Se loger au Myanmar…

Le pays s’ouvrant de plus en plus, le Myanmar voit le nombre de touristes progresser chaque année, mais qu’en est-il des infrastructures ? Est-il facile de se loger ?

Depuis le début de démocratisation et l’ouverture générale du pays, nombreux sont les voyageurs à vouloir se rendre au Myanmar. Mais face à cette augmentation inexorable des visiteurs, on ne peut que constater de la faiblesse des infrastructures incapables de suivre le rythme imposé.

Se loger au Myanmar…Les saisons – les offres

Ainsi si l’on doit se loger en haute saison de fin novembre à avril, il est recommandé de réserver pour certaines destinations : Bagan, le Lac Inle étant les spots préférés des tour-operators et des voyageurs indépendants. L’exemple d’Inle est parlant, chaque année est construit quelques hôtels mais rien ne semble endiguer la pénurie de chambres. Le gouvernement a décidé de faire construire une trentaine d’hôtels d’ici 2 ans. Du coup, on assiste à une transformation totale du paysage urbain. Quid de toutes ces transformations sur l’environnement – aucune politique de ce nom ne semble prendre en compte l’impact d’une telle population.
En ce qui concerne les régions peu habituées à recevoir des touristes, une autre problématique peut arriver : vous ne pouvez pas loger là où bon vous semble. En effet, les hôtels doivent avoir l’agrément pour recevoir des étrangers (notamment des occidentaux). Il peut donc y avoir des hôtels, mais dans lesquels vous n’êtes pas autorisé à loger.

Les prestations :

Là aussi, si les hôtels augmentent, on ne peut que constater d’une qualité de services – par rapport à la Thaïlande et à la Malaisie – peu suffisante voire médiocre dans certaines régions. Certains hôtels ou guesthouses étant en quasi monopole et jouant sur la sympathie que certains guides (papier) leur apportent. Le meilleur exemple est le cauchemardesque Breeze Guest House à Mawlamyine, où comment louer des chambres remplies de vermine et avec le sourire.
Le plus dans la plupart des hôtels au Myanmar est le petit déjeuner, parfois symbolique mais parfois surprenant.

Le paiement des hôtels :

Les prix sont souvent annoncés en dollar. On vous conseille fortement de payer en Kyat. Attention à la conversion. Il est très rare d’avoir la possibilité de régler sa chambre par carte bancaire. Il est cependant possible de réserver dans des hôtels avec un site Internet. Mais uniquement pour les destinations très touristiques. Un conseil : téléphonez quelques jours avant votre arrivée.

Les prix :

De manière générale, les prix peuvent subir une variation entre la basse et la haute saison, comme on peut le voir dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Les hôtels sont beaucoup plus chers que dans les pays voisins. Là où en Thaïlande vous paierez 5 euros, il vous en coûtera minimum 15 au Myanmar. Cette politique d’augmentation voit son paroxysme à Kawthoung, au sud du pays, où à votre arrivée on vous demande si votre précédente étape était au nord ou au sud. Si la réponse est la seconde (donc de Ranong en Thaïlande) le prix est 10 $US, si au contraire vous dites naïvement du nord, le prix est doublé !! Même prestation, même chambre.
Les prix varient aussi en fonction de plusieurs options telles que climatisation ou pas, salle de bain privative ou collective, eau chaude ou pas, frigo, TV, etc.
Il y a des serveurs Wifi un peu partout… mais les connexions sont lentes, patience est le maître mot.

Conseil :

Pour ceux et celles qui vont dans le sud, vous pouvez toujours lire notre eGuide sur les régions du Sud ou comment avoir un guide sur son mobile pour le prix d’un bon café !

Tagged under

2 Comments

  1. Clara Reply

    Breeze est en effet à boycotter, vraiment très crade là-bas … Et pas que, genre mafieu, il est fûté le mec, il a compris qu’il fallait surfer sur la stupidité des touristes qui veulent absolument aller dans les lieux mentionnés dans le Lonely, quitte à dormir sur un lit vivant et, se levant le matin, dire « c’est cool ici ». Mawlamyne n’est pas grand mais il y a d’autres choix pour domir c’est certain.

    1. admin Reply

      Merci pour ce témoignage, il est vrai que c’est sans aucun doute un endroit à éviter.
      Nous donnons par ailleurs quelques adresses dans notre eGuide.
      Cdt
      L’équipe THéo COurant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!