Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Ranong, ville frontalière sur la mer Andaman

Ranong se situe dans le sud de la Thaïlande, coincée entre la mer Andaman et la rivière Pak Chan, frontière naturelle avec le Myanmar.

Cette petite bourgade de 16 000 âmes apparaît d’une grande modernité quand on arrive de Birmanie. L’ambiance y est décontractée, sans grande agitation mais qui n’en demeure pas moins un endroit agréable pour quelques nuits. De là il est facile de se rendre au Myanmar (pour les détails précis voir notre eGuide) ou bien encore dans les îles avoisinantes telles que  Little Koh Chang ou Koh Phayan (ne pas confondre avec Ko Pha Ngan).

Quoi faire à Ranong ?

Si vous n’avez pas les moyens de vous payer un super resort donnant sur une plage propre avec un personnel dévoué, deux ou trois choses restent à faire sans pour autant dépenser des sommes astronomiques.

Peu éloignées du centre-ville plusieurs Hot Spring – sources d’eau chaude. S’il y a quelques années les sources coulées ci et là, elles sont maintenant bien canalisées… dommage ! Adieu rocs, adieu petits ruisseaux, bonjour les cuvettes en béton décorées avec tout un assortiment de mosaïques plus kitsch les unes que les autres. Tout ceci n’est pas forcément très avenant. Mais cela ne semble pas déranger la population locale qui se presse toujours autant pour se baigner ou se tremper dans une eau aux nombreuses propriétés curatives… dans tous les cas, le visiteur doit faire attention car l’eau y est très chaude voire brûlante.

La source la plus proche du centre-ville (on peut y aller à pied) se trouve dans le Raksawarin Park (non loin de la gare routière). Un peu plus loin se trouve le Tapotharam Temple.

waterfall et parc national

Après les sources d’eau chaude, on peut toujours se rafraîchir au Ngao Waterfall National Park, le lieu est tout à fait sympathique. En effet, situé à 12 km de Ranong, ce parc naturel est riche en faune et en flore. Il est facile de s’y balader. Une piste conduit aux pieds de la chute d’eau. En saison des pluies, elle est très impressionnante, l’eau tombe d’une hauteur avoisinant les 100 mètres.

Cependant, en saison sèche, le tumulte se tarie et ne devient qu’un petit suintement, se revigorant quand un orage survient. Dans tous les cas, voici un endroit calme pour se poser et où il est possible de voir quelques beaux oiseaux.

Après la baignade et la balade, il est toujours temps de se restaurer.

Le marché central de Ranong dispose de plusieurs gargotes toutes très bonnes pour des prix imbattables : nouilles, soupe :, viandes grillées, etc. mais aussi quelques sucreries et gâteaux divers sont parfaits pour le petit-déjeuner.

Pour le logement, il est facile de trouver une chambre à des prix, ici aussi, très concurrentiel (à partir de 200 bahts la simple). Nous ne conseilleront pas d’adresse ici. Cependant, nous pouvons vous assurer qu’il est très facile d’en trouver une autour du marché et des rues adjacentes.

de la gare routière au centre-ville

Pour vous rendre au centre-ville quand vous arrivez au port prenez un taxi collectif sur la route principale, le n°3 ou 4. Ils vous déposeront au marché. Si vous arrivez en bus, la gare centrale n’est pas loin non plus, vous pouvez marcher !

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :