Que faire à Songkhla ? 2/3

Que faire à Songkhla ?

Que peut-on faire à Songkhla ? Quels sites privilégiés ? Où se balader ? Combien de jours doit-on passer dans cette petite bourgade du sud de la Thaïlande ?

La réponse à cette dernière question est dépendante de vos préoccupations. Voici donc une liste de toutes les activités possibles et les sites à voir.

Plusieurs plages bordent la ville comme la Chalathat Beach ou la Samila Beach. La plus singulière de toutes la Kao Seng, surnommée aussi Hua Nai Raeng, est une plage très accidentée en raison de la présence de gros rochers (la légende veut qu’il y est un trésor caché sous l’un d’eux, lequel ?). Toutes sont longues, pas forcément très larges et sont idéales pour de longues balades à pied ou à cheval. Quelques petits centres équestres sont disséminés tout le long du littoral. Pour se baigner, il faut, cependant, faire attention aux courants et aux dénivelées.

Tous le long de ces plages se trouvent des restaurants de fruits de mer, poissons et autres délices de la mer à un prix défiant toute concurrence. Il faut goûter plusieurs spécialités de poissons à la sauce tamarin. La qualité est au rendez-vous.

Au bout de la plage de Samila, on peut aller voir la fameuse statue de la Sirène de Songkhla ou la Golden Mermaid Statue. Kitch à souhait, elle n’en demeure pas moins le symbole de la ville. De là, on peut voir les deux îles de Koh Ko Nu et Koh Maeo.

Autre statue à découvrir, le Naga découpé en trois parties. Ce serpent mythique qui crache ici de l’eau, à sa tête sur un promontoire au Nord de la ville, face au port, la seconde partie du corps ressort quelques centaines de mètres plus loin et la queue émerge au sud, à 3 km de la tête.

En plein cœur de la ville s’élève un mont où est construit la Khao Tang Kuan Pagoda. Une fois en haut, on a un splendide panoramique de la ville (voir la vidéo, ci-dessous). Pour y accéder, un escalier de 300 et quelques marches vous y conduisent. Au deux tiers du sommet, se trouve un pavillon royal, qui est aujourd’hui à l’abandon. Cette demeure a été bâtie sous Rama V. elle a accueilli des membres de la famille royale en 1959. Le plus important se trouve surtout au sommet. En haut on découvre un chedi, entouré de plusieurs cloches que le croyant, le pèlerin, le curieux peut taper selon un rite bien explicité sur des panneaux informant tout autant sur le fond et la forme.

Juste en face, un promontoire où sont accrochés sur des cadres grillagés des cadenas de l’amour… le Khao Tang Kuan Pagoda est vraiment à découvrir (il existe également un ascenseur payant et ouvert de 08h30 à 18h30).

Autres activités à l’extrême nord de Songkhla, l’Aquarium qui présente quelques beaux spécimens de poissons et autres bestioles marines, visite idéale pour les enfants ou les passionnés (voir le lien ici )

Deux musées sont à découvrir :

  • The Institute for Southern Thai Studies, musée ethnographique présentant les arts et le folklore des populations locales. Entrée 60 bahts/30 bahts pour les enfants. Ouvert de 08h30 à 17h00.
  • Songkhla National Museum, il s’agit surtout d’un musée archéologique se trouvant dans une belle demeure de style chinois datant de 1878. Heures d’ouverture: du mercredi au dimanche de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00.

On n’oubliera pas d’aller faire le tour du lac de Songkhla où l’on peut voir des fermes ostréicoles, mais aussi les baraques de pêcheurs, etc. On peut aller goûter quelques huîtres…

Enfin un nouveau parc vient d’ouvrir à l’extérieur de la ville, offrant une ouverture sur la mangrove environnante et la nature si riche de la région de Songkhla. On peut y faire une balade en vélo (en libre-service) et faire quelques exercices physiques sur les nouveaux équipements de fitness.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.