Museum of Siam, le musée national de l’histoire thaïlandaise

Ouvert depuis 2004, le Museum of Siam est un condensé de l’histoire du pays et de la région tout entière. Allant de la préhistoire aux années 2000, il joue la carte de l’interactivité afin de sensibiliser un large public.

Le musée du Siam ou le Museum of Siam se trouve dans une grande bâtisse de style européen. La scénographie du musée est assez simple, puisqu’il a pris l’option de résumer chaque grande étape dans une galerie.

Quand on arrive, on est invité à entrer dans une pièce dans laquelle un film mystico-pédago-alambiqué est projeté. C’est l’introduction à un storytelling sur les origines d’un peuple et d’un pays.

Autant le dire tout de suite, le problème du musée est peut-être là. Celle de vouloir présenter une histoire des origines en s’arrangeant sur quelques points qui auraient dû rester en suspens. Or, là où les spécialistes posent des questions, le musée glisse dans l’affirmation. Le meilleur exemple est sans aucun doute la salle de paléoanthropologie présentant le « Typically Thai ». Dans la représentation de l’évolution des hominidés, on voit apparaître un bien étrange personnage : l’Homme de Pékin. Ce dernier est présenté comme ascendant de la population asiatique. Seulement, l’Homme de Pékin est plus une chimère qu’un vrai sujet d’étude analysé sérieusement. Si dans les années 50, il a interrogé les scientifiques sur sa place dans l’arbre phylogénétique, il s’est avéré que le fameux homme de Pékin est une découverte qui a disparu… et qui n’a laissé que quelques documents jaunis par le temps. L’homme de Pékin ou du moins ses restes ont été perdus lors d’un bombardement pendant la seconde guerre mondiale. L’inconvénient majeur est qu’il était le seul de son espèce et que depuis plus de 70 ans, personne a trouvé un autre spécimen. Derrière cette présentation, se cache, hélas, l’idée que les asiatiques n’auraient pas un ancêtre venant d’Afrique, mais d’une branche d’hominidé bien distincte…Une vieille théorie évolutionniste qui demeure encore ici exposée.

Du coup, le musée, malgré toute l’interactivité via des jeux ou des présentations ludiques, donne cette impression d’un musée post-soviétique, où tout semble dicté par une idéologie étatique et quelque peu vieillotte.

Heureusement certaines pièces, nous font oublier cette impression comme les parties présentant la période d’Ayutthaya ou les scènes ethnologiques consacrées à la ruralité.

La galerie sur la « Thaïlande et le monde » est cependant surprenante avec une reconstitution d’un café où règne le formica et les décorations vintages des années 60 made in US. Une galerie OVNI.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il n’empêche que ce Musée du Siam reste une visite agréable avec de belles surprises tout de même comme la salle des maquettes de bateaux ou celles sur le Bouddhisme. On notera qu’il y a souvent des manifestations culturelles à l’extérieur telles que concerts de musique ou projections de films comme pour le  Bangkok Underground Festival

Informations pratiques sur le Museum of Siam :

  • Ouvert du mardi au dimanche, de 10h00 à 18h00
  • Entrée payante mais le gratuit à partir de 17h00 u avec le passe musée
  • Adresse : 4 Sanan Chai Road, Phra Nakhon, Bangkok 10200 (Non loin de l’embarcadère Si Phraya n°3)
  • Site officiel : www.museumsiam.org
  • Chargement
    Centrer
    Circulation
    A vélo
    Transports

 

Tagged under

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!