Myanmar, à la découverte du site de Khatapa Anauk

Thaton, petite bourgade dans le sud du Myanmar, réserve quelques belles surprises. L’une d’elle est le site de Khatapa Anauk. Le nom, Khatapa Anauk, est surtout le nom du lieu-dit. Il se situe à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Thaton.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La plupart des voyageurs le découvre en passant sur la route les menant à Mawlamyine. Ils ne font que l’observer derrière les vitres des bus. Très peu de personnes vont prendre le temps de s’y rendre. Il ne fait pas partie des tours organisés, il n’est pas signalé dans les guides classiques de voyageurs, il n’est stipulé que dans notre eGuide. Loin de nous faire de la publicité, il nous parait fort probable que ce site risque bien d’attirer les foules dans les années à venir. La raison est simple, la richesse patrimoniale du lieu. En son cœur on peut découvrir de très loin un immense stupa : l’Altantayar Payar. C’est sans aucun doute un des plus grands stupa du Myanmar. S’il est imposant par sa taille, par sa masse, il n’en reste pas moins un édifice délicat qui brille de mille feux.

Tout autour du Khatapa Anauk, il y a sur la crête et les flancs des collines environnantes, un nombre impressionnant de stupa blancs. Des dizaines, des centaines, nous ne saurions dire. De loin, ils apparaissent tous identiques, mais en approchant, on découvre des détails, des spécificités et des caractéristiques qui les singularisent tous. Il est impossible de les découvrir un par un, il y en a beaucoup trop. Le chemin y menant est accidenté, exige un certain investissement physique surtout lors des grandes chaleurs. Il faut du temps pour tout explorer, beaucoup de temps. Cependant, pour les moins sportifs, il n’est pas forcément utile de partir dans un culturo-trek car au pied de l’Altantayar Payar se trouvent d’autres ensembles qui sont, eux, habités. Chacun d’eux a en son sein de nombreuses images et statues de Bouddha autour d’un stupa central.

Il faut prendre son temps pour avoir un aperçu de ce gigantesque ensemble et pour discuter avec les nombreux bonzes vivants sur le site. Ils sont assez curieux et n’ont pas ou peu l’habitude de voir des touristes occidentaux.

A quelques centaines de mètres de l’Altantayar Payar, les autorités religieuses ont décidé de bâtir une pagode : la pagode aux 1000 piliers. Tout est en béton, loin de l’artisanat d’antan, il y avait encore des travaux lors de notre passage. La salle principale est cependant surprenante par ses dimensions et par la succession des piliers.

Vous l’aurez compris si vous logez à Thaton, n’hésitez pas à aller passer une journée sur le site. C’est un beau lieu à découvrir.

Pour s’y rendre (voir notre eGuide), prendre la direction de Theinzeik (Mawlamyaing Road) depuis Thaton.

 Myanmar, à la découverte du site de Khatapa Anauk

 

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *