Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Palais Suan Pakkad ou le jardin des Choux

Un peu de thaïe ne fait jamais de mal, Suan Pakkad : Suan jardin, Pakkad Choux… Ou comment est-on passé d’un jardin plein de choux au nom d’un beau et délicat Palais traditionnel. Sans aucun doute, un lieu que l’on doit visiter à Bangkok.

Palais Suan Pakkad ou le jardin des Choux

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de l’ancienne résidence du Prince Chumbht Paribatra de Nagor Svarga et de son épouse Pantip Paribatra… deux noms peu évidents à retenir pour des européens, mais un lieu que l’on n’oubliera par son contenu et son cadre. En effet, celui-ci est en complet décalage avec l’agitation qui l’entoure. Il est coincé entre une avenue, un pont autoroutier et surtout l’Airport Railink (perché à plus 20 mètres de hauteurs). Là, dans ce petit bout de verdure, se trouve un ensemble de 8 maisons thaïes traditionnelles et un Pavillon de laque.

Ces maisons ont des origines géographiques différentes et ont toutes été regroupées, en 1952, sur un terrain où l’on pratiquait la culture du chou. Si le but premier du couple princier était de faire une résidence, très vite ils ont souhaité avoir un lieu de réception, mais aussi un espace suffisant pour accueillir la collection d’objets d’artisanat que le Prince avait peu à peu constitué.

Une très belle collection dispatchée entre les 8 maisons :

Dans la 1ère maison du Suan Pakkad, au rez-de-chaussée, on découvre le salon de Musique du Prince. On peut admirer des instruments traditionnels : tambours, xylophones, gongs, violons à trois cordes.

Les escaliers permettent d’accéder au 1er étage, mais surtout à l’ensemble des autres maisons. En effet, toutes sont reliées par un jeu de passerelles en tek. On reste à cet étage pour tout le reste de la visite. On peut découvrir ainsi le jardin et le Palais sous divers angles.

La 2ème maison a été surnommée la « cave d’Ali Baba » par le Prince, tellement celle-ci est riche notamment en pierres précieuses et en minéraux divers. La maison 3 est réservée à la porcelaine de Chine et plusieurs objets royaux. La suivante abrite une collection de statues de différentes périodes. La maison 5 présente une collection éclectique de coquillages et de fossiles. La 6ème est consacrée au Khon, la danse traditionnelle avec ses masques, ses tenues, etc. Dans la maison 7 on peut voir des céramiques, des poteries khmères, des objets en terre cuite, etc. Enfin la dernière maison présente une collection de pièces d’art ménager, des pièces en cristal et de porcelaine.

A côté de ces 8 maisons, se trouve sans aucun doute un des plus beaux bijoux de maison traditionnelle, mais dans sa version la plus subtile : le Pavillon de Laque. La princesse en fit cadeau à son mari. A l’origine le bâtiment était sur le bord du Chao Phraya dans un temple, il a été reconstruit et surtout réhabilité en 1959. Le prince mourut avant la fin de la restauration… mais aujourd’hui les visiteurs peuvent découvrir un pavillon tout en tek avec à l’intérieur de superbes peintures murales en or sur laque noire retraçant la vie de Bouddha, ainsi que des scènes de l’épopée du Ramayana. C’est très fin, nous sommes là devant de l’excellence. Un dernier bâtiment plus moderne regroupe la très belle Collection Ban Chiang, objets d’art « préhistorique ».

Le Palais Suan Pakkad peut se visiter en 1 heure mais mérite beaucoup plus afin de profiter pleinement de l’espace et des surprises qu’il abrite (comme les objets en céramique qui ont subi des malfaçons lors de la cuisson et que la princesse a préféré garder en raison de leur forme unique…) A signaler que le personnel parle un peu français et surtout est très professionnel dans ses éclaircissements.

Informations

Adresse : 352-354 rue Sri Ayudhya Ouvert tous les jours de 9h00 à 16h00 BTS Station Phaya Thai, sortie 4 (300 mètres du BTS) Bus n° 14, 17, 72, 74, 77,159, 164, 204, 536, 539 Site web : ici

Enregistrer

Tagged under

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.