coup, l’accueil est très sympathique et avenant.

La ville ne possède pas de grandes constructions, si ce n’est la Tour Jamsai, haute de 123 mètres. Superbe belvédère pour découvrir la ville est ses environs. L’autre grand monument concerne le fameux musée en forme de dragon – Museum of the Descendants of the dragon.

Hormis ces deux bâtiments, il s’agit d’une ville typique thaïlandaise où se côtoient quelques maisons traditionnelles et townhouse. En son cœur, un marché couvert et très propre, offre les habituelles victuailles, mais aussi les spécialités locales telles que les khnaom Sali – petits gâteaux – ou bien encore des produits en rotin.

Une ville gorgée d’histoire

Si sa dimension est somme toute raisonnable, elle a pourtant une grande importance dans l’histoire du Siam. Pendant de longues années, elle (du moins la région de Suphanburi) a été la ville frontalière avec la Birmanie.En effet, la région de Suphanburi a été le lieu d’une des batailles les plus célèbres et qui lui a permis de reprendre les territoires annexés par les Birmans. Il s’agit de la fameuse Bataille de Don Chedi en 1592.

Quoi faire à Suphanburi ?

La liste est longue des sites à visiter. Cependant de nombreux sites étant éloignés du centre-ville, il est nécessaire de louer une moto ou une voiture. C’est l’un des désavantages ou avantages d’une ville éloignée des circuits touristiques.

  • Le Mémorial de Don Chedi : il accueille chaque année un festival (le 25 janvier) où est commémorée la bataille qui redonna ces lettres de noblesse à l’empire du Siam. A l’entrée, on peut voir un énorme éléphant blanc sur lequel trône le général en chef de l’armée siamoise. Il est situé à 31 km de Suphanburi.
  • La Tour Jamsaï : au cœur du centre-ville, elle est parfaite pour appréhender la ville et ses environs
  • Bueng Chawak est une grande réserve animale avec plusieurs centres d’expositions…
  • Le sanctuaire des oiseaux de Thai Sadet : à 15 km du centre-ville. Pour les amoureux des cigognes, cormorans, héron, ibis et de nombreuses autres espèces. Un bel endroit pour les passionnées d’ornithologie.
  • Le Wat Khae : un très bel endroit qui a en son cœur un vieux tamarinier de 1000 ans (un post à venir)
  • Le Wat Pa Lelai, temple ayant été construit autour d’une statue géante d’un Bouddha haut de 23 mètres
  • Le Museum of the Descendant of The Dragon
  • Le Musée national des riziculteurs… pédagogiques mais l’essentiel des explications sont en thaï.
  • Le sanctuaire du pilier de la ville : gros pavillon chinois, on y trouve des statues du dieu Vishnu, un bel exemple de syncrétisme.
  • La route des 9 temples. Sur une quinzaine de kilomètres se succèdent 9 temples le long de la rivière Tha Chin. Tous très différents mais l’occasion d’une belle balade à vélo ou à moto.

En dehors des lieux culturels :

  • on peut aussi profiter d’une boite de nuit en plein centre-ville
  • tous les soirs un marché de nuit se tient non loin de la Tour Jamsaï

Dans la région de Suphanburi à voir :

Où dormir où se loger ?

Suphanburi est une petite ville qui ne dispose pas de grandes infrastructures. On peut loger non loin du Museum of the Descendant of The Dragon ou alors dans le centre-ville dans l’un des rares hôtels, l’hôtel Khumsuphan ou alors aller ici

Booking.com

Comment s’y rendre ?

Si l’on ne dispose pas de voiture, le plus pratique est de prendre des minibus directement de  la gare routière Southern Bus Terminal. Le trajet dure environ une heure et demi selon la circulation. 100 bahts par personne. La gare routière de Suphanburi est non loin du centre-ville.

A noter qu’il y a tout un réseau de songthaew (taxi collectif) qui quadrille la ville.

Pour le retour sur Bangkok, des départs commencent dès 4h45 jusqu’à 18h15. Départ toutes les 15 minutes.

Tagged under

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :