Théo Courant

 

Chroniques quotidiennes d'infos culturelles, de trucs et astuces pour les voyageurs et autres curieux en Asie du Sud-Est!



THeoCOurant

Myanmar, les îles de l’archipel Mergui

 

Face à la rive partant de Myeik à Kawthoung se trouve l’un des archipels les moins connus d’Asie, les îles Mergui.

Préservé du tourisme et de la pêche intensive par une présence militaire birmane importante et omniprésente, cet archipel de la mer Andaman possède un patrimoine naturel remarquable. Une ethnie y vit depuis plusieurs centaines d’année, les Moken surnommés par beaucoup comme les gitans de la mer en raison de leur nomadisme maritime.

On connaît peu de choses sur leur culture en raison des rares missions ethnographiques qu’il y a eu jusqu’ici. Avec plus de 500 îles (certains avancent le nombre de 800 d’autres encore n’ont pas peur d’annoncer un chiffre supérieur à 1000… tout doit dépendre de ce qu’ils entendent par île), cette aire est encore un des rares lieux où la découverte est de mise. Cependant cette découverte est encore toute limitée. Les militaires sont toujours là et contrôlent toujours autant la zone. Mais des interstices apparaissent un peu plus chaque année, laissant présager une ouverture plus générale dans les années à venir. Patience, patience, homotouristicus !

Pour visiter les îles, deux villes apparaissent comme les ports de départ des expéditions Myeik et Kawthoung.

Pour Myeik, des croisières de quelques jours sont possibles. Le prix de l’expédition qui se déroulera dans un périmètre donné, avec une bonne logistique, des guides, etc. coûte aux environs de 1000 euros par personne (pour 5 nuits). Attention de nouvelles compagnies voient le jour régulièrement, donc les prix peuvent peut-être baisser …

De Kawthoung et de Myeik, on peut également réserver des nuits dans l’un des resort Hotels se trouvant dans les îles autorisées à recevoir les étrangers, comme l’île de KayinKwa (Macleod Island). Là aussi, les prix sont très élevés. Une navette pour venir vous chercher coutera dans les 200 $US.

La solution la plus économique est de préparer son voyage via un club de plongé à Phuket en Thaïlande. Vous pourrez passer votre Padi ou confirmer un nouvel échelon en plongeant dans la mer d’Aandaman. Le club s’occupera de tout, du visa, du transport, de l’hébergement, etc. C’est aussi un beau moyen pour découvrir les fonds Birman. Cependant, les prix sont élevés.

Enfin, une autre solution peut vous être suggérée par des petits malins au port de Kawthoung. Ces charmants roublards, ayant des surnoms plus absurdes les uns que les autres tels que Batman ou Bahtman (?) vont vous proposer la découverte des îles proches de Kawthoung lors d’une journée à 1000 bats par personne. La visite se résumera en fait à une plage sale, plein de détritus sur une île située à 15 mn de Kawthoung. Ce n’est pas ici que vous trouverez du sable blanc, eau turquoise, etc. En effet, les îles proches des nombreux estuaires sont souvent peu avenantes pour une baignade. Il est nécessaire de s’écarter de plusieurs milles pour trouver des espaces moins touchés par la pollution. Dans le cas où vous acceptez le deal des petits malins de Kawthoung, il faut savoir qu’amener des étrangers sur ces îles est interdit et que seul le pêcheur qui vous y conduit prend les risques. Les intermédiaires encaissant 95% du prix. Le reste est pour le pêcheur : l’argent, l’amande ou la prison s’il se fait prendre. A vous de voir !

Vous l’aurez compris les îles de l’archipel Mergui ne sont pas encore ouvertes totalement aux étrangers. La seule solution demeure dans l’achat d’une croisière ou de se rendre dans un des resorts à des prix prohibitifs. Dans ces deux cas, vous deviendrez un généreux mécène de la vieille junte…

L’autre solution que nous vous proposons, qui est sans aucun doute la plus économique et la plus éthique (avec même un côté ethnographique), est de vous plonger dans cet ouvrage : Mergui, Les limbes de l’Archipel oublié de Jacques Ivanoff, aux éditions White Lotus.

Pour plus d’informations sur le Sud du Myanmar, voir notre eGuide Myanmar et les Régions du Sud.

Tagged under

6 Comments

    1. Leo Reply

      Bonjour Chris nous sommes allés en Birmanie au mois de décembre et sommes tombés amoureux de ce pays. Nous y retournons la semaine prochaine pour un autre mois. Est il possible d’aller dans les îles paradisiaques mergui y séjourner à moindre frais ? Merci pour ta réponse. Léo et Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :