Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Myanmar, ses voies fluviales, ses ferrys, ses bateaux

Sans aucun doute un moyen de locomotion doux voire relaxant que peu de touristes empruntent au Myanmar : le ferry, le bateau.

Le Myanmar possède plus de 8 000 km de voies navigables réparties le long de ses principaux affluents que sont l’Ayeyarwady – l’Irrawaddy – le Twante Chaung – reliant l’Irrawaddy à Yangon –, la rivière Chindwin et le Thanlwin. C’est sans aucun doute l’un des pays d’Asie du Sud-Est qui exploite le mieux ses voies fluviales.

De Yangon au nord

Il y a de quoi faire depuis Yangon, on peutMyanmar, ses voies fluviales, ses ferrys, ses bateaux facilement aller dans le sud à l’est ou l’ouest et évidemment dans le nord. Cependant, si les distances sont peu impressionnantes d’une ville à l’autre, de nombreux paramètres doivent être pris en compte. En effet la période de l’année, l’état du bateau, le niveau de l’eau, etc. sont des variables importantes.

Ce moyen de locomotion est sans aucun doute fantastique. Mais il faut du  temps et  de la patience surtout si l’on choisit la compagnie publique.

Des routes maritimes de plus en plus ouvertes

Depuis quelques années, on trouve de plus en plus de compagnies privées proposant des croisières et autres traversées de luxe aux touristes. Les prix sont souvent excessifs et les offres sont limitées. Elles se concentrent surtout entre Mandalay et Bagan.

Pour les voyageurs moins fortunés, il faut se tourner vers la principale flottille qui appartient à l’agence gouvernementale l’Inland Water Transport (http://www.iwt.gov.mm/, No.50, Pansodan Street Myanmar Tel +95-1 381912, 381910, 384253, 380753). Elle peut s’enorgueillir de posséder la modeste armada de 413 navires. Elle transporte plus de 15 millions de passagers et plus de 2 millions de tonnes de marchandises par an.

Les aléas climatiques versus tourisme

Les horaires fluctuent selon la saison et les bateaux – certains ferrys ou autres bateaux sont parfois très âgés. Il est alors conseillé de se renseigner soit à l’embarcadère soit directement aux bureaux du ITW. Les guesthouses et hôtels sont souvent peu informés sur les horaires, les prix, etc. Ils n’encouragent pas vraiment les voyageurs à prendre ce moyen de transport. Dans tous les cas, le bateau offre une très belle fenêtre sur le pays. Cependant, il faut avoir du temps, beaucoup de temps et de la patience ! Selon la saison, il faut parfois bien s’équiper car les nuits peuvent être fraîches sur le pont. On peut facilement trouver de quoi grignoter. Cependant, au bout de quelques jours (il arrive que le bateau ait quelques soucis de moteur ou de banc de sable changeant…) le menu est un peu redondant !

Myanmar, ses voies fluviales, ses ferrys, ses bateaux Remarque :

Les touristes occidentaux sont autorisés à naviguer sur certains ferrys. Il faut se renseigner auprès du MTT (Myanmar Travel and Tour) ou du IWT pour savoir s’il est nécessaire d’obtenir un permis ou pas.

VillesDistance en KilomètresJour de départ
Dalla 5Toute la journée. Tous les jours.
Khanaungto 86 départs /jour.Tous les jours
Phyapon 103Mardi, Mercredi, Vendredi Sam., Dimanche
Kyunkone 177Mercredi
Bogalay 140Lundi
Mawlamyine 160 Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi
Lattputa 270Lundi, Mercredi, Vendredi
Myaungmya 217Mardi, Jeudi, Samedi
Pathein Lundi, Jeudi276Lundi, Jeudi
Pyai 423Jeudi

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :